Cour d'Alger: début du procès en appel du général-major à la retraite Ali Ghediri    Maroc: le déficit budgétaire dépasse 7,6 milliards de dollars en 2021    L'Algérie envoie une 4ème cargaison d'aides humanitaires au Mali    Covid-19: l'urgence de se faire vacciner réitérée par le Pr Rachid Belhadj    Les médicaments prescrits dans le protocole thérapeutique disponibles    Forte hausse des exportations algériennes en 2021    Une politique difficile à mettre en œuvre    L'information locale au centre des préoccupations    Quel avenir pour la force Takuba au Mali ?    JSK - Royal Leopards de nouveau annulé    Quid des nouveaux statuts de la FAF ?    Le Maroc et le Sénégal passent en quarts de finale    Le journaliste Tarek Aït Seddik n'est plus    Un casse-tête chinois    Quand les plans de l'AEP font défaut    Des enjeux plus grands qu'un sommet    Les secrets du président de la FIFA...    «On reviendra plus forts... Soyez en sûrs»    Le Chabab à une longueur du titre de champion de l'aller    Le gouvernement renonce à la suppression des subventions des carburants    Le refus de remplacement des candidats rejetés suscite l'ire des partis    Le procès du groupe Benamor à nouveau reporté    Participation algérienne à la 53e édition    La 1ère édition à Constantine en mai prochain    50 pièces de monnaie rares saisies à el Ogla    L'Afrique ou les changements anticonstitutionnels    Tlemcen: Des habitants attendent toujours leur livret foncier    Dans la vie, rien n'est acquis une fois pour toutes    Promotion des enseignants aux grades supérieurs: Le Snapest boycotte le concours    Es-Sénia: Le service des cartes grises fermé à cause de la Covid-19    Loi de finances 2022 revue et corrigée : après les avocats, à qui le tour ?    Chlef: Un complexe sportif pas comme les autres    Jungle/Pub sur Internet ?    Les Français accepteraient-ils d'être gouvernés par un président raciste ?    Albert Cossery : l'écrivain égyptien de l'indolente paresse et de la douce allégresse (1/3)    Les APC sans majorité absolue débloquées    L'Algérie redessine les contours de la région    Le Tchad et la Libye veulent raffermir leurs relations bilatérales    9 Tonnes de sucre stockées illicitement    Cinq éléments de soutien arrêtés    Un challenge au sommet de l'UA    Messi penserait à un retour au Barça    «Le pays est toujours ciblé»    Les preuves du complot    Le temps de l'efficacité    Fermeture des espaces culturels    L'illusion d'un eldorado européen    Rachid Taha au coeur de l'actualité    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Abbas se dit optimiste de l'organisation du prochain Sommet arabe à Alger
Publié dans Algérie Presse Service le 06 - 12 - 2021

Le président palestinien, Mahmoud Abbas a affirmé, lundi à Alger, que la partie palestinienne était "optimiste" quant à l'organisation du Sommet arabe en Algérie en mars prochain, pour resserrer les rangs de la Nation arabe, saluant tous les efforts de l'Algérie visant à consacrer l'unité palestinienne.
S'exprimant lors d'une conférence de presse conjointe avec le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, M. Abbas a exprimé le souhait de voir le prochain Sommet, abrité par l'Algérie qui a "réuni les arabes et les palestiniens", constituer une occasion pour unifier les efforts de la Nation arabe et resserrer ses rangs.
Le président palestinien s'est dit également "confiant quant à la bonne organisation de ce rendez-vous arabe à la lumière de la bonne gouvernance du Président Tebboune et à l'accueil chaleureux des dirigeants, du Gouvernement et du vaillant peuple algérien attaché aux causes de sa nation arabe, en tête desquelles la cause palestinienne".
A l'issue de sa rencontre avec le Président Tebboune, le Chef de l'Etat palestinien a souligné que "l'Algérie, pays du million et demi-million de martyrs, a toujours campé sur sa position en faveur de l'Etat et du peuple palestinien", soulignant que "l'Algérie a proposé un modèle de libération et un exemple humanitaire honorable et n'a eu de cesse de défendre sa nation arabe, ses causes nationales justes et les droits de ses peuples, en tête desquelles la cause palestinienne".
Lire aussi: Tebboune: L'Algérie compte abriter une Conférence unificatrice des factions palestiniennes
Il a indiqué avoir évoqué avec le Président Tebboune plusieurs questions d'intérêt commun, et informé des derniers développements sur la scène palestinienne, outre l'examen des voies de renforcement des relations de coopération entre les deux pays à travers la coordination des positions en prévision du prochain sommet arabe.
Le Président palestinien a mis l'accent sur l'impératif d'organiser une conférence internationale sur la paix conformément aux décisions de la légalité internationale pour mettre un terme à l'occupation de la Palestine et de sa capitale El-Qods.
Il a également affirmé avoir affirmé au président Tebboune que "nous allons tendre nos mais à la paix dans la cadre d'une conférence internationale qui sera tenue conformément aux décisions de la légalité internationale, aux fins de mettre un terme à l'occupation de la Palestine et de sa capitale El-Qods. Cependant, nous rejetons la présence de l'occupation et de l'apartheid israélien sur notre terre. Nous n'accepterons aucune atteinte contre l'identité d'El-Qods, ni à celle de la mosquée d'Al-Aqsa ou encore Al-Haram Al-Ibrahimi et à l'Eglise de la Résurréction. Nous n'accepterons pas la poursuite des opérations de massacres, de démolition des maisons, de maltraitance de nos détenus, de confiscation des dépouilles de nos martyrs, ni le blocus imposé à la bande de Gaza".
"Si les autorités israéliennes poursuivent leurs tyrannie et hostilités contre notre peuple et notre terre, nous recourrons à nos propres options et mesures dans les plus brefs délais", a-t-il averti.
Lire aussi: L'Algérie œuvrera pour placer la cause palestinienne "au cœur des priorités" du prochain Sommet arabe
Il a affirmé, en outre, l'attachement à unifier les efforts pour "la formation d'un Gouvernement d'union nationale".
A cette occasion, le président palestinien a adressé ses remerciements au président Tebboune et à la diplomatie algérienne pour son rôle important dans le soutien à la cause palestinienne dans les fora internationaux, notamment au sein de l'Union africaine (UA), soulignant l'importance de poursuivre la coordination entre les deux pays.
Le président palestinien a évoqué la situation prévalant dans les territoires palestiniens, qu'il a qualifiée de "pure souffrance", notamment en raison des pratiques de l'occupation israélienne, aggravées au temps de l'ancienne administration américaine.
M. Abbas a indiqué avoir perçu chez la nouvelle administration américaine un nouveau discours, estimant "le percevoir sur le terrain, à travers la reconnaissance de la légalité internationale impliquant l'exercice de pression sur la partie israélienne pour l'amener à cesser toutes ses activités colonialistes, notamment à El Qods et Cheikh Jarrah, et la réouverture de l'ambassade américaine fermée".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.