REMPLAÇANT AHMED OUYAHIA INCARCERE A LA PRISON D'EL-HARRACH : Azzedine Mihoubi, nouveau SG par intérim du RND    LOGEMENTS PROMOTIONNELS AIDES (LPA) : Premiers quotas livrés à partir d'août    CELEBRATIONS DE LA VICTOIRE DES VERTS : Nuit blanche à Mostaganem    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    Un pétrolier de Sonatrach contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Les héros sont de retour au pays    EN - Mahrez : "Fier d'avoir été le capitaine de cette équipe"    Quand Mobilis "évince" Ooredoo    Bientôt un nouveau cahier des charges    Une application pour la location de véhicules    La présidence dit oui    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    Téhéran dément des «allégations délirantes» de Trump    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    Enlèvement d'une députée anti-Haftar    L'ex-wali de Skikda, Benhassine Faouzi, sous contrôle judiciaire    Les partisans d'une alternative démocratique contre-attaquent    L'Alliance présidentielle décapitée    La cérémonie en Egypte    Les réserves de l'ETRHB pour la vente de ses actions    Deux vieilles connaissances sur la route des Verts    Le ministre du Commerce rassure les boulangers    1 000 kilomètres pour en faire la demande    Arrestation des voleurs de portables en série    5 ans de prison pour l'ex-directeur des Domaines    ACTUCULT    Yazid Atout, nouveau DG de la radio Chaîne III    La gestion administrative cédée aux travailleurs    Lorsque la solidarité villageoise fait des merveilles    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Frenda: Un guichet unique pour les fellahs    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Un forum qui a fait bouger les lignes    On ne construit pas un pays en bâclant, en trichant    Face au diktat de ses clients «publics»: L'aveu d'impuissance de la Sonelgaz    Circulation routière: 568 permis de conduire retirés en juin    Les Guerriers du Désert sur le toit de l'Afrique    Edition du 20/07/2019    Le peuple tient le cap    L'Ensemble «Safar» de musique andalouse en concert    Le Hirak toujours en marche    Le casse-tête des médecins spécialistes    Une 2e étoile pour les verts !    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    Mesures légales pour relancer la production    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hommage à Madjid Cheref
Tinkicht (Azazga)
Publié dans El Watan le 16 - 08 - 2009

Les jeunes du village Tinkicht, dans la commune d'Azazga, ont rendu un vibrant hommage à Madjid Cheref, un digne fils du village, décédé l'année dernière en Allemagne à l'âge de 55ans.
Militant associatif et du mouvement démocratique, Madjid Cheref a marqué de son empreinte la vie du village auquel il s'était totalement investi. Les jeunes de l'association Adhrar Aberkane ont réussi le pari d'organiser dans d'excellentes conditions un tournoi de football qui s'est terminé jeudi dernier en apothéose, avec la présence d'invités de marque, ayant tous connu Madjid Cheref au cours des deux décennies de lutte en faveur du développement et de la culture. Il a été à l'origine du projet d'adduction en eau potable actuellement en cours de réalisation et devant alimenter quatre villages (Tinkicht, Cheurfa, Flikki et Aït Bouadda). Enseignant au département d'électrotechnique à l'université de Tizi Ouzou, il avait la préoccupation permanente de mettre la science au service du développement local et au profit des populations rurales. Avec une humilité et une générosité qui le rapprochaient des plus humbles, et un charisme qui lui valait l'amitié des personnalités les plus influentes, Madjid Cheref réussissait à faire le pont entre les citoyens de base et les décideurs à tous les niveaux. C'est à son domicile, à Tinkicht, qu'était née, au début des années 1990, l'idée d'ouvrir à Azazga une annexe de l'école des Beaux-Arts d'Alger. Le projet s'est concrétisé rapidement, et l'inauguration de l'école avait vu la présence de ministres, d'hommes de culture et d'artistes de renom. A l'échelle du village, le stade de football a été également affecté suite à son intervention auprès de la première APC plurielle. Au milieu des années 1980, un jour d'incendie où des habitations étaient menacées par le feu, un homme sortait de la forêt où il avait lutté seul contre les flammes. Il débouchait sur une clairière devant des jeunes surpris par autant de bravoure. C'était Madjid Cheref.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.