Réquisitoire plus sévère en appel contre 14 manifestants du hirak    La violation des droits de la défense dénoncée    Fin de cavale pour le secrétaire particulier de Gaïd Salah    L'ADE et la Seaal s'expliquent    Le combat douteux du syndicat    Les exploitants demandent le renouvellement de leurs contrats    Le Soudan affirme agir pour que Washington le retire de la "liste noire"    Ankara a acheminé plus de 17 000 mercenaires syriens en Libye    Semaine cruciale pour le Mali    Décès de l'ancien président de la FAF, Saïd Amara    Trois candidats en compétition    La fille des Aurès    Le gouvernement prend les devants    8 décès et 515 nouveaux cas en 24 heures    13 vols programmés pour ce mois d'août    "Le 4e art est le produit de luttes engagées"    Le compositeur Saïd Bouchelouche n'est plus    "Soustara", un microcosme de l'Algérie profonde    Abbès Morsli, Président du CSA/USMBA : «La saison 2020-2021 s'annonce difficile»    MO Béjaïa : Les dirigeants face à un avenir difficile    Moustakbel Oued Sly accède en ligue 2 : Le club engagé dans la voie du professionnalisme    Festival international du film de Moscou : Hamid Benamra s'affiche avec Time life    Décès de l'écrivain Daho Tabti : C'était un clairvoyant    Centenaire de l'écrivain Mohammed Dib : Le dictionnaire amoureux de la Finlande    Aïd el Adha : Plus de 10.000 commerçants non mobilisés ont assuré l'approvisionnement des citoyens    Souk Ahras : Sept communes touchées par les feux    Forêt de Baïnem: collecte de plus de 32 tonnes de déchets depuis le début du confinement sanitaire    Le Président de la République présente ses condoléances à la famille de Saïd Amara    Manque de liquidité, feux de forêts et perturbations de l'AEP, des actes prémédités    Aménagement urbain: Un tableau foncièrement noir    Tlemcen: 25 individus devant la justice, après une tentative d'agression    Sidi Bel Abbès: Le nouveau chef de sûreté de wilaya installé    Crise financière: Une question d'argent !    CHEQUES ET LIQUIDITES    Nucléarisation rampante    El Tarf: Les bureaux de poste toujours sans liquidités    Protection des personnels de la santé: Les nouvelles mesures entrent en vigueur    Mesurer les distances à l'œil nu    Cinq terroristes éliminés et un autre arrêté en juillet    L'adjudant-chef à la retraite Guermit Bounouira remis aux autorités    Le Président de la République préside lundi une réunion du Haut conseil de sécurité    Haddad : circuit financier encore actif    Démission collective à Sétif, indignation au MCA    Le SG Ahmed Milat suspendu pour «mauvaise gestion»    Le calvaire des «sans-papiers» algériens en France    Mechichi : «Le prochain gouvernement sera celui de tous les Tunisiens»    Crise politique en Tunisie : Nabil Karoui sauve la tête de Rached Ghannouchi    Halimi Gisèle, l'autre Kahina !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commune de Bab El Oued : Des projets menés à pas comptés
Publié dans El Watan le 04 - 08 - 2009

En cette période des grandes chaleurs, les petites gens s'offrent cette aubaine de faire trempette dans la piscine ou dans les plages environnantes, en l'occurrence, El Kettani et R'mila qui accueillent, comme chaque année, une forte affluence. Le stade Ferhani qui a fait couler autant d'encre que de salive quant à son implantation et à sa gestion, voit son inauguration reportée sine die. Avec deux terrains de football, un terrain mateco et une salle d'arts martiaux, l'installation sportive dont la capacité est de 3000 places, accueillera les clubs de quartiers et de division inférieure et servira de support pour les activités de masse des communes environnantes à Bab El Oued, dira le P/APC de Bab El Oued.
Outre cette infrastructure flambant neuve, il est prévu la réalisation d'autres projets tels l'aménagement d'un parc auto en centre commercial à la rue Omar Mechkane, la réalisation d'un centre de santé de proximité, la construction d'une mosquée à la rue Rabah-Bissas, l'aménagement de l'antenne administrative située à Louni Arezki et la création d'une autre à la cité dite les Eucalyptus. Pour l'année en cours, l'APC envisage de réactiver un projet d'étude d'aménagement dans la cité les Eucalyptus qui somnole depuis 2005. «L'étude du projet dont la maquette a tendance à améliorer le cadre bâti des habitants de la cité en question doit être réactualisée avec des modifications», explique le premier magistrat de la commune, soulignant que le coût global de l'opération est estimé à 150 millions de dinars. Il est prévu, par ailleurs, la création d'espaces verts, de terrains de sport de proximité, d'aires de jeux et loisirs, d'ouvrages de soutènement qui conféreront un aspect moins lugubre à la cité, renchérit le P/APC. Quant à la rue du Dey où nombre de bâtisses ont été démolies après que leurs locataires eurent été relogés, le maire fait remarquer que l'assiette foncière libre s'étendra sur une superficie de 19 200 m2.
Aucun projet n'est arrêté à l'heure actuelle, car d'autres immeubles vulnérables feront l'objet prochainement de démolition du côté de l'avenue commandant Abderrahmane Mira, mais on avance, par-ci par-là, des projets d'utilité publique.
Quant à l'esplanade El Kettani, le parcours souffre de manque de services. En effet, il reste inexploité, sinon un théâtre pour les jeunes qui s'adonnent à des parties interminables de foot. Des actions tout indiquées, telles la tenue de floralies dans cette aire ou l'organisation d'activités de plein air conjuguant culture, sport et détente au profit de la communauté pendant la saison estivale, seront louables à plus d'un titre, dira en filigrane le premier magistrat de la
commune.
Par ailleurs, le problème crucial qui taraude l'esprit des responsables locaux demeure le commerce informel, à l'image des abords du marché des Trois horloges envahi par les revendeurs qui imposent leur diktat. Difficile de trancher le nœud gordien tant le casse-tête reste permanent pour les responsables qui peinent à répondre aux griefs des commerçants contribuables exerçant dans l'enceinte du marché couvert. «Nous sommes résolus à venir à bout de cette anarchie, mais il va falloir attendre la réception du marché Saïd-Touati et le marché de proximité Rachid Kouache dont les travaux n'ont pas encore démarré», indique le P/APC, précisant dans la foulée qu'il y aura 176 étals et 79 locaux qui résorberont les étals de fortune qui gravitent autour du marché Trois horloges. «Seuls les commerçants résidant à Bab-El Oued pourront prétendre à un carreau ou un local, et nous sévirons, cette fois ci, sans ménagement contre les squatters des espaces publics», dira en substance le maire, espérant toutefois l'omniprésence des pouvoirs publics pour éliminer cette pratique commerciale illicite. Il n'est pas inutile, enfin, de souligner que les marchés de Zoudj ayoun et Amar Ali, créés à coup de milliards de centimes, n'ont pas permis de libérer les rues Ahmed Bouzrina et Arbadji, parasitées par un phénomène que les pouvoirs publics peinent à éradiquer.
|Bientôt le désengorgement sur le Bd Saïd-Touati|
|Après la réception de l'ouvrage du dédoublement du collecteur de Oued M'kacel – Ferhani, les automobilistes n'auront plus à passer, dans les jours à venir, par le goulet d'étranglement qui longe à sens unique, une partie du Boulevard Saïd Touati – Ferhani. Les délais de réalisation du nouveau collecteur de 4000m, dont les travaux ont démarré en novembre 2006, ont été respectés par le groupement Bessac/Hydrotechnique. Une entreprise est sur le point d'achever l'opération de bitumage du parcours en question, avant que les usagers n'empruntent le tronçon dans les deux sens avec moins de désagréments.|


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.