Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La Gauche européenne appelle à un référendum d'autodétermination au Sahara occidental
Publié dans Algérie Presse Service le 06 - 12 - 2010

Le 3e congrès de la Gauche européenne a réitéré sa solidarité "agissante" avec le peuple sahraoui pour le parachèvement du processus de décolonisation du Sahara occidental et appelé à l'application, dans "les plus brefs délais", des résolutions du Conseil de sécurité pour l'organisation d'un référendum d'autodétermination du peuple sahraoui. Dans une résolution sur le Sahara occidental, adoptée au terme de ses travaux qui ont pris fin dimanche soir à Paris, le congrès a en outre réitéré son "soutien à la lutte légitime du Front Polisario" pour l'application de ce droit. Le Sahara occidental, a souligné la Gauche européenne, est un territoire "non-autonome", placé sous les auspices de l'Onu, et affirmé que ce territoire est "militairement occupé par le Maroc" et que "les autorités marocaines y installent délibérément des colons pour porter atteinte à l'intégrité culturelle du peuple sahraoui et favoriser le pillage de ses ressources naturelles".
Le congrès a appelé également à l'élargissement des prérogatives de la Minurso à la surveillance et au respect des droits de l'homme au Sahara occidental, tout comme il a appelé à libération de tous les prisonniers politiques sahraouis et à "déterminer les responsabilités pénales du roi du Maroc et de son gouvernement dans les actes criminels commis dans ce territoire occupé".
Les participants ont également dénoncé également "le silence du gouvernement espagnol et de l'Union européenne face à la violence exercée par les forces d'occupation marocaine dans le territoire occupé du Sahara occidental" et appelé le Conseil de l'Europe à geler l'accord d'association Maroc-UE "jusqu'à que le royaume du Maroc respecte la clause 2 de l'accord sur les droits de l'homme".
L'accord de pêche, ont-ils en outre insisté, "ne doit pas inclure les eaux territoriales sahraouies, en application de la légalité internationale", car, ont-ils rappelé, "ces eaux territoriales n'appartiennent pas au Maroc". "Les terribles événements qui ont coïncidé avec le criminel démantèlement des campements de Gdeim Izik près d'El-Ayoun et le refus des autorités d'occupation marocaines d'autoriser l'accès de la presse internationale, des observateurs et des élus européens, nous oblige à réaffirmer notre solidarité au peuple sahraoui", ont affirmé par ailleurs les participants qui se sont engagés à diffuser dans leur pays respectifs "toutes les informations révélant la répression criminelle commise contre le peuple sahraoui".
"Le gouvernement espagnol doit assumer ses responsabilités dans la gestion du processus de décolonisation du Sahara occidental tout comme l'Europe qui doit, de son côté, avoir un rôle actif dans l'accompagnement et la surveillance de ce processus", ont conclu les représentants de la Gauche européenne dans leur résolution.
Les travaux de la Gauche européenne, qui ont duré trois jours, se sont déroulés en présence d'une délégation du Front Polisario conduite par Omar Mansour, membre du secrétariat national du front et représentant diplomatique en France.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.