réunion président de la FAF- membres des différents staffs des Verts pour préparer le Cameroun    Man United : Martial très proche de ce club    L'UE interpellée sur l'illégalité des activités économiques au Sahara occidental    Le Président Tebboune rencontre des représentants de la communauté nationale en Egypte    Burkina Faso: incertitude autour du sort du président Kaboré, appels au dialogue    Comores : Un défenseur pour garder les buts face au Cameroun    Covid-19: le dispositif de protection reconduit pour 10 jours à compter de mardi    Handi-basket / Championnat d'Afrique : l'Algérie s'impose devant l'Afrique    Affaire Metidji: 5 ans de prison ferme pour Sellal et 8 ans à l'encontre de Metidji    Coupe de la CAF: JSK-Royal Léopards d'Eswatini décalé à jeudi    Du fleuve de sang et de larmes... au rayonnant Hirak    Le président Tebboune quitte Alger à destination de l'Egypte    Covid: malgré sa contamination, le personnel médical continue de braverla pandémie et assurer le service    Le dinar poursuit sa baisse face au dollar    Les voies de la résilience    Des reports de procès en cascade    Les notaires emboîtent le pas aux avocats    Le dernier délai de la Cnas d'Alger aux employeurs    Les Verts n'ont jamais raté les matches barrages    MSF accuse la coalition menée par l'Arabie saoudite    L'Amérique livre le premier Super Hercules à l'Algérie    Le ras-le-bol des Oranais    "La physionomie des couples algériens a beaucoup évolué"    Farès Babouri veut nous faire sortir de notre zone de confort    Le prix "Halli-Ali" décerné à Mohamed Yadadène    Colloque sur l'engagement intellectuel durant la Guerre d'Algérie    Quelque 4 millions d'euros et 1 million d'USD d'exportations hors hydrocarbures en 2021    Tebboune entame aujourd'hui une visite de travail et de fraternité en égypte    Un soldat français tué à Gao    De l'ecstasy et du kif traité saisis par la police    «La hausse des prix n'est pas à l'ordre du jour»    La FAF suspend momentanément les compétitions    La grève des boulangers massivement suivie    L'association culturelle «Saharienne», un outil de valorisation des artistes et des arts    Coups de théâtre à répétition !    Bouira - Université : suspension des cours jusqu'à début février    RC Kouba: Est-ce la bonne saison ?    La solution des autotests    «50% des centres inaptes à accueillir l'examen»    La junte nomme les membres du Conseil national de transition    Quel crédit accorder à l'initiative?    Le rapport déposé incessamment sur le bureau de l'APN    Où en est la ruée vers l'or?    123 morts en 4 jours    Focus sur les intellectuels    L'ADN de la Nation algérienne    Pionnier de la musique kabyle    Les avocats prônent la prudence    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



LSP/LPA à Boumerdès : Les souscripteurs crient leur désarroi
Publié dans El Watan le 09 - 08 - 2018

Des centaines de souscripteurs aux logements sociaux locatifs (LSP) et promotionnels aidés (LPA) affectés à la wilaya de Boumerdès manifestent régulièrement leur colère quant au rythme d'avancement des travaux de réalisation de leurs appartements.
Que ce soit à Boumerdès, Naciria, Bordj Menaïel, Souk El Had, Thénia, Boudouaou, Chabet El Ameur ou Hammadi, les postulants ne savent toujours pas à quel saint se vouer pour dénoncer la défaillance et de certains promoteurs. La wilaya de Boumerdès a bénéficié de 5850 logements LPA, mais seules 100 unités ont été achevées et livrées récemment à Ouled Heddadj.
A Bordj Menaïel, des dizaines de postulants au projet des 300 logements LPA ont été escroqués par un promoteur à qui ils ont versé la première tranche de l'aide, avant qu'il n'abandonne le chantier au niveau des fondations. Une partie du projet devait être reprise par un autre promoteur, en vain.
Idem à Souk El Had où un projet de 50 LPA est bloqué depuis plus de deux ans après le départ du promoteur qui, lui aussi, aurait encaissé 700 000 DA versés par de nombreux citoyens. Certains disent avoir frappé à toutes les portes pour récupérer leur argent et relancer le projet, mais leurs requêtes sont restées lettres mortes.
Retards
Les projets LSP aussi connaissent des retards énormes dans la réalisation en raison de la complexité du mode de financement de cette formule ainsi que les difficultés que rencontrent nombre d'entrepreneurs pour obtenir les permis de construire et les actes de propriété afin de bénéficier des crédits du fonds de garantie.
La wilaya a eu droit à un programme de 7766 unités LSP depuis 2001, mais près de 3000 sont en cours de construction alors que plusieurs chantiers sont bloqués, comme c'est le cas à Beni Amrane (50), Naciria (100), Ouled Moussa (150).
Autre problème qui accentue la colère des postulants : le diktat et le chantage qu'exercent certains promoteurs à leur encontre. «Le promoteur nous oblige à payer la seconde tranche du prix de l'appartement pour nous délivrer les contrats de vente sur plan. Alors que sans ce document on ne peut espérer obtenir ni un crédit bancaire ni l'aide du FNPOS, pour financier notre logement», dénonce un postulant au projet de 100 logements LSP de Figuier.
Loi bafouée
Pourtant, la loi n°11-04 stipule que le mode de financement de ce type de logements se fait au fur et à mesure de l'avancement des chantiers.
Aussi, une instruction de la direction locale du logement datée du 3 mai rappelle aux promoteurs qu'«il est strictement interdit d'accepter ou d'exiger quelconque versement des acquéreurs avant la signature du VSP et cela conformément à l'article 42 de la loi n°11-04 du 17 février 2011 fixant les règles régissant l'activité de la promotion immobilière». Accablés par les critiques, les promoteurs aussi en ont gros sur le cœur.
Nombreux sont ceux qui n'ont pas encore obtenu le permis de construire et l'acte de propriété du terrain, des documents essentiels sans lesquels ils ne pourront obtenir ni l'aide du CNL ni un prêt bancaire ou encore établir les VSP aux souscripteurs. Les services des domaines et de la conservation foncière mettent parfois plus de trois ans pour établir les actes de propriété.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.