Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La JSK compte saisir la FIFA
Publié dans El Watan le 04 - 11 - 2018

Le report du match USMA-JSK pour mardi a fait réagir le président des Lions du Djurdjura, qui menace de se retirer de la compétition nationale si la date est maintenue. Dans une déclaration, Cherif Mellal a critiqué vertement le président de La Ligue de football professionnel, Abdelkrim Medouar, qu'il a accusé de tous les maux : «On l'a déjà dit, pour moi, la ligue professionnelle n'a rien de tel ! On ne voit pas où est ce professionnalisme dont on parle au sein de cette instance présidée par Medouar.
Je constate que chaque semaine il change les matchs comme il veut et il fait les programmations à sa guise. On a cautionné deux fois, la troisième fois on ne cautionne pas. On joue lundi ou rien et advienne que pourra. Nous sommes déterminés à aller de l'avant et nous, en tant que direction de la JS Kabylie, nous sommes déterminés à lancer un appel à tous les présidents de club pour tenir une réunion à l'effet de procéder au retrait de confiance à Medouar, parce qu'il s'agit bien d'une mascarade. Il va vers la mascarade dès la phase aller, que dirons-nous alors au retour ?» Et d'ajouter : «Le président de la LNF est un incapable venu faire un peu de tourisme sportif, il n'est pas là pour ramener quelque chose de bien au football algérien. On l'a dit et on le répète aujourd'hui, on ne va pas se taire. Si on joue lundi 5 novembre et contre le NAHD le 9, c'est bon, mais s'ils ne changent pas la date (mardi ndlr), on ne jouera pas.»
Il faut dire que c'est la quatrième fois que la JSK est touchée de plein fouet par les programmations hasardeuses de la LNF. En effet, le club le plus titré d'Algérie est appelé à disputer une rencontre contre l'USMA mardi prochain et contre le NAHD, dimanche. «Si on nous fait jouer mardi, la JSK va se retirer, martèle M. Mellal. Cela commence à devenir agaçant pour le club. C'est normal, on les a respectés au début, mais maintenant, ça y est. Ils se sont discrédités d'eux-mêmes, je pense qu'ils ne méritent pas le respect et j'estime qu'on les a respectés un peu plus qu'il le fallait. Ces gens-là ne sont pas venus pour servir le football national, mais pour servir leurs intérêts personnels. On dit à Medouar adissahel Rebbi fellak. Si tu es un homme, démissionnes car tu es un incapable.» Et d'ajouter : «Selon des observateurs, la JSK dérange beaucoup car elle est revenue en force. Je pense que nous ne sommes pas des animaux, nous sommes des joueurs qui ont un mental et un entraîneur en place.
On se prépare chaque semaine, et deux ou trois jours avant le match, on annonce un report. Ils veulent casser cette dynamique insufflée au club cette année. Cela fait onze matchs qu'on n'a pas perdu. Cela fait déjà 18 jours sans compétition, ils vont ajouter un jour et cela fera 19 jours. Une autre fois, ils pourraient nous demander de vendre un match ! Et ils en sont capables. Ce ne sont pas des gens qui ont froid aux yeux. Ils ne méritent pas d'être à la Ligue de football.» Décidé à en découdre avec les responsables de la LNF, le président de la JS Kabylie compte même saisir la Fédération internationale de football (FIFA) : «Nous sommes décidés à aller loin car si on cautionne ce scandale, cette fois-ci, cela voudrait dire qu'il ne reste plus de crédibilité au football algérien. Je vais même aller plus loin, on va saisir la FIFA par écrit parce qu'en Algérie, le foot n'est plus un spectacle. Il est devenu une affaire politique. Nous, on l'avait déjà dit dès le début, on est apolitique à la JSK. On est ici pour développer le football national, pas pour cautionner le président en place de la Ligue.»
Et Cherif Mellal de conclure, dépité par cette décision de trop de Medouar : «Cela fait une semaine qu'on a arrêté le programme contre l'USMA. Je pense que le football se joue sur un rectangle vert. Et que le meilleur gagne. S'ils en sortent vainqueurs, nous leur disons mabrouk et si nous glanons les trois points du match, mabrouk aâlina. C'est trop ! Le match contre Sétif programmé à 17h45 a été repoussé à 20h, ceux contre le Mouloudia et le CSC sont reportés… C'est bon, barakat, on arrête la mascarade. Il y a des hommes, sur les 40 millions d'Algériens, qui sont capables de gérer cette Ligue. Il y a des gens qui tiennent leur parole et qui sont plus compétents qu'eux. Nous leur demandons de partir et de céder leur place à d'autres.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.