«Tebboune poursuit l'édification de l'Algérie nouvelle»    Enseignement supérieur: renforcer la contribution des étudiants à leur formation universitaire à la faveur d'un modèle national en 5 phases    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Sommet arabe: les dirigeants arabes confirment leur participation    Triathlon/Championnat d'Afrique: l'Algérie décroche deux médailles    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    L'ONU doit agir énergiquement pour stopper la politique criminelle de l'entité sioniste    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    La Côte d'Ivoire veut récupérer Fofana    La tension monte d'un cran au Maroc    Rage: onze décès enregistrés en 2021    Foot (amical) Algérie-Nigeria: les Verts pour vaincre et convaincre    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    «L'Algérie doit être construite par les algériens»    La chine donne son quitus    Un Palestinien assassiné par les forces d'occupation sionistes    Borne et les préoccupations de l'heure    Absurdité    Que va faire l'Opep+?    Développement régional: La décentralisation comme clé de voûte    Industries: Priorité aux filières de substitution des importations    Efficacité des ressources et réduction de coûts de production: L'expertise allemande pour les PME algériennes    L'ESS sombre    Grosse inquiétude au Barça    On a évité le pire à El Bayadh    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    Démarrage timide dans la capitale    Le président Tebboune présente ses condoléances    El Bayadh: Des tablettes pour 900 élèves du primaire    Cap Falcon : une femme morte et deux blessés graves dans une collision entre deux voitures    Campagne de dépistage à El Flay    El-Bayadh: Trois morts et un blessé grave dans un accident de la route    Onze ans de retard    De la marijuana à Zéralda    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Presse, amour et pouvoir    La pièce « Hna ou Lhih » participe    «C'est formidable d'échanger avec les lecteurs»    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    Corruption: 10 ans de prison requis contre l'ex-wali de Skikda Fouzi Belhacine    «Gros» mots : les contre-chocs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tichy : Réaction à une mystérieuse réunion de prédicateurs
Publié dans El Watan le 15 - 09 - 2018

Une conférence sur le thème de la «conscientisation de la jeunesse» a été donnée samedi de la semaine dernière au niveau du Centre sportif de proximité (CSP) de la ville de Tichy par un groupe d'une dizaine de prédicateurs.
Cette conférence, qui a suscité une émotion plus ou moins troublante parmi la population, a été boudée par la dizaine d'imams que compte la commune de Tichy, car elle n'a pas été annoncée. Elle s'est tenue en présence de quelques personnes triées sur le volet.
La réaction sur les réseaux sociaux des principaux animateurs des associations de jeunes ne s'est pas fait attendre.
Suite aux commentaires suscités par cette conférence, le P/Apc s'est fendu d'une déclaration que certains citoyens ont jugée pour le moins «ambiguë» et d'autres carrément «équivoque». «Suite à la rencontre qui s'est déroulée dans notre commune, dans l'enceinte du complexe sportif de proximité, et qui a provoqué des réactions et des commentaires divers, l'Apc de Tichy tient à apporter les éclaircissements suivants : l'avis favorable pour l'organisation de cette rencontre a été donné par les services de la direction de la jeunesse et des sports de la wilaya de Béjaïa, sachant que le CSP relève de la propriété de cette direction. L'autorisation pour la tenue de cette rencontre a été accordée par les services de la wilaya réglementairement habilités.
Pour ce qui est des services de l'Apc de Tichy, ils n'ont aucun lien avec la tenue de cette rencontre», a précisé l'APC, qui ne s'est pas arrêtée à ces seuls éclaircissements. Dans le même sillage, elle a ajouté que «la liberté de réunion et d'expression représente une position de principe qui doit être promue et protégée, loin de toute forme d'extrémisme et de fanatisme. Les libertés de culte, de conscience, de création et de libre débat doivent être protégées par les institutions de l'Etat et toutes les composantes de la société». L'APC estime que «l'atteinte à toutes ces libertés démocratiques par des tendances extrémistes et des comportements fanatiques, doit susciter une réaction unanime et sans équivoque. Ceux qui ont initié cette manifestation sont responsables de ce qui pourrait en découler».
Ceci dit, la société civile ne compte pas en rester là, puisque nous apprenons qu'elle devrait, par le biais de ses associations, se réunir tout prochainement pour élaborer un communiqué commun sur les tenants et les aboutissants de cette mystérieuse rencontre de prédicateurs qui en a laissé plus d'un pantois dans la paisible station balnéaire de Tichy.
Le communiqué du P/Apc n'a pas dissipé les inquiétudes que les citoyens de la commune n'ont pas arrêté d'exprimer. Qui est derrière cette conférence ? Pourquoi l'a-t-on organisée en catimini ? Pourquoi à Tichy ? Pour quelles fins ? Le communiqué a laissé ces questions sans réponses.
«Les différentes réactions des citoyens sont le résultat, entre autres, de la manière fallacieuse avec laquelle cette rencontre s'est tenue, à savoir dans la discrétion la plus totale, sans aucun affichage au préalable, l'APC aurait dû dénoncer l'administration (la daïra, la DJS,…) qui ont autorisé ce genre d'activité cultuelle (pour ne pas dire salafiste) dans un espace dédié aux jeunes et au sport…
L'APC aurait dû condamner cet énième dérapage après celui des haut-parleurs placés dans les quartiers au-dessus des toits des maisons et celui de l'occupation de la voûte de Baccaro par les ‘prieurs' après avoir chassé les athlètes», commente un citoyen sur le Net. «Le citoyen n'est pas rassuré pour autant, il manque beaucoup d'éléments de réponse à ses inquiétudes.
On ne nous a toujours pas dit qui a organisé cette rencontre, conférence ou université d'été, etc. Pire, on ne sait toujours pas qui l'a organisée, son intitulé, pourquoi, qui de nos concitoyens en a été à l'origine ? Cet événement est-il tellement confidentiel que même le maire n'est au courant de rien ? On ne nous dit pas tout», ajoute un autre internaute, habitant de la commune.
D'aucuns ont compris que les initiateurs de cette rencontre saisissent l'occasion de précédentes manifestations de rue contre «la prostitution» pour introduire le religieux comme rempart à la débauche.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.