Handball/Excellence messieurs: l'ES Ain Touta champion d'Algérie    L'USTHB d'Alger, première au classement national    Mbappé va prolonger de trois ans au PSG !    Les produits locaux commercialisés dans toutes les régions du pays    Concours de recrutement externe d'attachés et secrétaires aux AE: Lamamra s'enquiert du déroulement des épreuves    La rupture des relations diplomatiques entre Alger et Rabat ne tolère aucune médiation    Accession en Ligue 1: historique pour le MC El Bayadh, l'USM Khenchela retrouve l'élite après 50 ans    Conférence de solidarité avec le peuple sahraoui, "un message fort" pour soutenir la cause juste    Agriculture: l'élagage d'arbres aux milieux urbain et péri-urbain soumis à une autorisation préalable    Le projet de loi relative à l'investissement contribuera à libérer l'esprit d'initiative    Développement de l'innovation dans le bâtiment: un mémorandum de coopération entre les secteurs de l'Habitat et des Startup    Front El Moustakbal appelle les étudiants à s'impliquer davantage dans la vie politique et sociale    Bejaia: naissance de trois lionceaux au parc Tifrit d'Akbou    Inès Ibbou: "mon trophée au tournoi d'Oran est un stimulant avant les JM"    Le Président Tebboune nomme les présidents et les commissaires d'Etat près les six tribunaux administratifs d'appel    Armée sahraouie: nouvelles attaques contre les retranchements des forces d'occupation à El Farsya et Haouza    18 troupes d'Inchad prennent part à la 9e édition du festival international "Samâa soufi"    Juventus : Accord trouvé avec Pogba ?    "Andaloussiate El Djazair": prestations de l'association "Nassim Essabah" et de Romaïssa Kaïd Youcef    Production de méthyl tert-butyl éther: Un nouveau complexe pétrochimique à Arzew    Hors course    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Des boulangers qui font fi de la santé du consommateur: De la pâte à pain pétrie à même le sol    Hassi Bounif: L'auteur présumé des CBV ayant entrainé la mort arrêté    EHU et urgences médicales du CHU: Deux individus arrêtés pour vol    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Air Algérie, Tassili Airlines et ENTMV: Programme complémentaire pour la saison estivale    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    RECHERCHE FÊTE DESESPEREMENT    L'ONU mobilise 30 millions de dollars    Le consensus se consolide    Le contrôle du Donbass «presque achevé», selon Moscou    Une large concertation sociale s'impose    L'appel d'Arkab    Une manœuvre dissuasive    L'unité pour la prise en charge des AVC opérationnelle    Le centre de Bouchaoui , cette véritable bouée!    Tabi sur la bonne voie?    Le PSG favori pour accueillir Mané?    Leão évalué à 100 millions d'euros    Ghorbal, Etchiali et Gourari retenus    Conservatrice du patrimoine et guide de musée dévouée    Sur les traces des étudiantes de 1956    Une résidence universitaire rebaptisée    Comment défaire une démocratie ? Le cas de la Tunisie sous Kaïs Saïed    La nouvelle guerre de l'information ou «La vérité si je mens»    Des faussaires de billets de banque arrêtés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Un nouveau venu dans l'arène radiophonique
Radio régionale de Mila
Publié dans El Watan le 11 - 03 - 2009

L'acte de naissance de la radio régionale de Mila a été signé, avant-hier, au niveau du siège flambant neuf de ce média. Lotie à l'ex-siège de l'éducation, qui a bénéficié de somptueux aménagements, la radio locale de Mila, dont la mise en service a été à maintes fois ajournée, a été officiellement donnée, avant-hier, par Azzeddine Mihoubi, secrétaire d'Etat auprès du premier ministre chargé de la communication.
Accompagné du wali de Mila, de Chaâbane Lounakel, Nacer M'hal, Abdelmalek Houyou, Toufik Khelladi, respectivement directeur de coordination des radios régionales, DG de l'APS, DG de la TDA (télédiffusion), DG de la radio algérienne, ainsi que de plusieurs directeurs de radios régionales limitrophes, comme Jijel, Constantine et Annaba, il visitera le siège flambant neuf de la désormais radio Mila, sis à la rue de Jérusalem, en plein centre-ville, où il donnera, vers les coups de 12h30, le coup d'envoi de la diffusion. Le nouveau-né dans l'arène radiophonique émettra donc tous les jours sur la fréquence 89.6 MHZ sur la bande FM, à partir de l'émetteur implanté sur les hauteurs de Grarem et sur la fréquence 102.7 MHZ concernant les autres régions de la wilaya, couvertes par le deuxième émetteur érigé à Kef Boudergua (Bouhatem).
« Dans un premier temps, la radio locale de Mila disposera d'une plage horaire quotidienne de près de 8 heures (6h40-14h) », a expliqué Rabah Chouf, ingénieur de son à la Cirta FM. S'agissant du programme statique, une amplitude horaire assez significative sera consacrée aux émissions culturelles, sociales, éducatives, historiques et sportives. Le volet relatif à l'information ne sera pas en resta, dès lors qu'il est prévu, au titre du programme dynamique des flashes d'information (chaque heure), une émission quotidienne vers midi et une émission d'information appelée « Forum », invitant les responsables à répondre en direct aux doléances citoyennes. Mieux encore, un « breaking news » figure au menu du programme informationnel en fonction de l'urgence des événements. Selon A.Mihoubi, « un programme d'envergure nationale, doté de plus de 300 réémetteurs, est mis en œuvre par la TDA à l'effet de couvrir, entre autres, les zones d'ombre de l'Est ».
Il y a lieu de souligner qu'une équipe de techniciens et d'animateurs aguerris, dépêchés par la radio Cirta FM, ainsi que celle de Batna, est à pied d'œuvre et assure, depuis quelque temps, une formation au profit du personnel de l'institution. Confiée aux bons soins de brillants formateurs, dont Djemaï Boumaâraf, Omar Zidani et Mouaâtaz Belhouchet, dans l'ordre, rédacteur en chef, informaticien à la radio de Batna et animateur à Cirta FM, le personnel d'antenne a bénéficié, personnel formé de 4 animateurs (trices), 4 journalistes et 4 réalisateurs, d'un mois de stage qui s'est avéré concluant. Une période d'initiation d'une quinzaine de jours a également servi à la « diffusion à blanc », donc à l'exécution au quotidien de programmes (chaque jour avec sa propre feuille de route), mais sans occuper les ondes. Pari tenu ? Le directeur de radio Mila, Brahim Ouettar, répond par l'affirmative. Et d'ajouter : « Sans les efforts des pouvoirs publics, les choses n'auraient pas été faciles. A présent, nous tenterons de faire de ce média une radio modèle au service permanent du citoyen, tout comme nous oeuvrerons à la valorisation de l'effort consenti par l'Etat, de sorte que cet acquis (la radio) soit une vitrine qui reflètera les préoccupations de la population ». Bon vent au nouveau venu !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.