La position de Berlin sur le statut du Sahara occidental est la cause des frictions entre l'Allemagne et le Maroc    Un projet d'attentat déjoué à Alger    «Un courant obscurantiste tente de faire dévier la révolution»    Beldjoud préside l'installation du wali    Bou-Arréridj Verdict le 10 mars    La défense dénonce un mauvais traitement du détenu    À quel scénario s'attendre ?    Huiles de table - Communiqué de Cevital    Améliorer d'abord les conditions de vie    Tebboune reçoit les présidents de 3 partis    L'ambassade de France s'explique    Le parti AfD placé sous surveillance policière    Derbies au Centre, duels à l'Est et à l'Ouest    Mouassa s'éclipse, Abbès s'annonce    Cristiano Ronaldo rejoint Pelé avec 767 buts... ou pas    5 décès et 163 nouveaux cas    Mahrez, étincelant    2 armes à feu récupérées par les services de sécurité    Le Comité scientifique préconise une démarche spécifique    Le nouveau geste de Macron    Participation de 216 maisons d'édition    Lancement de la 1re édition du Festival international du court métrage d'Imedghassen    Des experts se penchent sur la restauration du mausolée d'Imedghassen    Skikda… Bariq 21 lance Green Farm    Bilan du MDN 49 narcotrafiquants arrêtés    Djilali Sofiane: Certains slogans scandés lors du Hirak pourraient mener au "dérapage"    Quel impact sur l'industrie de raffinage?    Varane, signature imminente?    La disette de Suarez inquiète    Messi fixe une deadline pour son avenir    RASD: la guerre contre l'occupant sera étendue jusqu'à la libération des territoires occupés    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaine    Arrivée de l'avant-garde d'une unité d'observateurs du cessez-le-feu    La mafia du foncier dénoncée    Bourita sur des charbons ardents    Laurent Gbagbo absent mais pourtant omniprésent    L'Algérie tend la main à sa diaspora    La dépendance au pétrole se confirme    Un grand humaniste engagé    La gratin intellectuel rapproche les deux rives    Du caviar pour les siens    Education: Le ministre renoue le dialogue avec les syndicats    Ras El Aïn et Haï Sanawber: Relogement prochain de 3.000 familles    11.015 comprimés psychotropes saisis et un réseau démantelé    Rivière asséchée !    Récupération du foncier industriel inexploité: «Une première étape pour relancer l'activité économique»    El quinqui de ma grand-mère et l'antonomase    Démantèlement d'un réseau à Tipaza    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





À la barre ! : Victime du voile
Publié dans El Watan le 13 - 11 - 2009

Sa haine est telle qu'il n'a pas hésité à poignarder à mort Marwa El Sherbini, 31 ans, une Allemande d'origine égyptienne, le 1er juillet 2009 lors du procès que la défunte lui avait intenté pour injures raciales. Jugé à partir du 26 octobre dernier pour le meurtre de Marwa, Alex Wiens, un Allemand originaire de Russie, risque la réclusion à perpétuité. Ce meurtre, purement
raciste et xénophobe, a provoqué une vive émotion en Allemagne ainsi que dans le monde musulman. L'affaire a suscité un tel tollé que la chancelière allemande, Angela Merkel a dû présenter ses excuses au président égyptien Hosni Moubarek lors du sommet du G8 qui s'est déroulé le 10 juillet dernier dans la ville d'Aquila en Italie.
L'origine de l'affaire ? Une banale altercation qui survient dans un jardin public à Dresde, en Allemagne au mois d'août 2008. Ce jour-là, Alex Wiens se dandinait sur une balançoire lorsque Marwa s'approche du jeune homme pour lui demander s'il pouvait céder la balançoire pour que son petit enfant puisse l'utiliser. La réaction d'Alex est fulgurante. Il traite la jeune maman de «salope», d'«islamiste» et de «terroriste». Dans sa bouche, les mots sortent comme des balles de kalachnikov. Originaire de Russie, Alex est venu s'installer en Allemagne en 2003. Vivant de petits boulots et d'aide sociale, il voue une haine terrible aux non-Européens, pour les musulmans. Bref, pour tous ceux qui ne font pas partie de sa race. Ulcérée par l'attitude d'Alex, Marwa porte plainte devant la justice allemande. L'affaire est donc enrôlée le 1er juillet 2009.
Marwa, enceinte de trois mois, se présente au tribunal avec son fils de 3 ans et demi et son mari. Au cours de l'audience, Alex sort un couteau de cuisine long de 18 centimes et porte 18 coups fatals à Marwa. En tentant de s'interposer entre l'assaillant et son épouse, le mari de cette dernière, est également blessé. Marwa succombe à ses blessures. Lundi 26 octobre 2009, le procès s'est ouvert au tribunal de Dresde sous haute surveillance policière. Derrière la baie vitrée, Alex, la tête couverte d'un capuchon, les mains sur le visage, portant des lunettes de soleil malgré l'amende infligée par la juge pour son refus de les enlever, a refusé de s'adresser au tribunal.
Pour sa défense, Alex a expliqué que le mobile de son crime n'est pas «raciste». Mais bien sûr…


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.