Réactions aux discours de Gaïd Salah: Même le FLN ne croit pas à une présidentielle le 4 juillet    Ils ont été aspergés de lacrymogène: Les étudiants ont marché vers le palais du Gouvernement    France: Le trafic aérien vers l'Algérie en baisse    Le verbe et la bonne foi    Les sinistrés d'Aïn El Turck en appellent au wali: Plus de 200 familles recasées attendent un relogement depuis 20 ans    Le chantier des logements ruraux d'Oued Tlelat passé au peigne fin: Des instructions pour lever toutes les contraintes sur les bénéficiaires    Des vendeurs de grillades à chaque coin de rue: Un commerce nocturne éphémère... mais florissant    Dans ma tête un rond-point !    FLN et TAJ appuient    Le foncier dans le viseur des enquêteurs    L'Algérie a pêché 1 437 tonnes en 2019    3 ans de prison pour les accusés    Bourses : Début de semaine difficile pour les actions    Grace aux processeurs Alpha 7 et Alpha 9 Gen 2 : Une nouvelle expérience utilisateur inédite sur les téléviseurs LG    En cinq ans de sanctions : La Russie a réduit drastiquement ses opérations en dollars    13ème Mardi de mobilisation des étudiants : Pour une rupture radicale avec le système en place    El Qods Occupée : Riyadh, Rabat et Ankara se disputent le statut de gardien des Lieux Saints    Sahara occidental : La France doit s'abstenir d'entraver les décisions du Conseil de sécurité    Le comité des sanctions de l'ONU met en garde    Maduro propose des élections législatives anticipées    La liberté d'expression à la russe!    Coopération algéro-nigérienne : Réunion du comité bilatéral frontalier au second semestre    Belmadi peaufine son programme    DRBT : Hamza Demane sanctionné de 3 matchs    Niki Lauda, miraculé de la F1 : Il décède paisiblement à 70 ans    "C'est le choix du coeur"    L'AIBA "optimiste" après son audition par le CIO    ANP : Gaïd Salah appelle le peuple algérien à l'extrême vigilance    L'armée face aux conspirateurs    Non à l'Etat militaire    Examens de fin d'année : Le ministère de l'Education assure que toutes les conditions ont été réunies pour leur bon déroulement    Plus jamais de bidonvilles...    Les étudiants fidèles à leurs principes    Jusqu'à quand va-t-on nous raconter des salades?    Récupération des avoirs de la corruption : Les Parquets généraux appelés à superviser minutieusement les enquêtes    Dafri filme la guerre d'Algérie en s'inspirant de Coppola    Demandeurs de fetwa, utilisez le SMS, courriel ou appelez le numéro vert    Les souffrances du jeune Ahmed...    Les shebabs fabriquent désormais eux-mêmes leurs explosifs    41 morts et 1.433 blessés en une semaine    Accord trouvé pour arrêter la grève des joueurs    Débouté par la commission de recours, le WA Tlemcen saisira le TAS    NAHD – JSK : Les Canaris veulent retrouver leur nid de champions    Mémoires anachroniques de l'Andalousie perdue    Chaou anime la soirée de clôture    Concert de jazz algéro-polonais    L'Opep dit non à Trump    ACTUCULT    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Appel à la libération de Merzoug Touati, (détenu d'opinion)
Publié dans El Watan le 15 - 07 - 2018

Pour avoir publié une interview d'un diplomate israélien, le blogueur Merzoug Touati, 29 ans, a été condamné à 7 ans de prison ferme pour «intelligence avec une puissance étrangère de nature à nuire aux intérêts diplomatiques de l'Algérie».
Titulaire d'un master en économie, Merzoug Touati travaille comme ouvrier du bâtiment pour subvenir aux besoins de sa famille. N'ayant accès à aucune information sensible et encore moins à des secrets d'Etat, l'accusation est donc sans fondement.
Quelle que soit l'appréciation politique que l'on peut avoir sur cette affaire, l'acte reproché à Merzoug Touati relève du délit d'opinion. Dans l'ordonnance de renvoi, n'est-il pas accusé clairement d'être un «opposant politique» ?
Merzoug Touati est en prison depuis déjà 18 mois ; pour clamer son innocence et revendiquer sa libération, il a entamé une grève de la faim illimitée le 8 juillet 2018, au détriment de sa santé, déjà vulnérable, qui se dégrade de jour en jour.
Dans un climat délétère marqué par les luttes claniques de pouvoir, la stratégie de la tension risque d'engendrer de graves dérapages.
Pour déjouer les provocations, les signataires :
– appellent à la lucidité et à la vigilance ;
– expriment leur soutien à Merzoug Touati et à sa famille ;
– exigent sa libération pour mettre fin à une détention arbitraire pour délit d'opinion.
Premiers signataires :
Mokrane AIT-LARBI (avocat) ; Djamel ZENATI (militant démocrate) ; Hocine ZEHOUANE (président de la LADDH) ; BEN MOHAMED (poète) ; Saïd KHELLIL (pharmacien-biologiste, ancien premier secrétaire du FFS) ; Hend SADI (professeur agrégé de mathématiques, auteur) ; Chawki AMARI (journaliste, écrivain) ; Samia AMMOUR (chanteuse groupe Tighri Uzar) ; Djamila AMZAL (comédienne) ; H'mida AYACHI (journaliste, écrivain) ; Malika BARAKA (cardiologue, militante autonomiste) ; Omar BELHOUCHET (journaliste, directeur du quotidien El Watan) ; Mohamed BENCHICOU (journaliste, écrivain) ; Djemila BENHABIB (écrivaine) ; Salah DABOUZ (avocat, défenseur des droits humains) ; Nacer DJABI (professeur de sociologie) ; Sarah HAIDAR (journaliste, écrivaine) ; Lehna HAMMOUCHE (militante associative) ; Boubeker-Esseddik HEMAILI (avocat, défenseur des droits de l'homme) ; Hacène HIRECHE (universitaire) ; Mohamed IMACHE (universitaire, auteur) ; Hacen OUALI (journaliste) ; Hadjira OUBACHIR (poétesse, comédienne) ; Mohand-Ouamar OUSALEM (économiste) ; Hakim SAHEB (avocat) ; Saïd SALHI (défenseur des droits humains) ; Boualem SANSAL (écrivain) ; Tassadit YACINE (universitaire, chercheure).

Signataires :
Ramdane ACHAB (éditeur, Tizi Ouzou) ; Mehana ABDESELAM (enseignant universitaire) ; Djamila ADDAR (journaliste, enseignante) ; Louisa AIT HAMOU (universitaire, militante des droits des femmes) ; Rabah AIT MESSAOUD (militant) ; Arezki AIT-LARBI (journaliste) ; Mohand AZIRI (journaliste) ; Djamel BENSEBA (ancien secrétaire international du FFS) ; Rachid BOUCHENNA (universitaire) ; Mohamed IOUANOUGHENE (journaliste) ; Arab IZEROUKEN (cadre) ; Karim KEBIR Karim (journaliste) ; Mehanna MAHFOUFI (ethnomusicologue) ; Madjid MAKEDhI (journaliste) ; Mahmoud MAMART (journaliste) ; Arezki METREF (journaliste, écrivain) ; Mohamed MOULOUDJ (journaliste) ; Hocine BOUMEDJANE (défenseur des droits humains, élu APW) ; Madjid OUDDAK (Maire de Chemini) ; Abdenour ZIANI (Militant) ; Yanis ADJLIA (militant des causes justes) ; Mhamed HASSANI (artiste écrivain) ; Rachid OULEBSIR (auteur, éditeur) ; Achour IDIR (militant syndicaliste) ; Ghilas AINOUCHE (dessinateur de presse) ; Djamel BENYOUB (Avocat, élu APW) ; Meziane ABANE (journaliste) ; Saïd DEBBACHE (conseiller à la jeunesse) ; Akcil TICHERFATINE (militant des droits humains) ; Moussa NAIT AMARA (militant politique) ; H'mana RAAF (militant politique) ; Salah ABBOUNA (activiste des droits humains et au MZAB) ; Fares MANSOURI (militant des droits de l'Homme) ; Nabil CHEBLI (militant des droits humains, Amnesty international) ; Hamid FETIS (artiste sculpteur) ; Sabrina ZOUAGUI (universitaire) ; Madjid SERRAH (blogueur, Tizi Ouzou) ; Sadia SAIGHI (journaliste cinéma) ; Ali AIT DJOUDI (journaliste) ; Nacer IRID (ingénieur) ; Mourad TAGZOUT (consultant) ; Mohand BAKIR (citoyen) ; Hicham BENLAKEHAL (militant, vice-président de l'APC de Timezrit) ; Ryma DJADDA (militante des droits humains, Amnesty International) ; El Hachemi BAHAMIDA (membre IZMULEN droits At-Mzab) ; Aghiles CHERIFI (militant des droits humains) ; Nacer BOUAIFEL (militant du RCD) ; Farouk DJOUADI (journaliste) ; Fares LABDOUCI (militant politique) ; Réda BOUDRAA (élu à l'Assemblée populaire de la wilaya de Bgayet) ; Belkacem NASRI (militant démocrate) ; HAMAMOUCHE Yacine (universitaire et militant politique) ; Madjid AOURANE (ex P/APC) ; Tewfik ALLAL (militant associatif, Paris) ; Yakout GOUDJIL (élue APW de Vgayeth) ; Samia BENSALHDINE (militante des droit humain, Amnesty International) ; Nabil OULD OULHADJ (militant des droits humains) ; Mohammed DABOUZ (président de l'association Izmulen pour les droits des At-M'zab) ; Saïd CHALAL (président de l'association culturelle TGMAT A.C.T.I) ; Samia AIDLI TIGRINE (élue APW de Béjaïa) ; Walid TIGHZERT (militant des droits de la personne humaine et de la liberté d'expression) ; Silya TALEB (universitaire, militante des droits humains et de la cause kabyle) ; Hanane LOUKKALE (étudiante, Tizi Ouzou) ; Amina NASSIMA (militante des droits humains) ; NASSIMA Sofiane Cheballah (militant des droits humains) ; Anis AïT MENGUELLET (militant associatif et militant des droits humains) ; Wezna MOULA, (syndicaliste, associative, militante démocrate) ; Djamel ALILAT (journaliste) ; Lounis AïT MEZIANE (citoyen) ; Koussaila AMEUR (militant des droits humains) ; Yamina BAIR (journaliste) ; Djamel IKHOULFI (militant) ; Med Nadjib CHAOUCHI (militant des droits humains) ; HANIFI Nassima Amina (militante des droits des femmes) ; Sabrina AMRIOUNE (militante des droits humains) ; Larbi LAHLOU (ancien militant de l'Académie berbère, agraw imazighen) ; Aghiles SEDIKI (musicien) ; Ghani BENADJAOUD (militant pour la démocratie) ; Salah RABAHI (militant des droits humains) ; Anouar RAHMANI (écrivain) ; Rachid SAOU (universitaire, militant démocrate, Béjaïa) ; Dalila ZIDANE (citoyenne) ; Mokhtare CHEKROUNE ; Ghiles BENYOUB ; Adel AFROUN (universitaire) ; Afaf BOUHAFS (militante des droits humains) ; Mouloud DEBOUB (militant politique) ; Amina CHAHER (universitaire) ; Salma BOUKIR (entrepreneure, Paris) ; Fares BEDHOUCHE (militant des droits humains) ; Idir OUACHEK (militant des droits humains) ; Lila HADJARAB (avocate et militante politique) ; Sabéha DJAFRI; Salah DJAOU ; Tayeb ACHERCHOUR (étudiant) ; Lynda CHOUITEN (universitaire) ; Kacem SOUFGHALEM ; Lyes GOUDJIL (militants RCD) ; Afaf BESSA (militante féministe) ; Malik MEDJNOUN (citoyen, membre AI Algérie, et militant Laddh) ; Kamal SLIMANI (membre du Conseil national du RCD) ; Hakem AïT HAMADOUCHE (retraité, animateur Mouvement associatif) ; Lyes HASSANI ; Amirouche NEDJAA (directeur de l'ONG Mena Media Monitoring) ; Ghania TIGHILT (médecin) ; Kamal SLIMANI (architecte) ; Micipsa DIDOUCHE (étudiant jeune engagé) ; Katia ALLIK (militante kabyle) ; Sofia DJAMA (cinéaste) ; Selma DJEBBAR (traductrice/interprète) ; Djedjiga HAMITOUCHE (journaliste) ; Akila SALMI (manager) ; Kamal SLIMANI (architecte) ; Noureddine AHMINE (avocat, défenseur des droits humains) ; Abdelkrim GHAZALI (journaliste).

Pour signer la pétition :
Envoyer un mail (avec nom, prénoms, profession/qualité) à :
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.