Saisie de près de 10 quintaux de kif traité à Naâma    Surveillance des droits de l'homme : La Minurso ne doit pas faire exception, affirme le Polisario    Le président Tebboune reçoit l'ambassadrice de Suède en Algérie    «Les revendications politiques occultées»    Visite du ministre de l'Industrie    «Notre économie fonctionne à un niveau sous optimal»    L'évolution et les perspectives du marché à l'ordre du jour    «Zoukh m'a demandé de choisir les bus Tahkout»    Le Kremlin promet de riposter aux sanctions britanniques    L'Algérie constitue "un point d'appui" dans la perspective de renforcer les relations du Chili avec l'Afrique    Bensebaïni nommé pour le titre de joueur de la saison    Le CHAN-2022 se jouera en été    «Rien ne va plus»    Le MSP pour un régime parlementaire    Sétif renoue avec le confinement    Remise de 860 clés aux bénéficiaires des logements AADL et LPA à Taher et El-Aouana    Programme spécial pour les zones d'ombre    Pourquoi une nouvelle république pour l'Algérie d'aujourd'hui ?    Un cycle cinématographique «Des classiques avec toi»    Le musée du Louvre rouvre, mais l'affluence est pour plus tard    9 décès et 475 nouveaux cas en 24 heures    Trois suspects arrêtés    Ali Laskri jette l'éponge    Deux PME préparent leur introduction    Le procès de l'ancien directeur de l'agence foncière reporté    Thon rouge : L'Algérie a pêché la totalité de son quota pour 2020    Russie : Un conseiller du chef de l'agence spatiale russe arrêté pour «trahison»    Oran : Distribution de 5000 ouvrages aux bibliothèques communales    Lancement d'un service de prêt sur réservation    Sidi Bel-Abbès: Les blouses blanches descendent dans la rue    Usto, Es-Senia et Saint Eugène: 4 dealers arrêtés, de la cocaïne et des psychotropes saisis    Constructions inachevées et non conformes aux permis de construire: Plus de 15.000 dossiers régularisés par les commissions des daïras    Mali: tirs d'obus contre un camp de forces onusiennes, françaises et maliennes    Ligues 1 et 2: La reprise du championnat s'éloigne    Bi-nationalisme    Les 13 manifestants acquittés    Le Salon international de Genève de 2021 annulé    Le groupe PSA se mobilise en Algérie    Belhadj actionne la tenue de l'AG    Derradji confiné à l'hôtel Mouradi en Tunisie    Griezmann, une reconnexion "brillante" avec Messi et Suarez    Marché automobile : le bout du tunnel ?    Le Coram soutient 27 projets pour 150 millions d'euros    Abderazak Makri, toujours dans la surenchère sur la question de l'identité    Colère des souscripteurs AADL à Médéa    Epopée d'un pays en construction    Beaucoup de promesses et peu de décisions concrètes de la France    "Il reste encore 80 crânes de résistants des Zaâtcha"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La JSK compte saisir la FIFA
Publié dans El Watan le 04 - 11 - 2018

Le report du match USMA-JSK pour mardi a fait réagir le président des Lions du Djurdjura, qui menace de se retirer de la compétition nationale si la date est maintenue. Dans une déclaration, Cherif Mellal a critiqué vertement le président de La Ligue de football professionnel, Abdelkrim Medouar, qu'il a accusé de tous les maux : «On l'a déjà dit, pour moi, la ligue professionnelle n'a rien de tel ! On ne voit pas où est ce professionnalisme dont on parle au sein de cette instance présidée par Medouar.
Je constate que chaque semaine il change les matchs comme il veut et il fait les programmations à sa guise. On a cautionné deux fois, la troisième fois on ne cautionne pas. On joue lundi ou rien et advienne que pourra. Nous sommes déterminés à aller de l'avant et nous, en tant que direction de la JS Kabylie, nous sommes déterminés à lancer un appel à tous les présidents de club pour tenir une réunion à l'effet de procéder au retrait de confiance à Medouar, parce qu'il s'agit bien d'une mascarade. Il va vers la mascarade dès la phase aller, que dirons-nous alors au retour ?» Et d'ajouter : «Le président de la LNF est un incapable venu faire un peu de tourisme sportif, il n'est pas là pour ramener quelque chose de bien au football algérien. On l'a dit et on le répète aujourd'hui, on ne va pas se taire. Si on joue lundi 5 novembre et contre le NAHD le 9, c'est bon, mais s'ils ne changent pas la date (mardi ndlr), on ne jouera pas.»
Il faut dire que c'est la quatrième fois que la JSK est touchée de plein fouet par les programmations hasardeuses de la LNF. En effet, le club le plus titré d'Algérie est appelé à disputer une rencontre contre l'USMA mardi prochain et contre le NAHD, dimanche. «Si on nous fait jouer mardi, la JSK va se retirer, martèle M. Mellal. Cela commence à devenir agaçant pour le club. C'est normal, on les a respectés au début, mais maintenant, ça y est. Ils se sont discrédités d'eux-mêmes, je pense qu'ils ne méritent pas le respect et j'estime qu'on les a respectés un peu plus qu'il le fallait. Ces gens-là ne sont pas venus pour servir le football national, mais pour servir leurs intérêts personnels. On dit à Medouar adissahel Rebbi fellak. Si tu es un homme, démissionnes car tu es un incapable.» Et d'ajouter : «Selon des observateurs, la JSK dérange beaucoup car elle est revenue en force. Je pense que nous ne sommes pas des animaux, nous sommes des joueurs qui ont un mental et un entraîneur en place.
On se prépare chaque semaine, et deux ou trois jours avant le match, on annonce un report. Ils veulent casser cette dynamique insufflée au club cette année. Cela fait onze matchs qu'on n'a pas perdu. Cela fait déjà 18 jours sans compétition, ils vont ajouter un jour et cela fera 19 jours. Une autre fois, ils pourraient nous demander de vendre un match ! Et ils en sont capables. Ce ne sont pas des gens qui ont froid aux yeux. Ils ne méritent pas d'être à la Ligue de football.» Décidé à en découdre avec les responsables de la LNF, le président de la JS Kabylie compte même saisir la Fédération internationale de football (FIFA) : «Nous sommes décidés à aller loin car si on cautionne ce scandale, cette fois-ci, cela voudrait dire qu'il ne reste plus de crédibilité au football algérien. Je vais même aller plus loin, on va saisir la FIFA par écrit parce qu'en Algérie, le foot n'est plus un spectacle. Il est devenu une affaire politique. Nous, on l'avait déjà dit dès le début, on est apolitique à la JSK. On est ici pour développer le football national, pas pour cautionner le président en place de la Ligue.»
Et Cherif Mellal de conclure, dépité par cette décision de trop de Medouar : «Cela fait une semaine qu'on a arrêté le programme contre l'USMA. Je pense que le football se joue sur un rectangle vert. Et que le meilleur gagne. S'ils en sortent vainqueurs, nous leur disons mabrouk et si nous glanons les trois points du match, mabrouk aâlina. C'est trop ! Le match contre Sétif programmé à 17h45 a été repoussé à 20h, ceux contre le Mouloudia et le CSC sont reportés… C'est bon, barakat, on arrête la mascarade. Il y a des hommes, sur les 40 millions d'Algériens, qui sont capables de gérer cette Ligue. Il y a des gens qui tiennent leur parole et qui sont plus compétents qu'eux. Nous leur demandons de partir et de céder leur place à d'autres.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.