Le Président Tebboune reçoit un traitement en Allemagne, son état de santé "pas préoccupant"    Le Président Tebboune reçoit des messages de vœux de prompt rétablissement    Révision constitutionnelle: les Algériens "face à leur destin"    L'ouverture de "consulats" dans les territoires sahraouis occupés, une violation de toutes les lois    Covid-19: 306 nouveaux cas, 184 guérisons et 8 décès    La valorisation de l'œuvre de Mohamed, le Sceau des messagers, au centre d'une conférence    Bendouda : un plan précis en voie d'élaboration pour dynamiser les établissements culturels    Mawlid Ennabawi: extinction de 7 incendies domestiques et feux de forêts dans 3 wilayas    Covid-19 : neuf nouvelles wilayas concernées par les mesures de confinement    L'ouverture du scrutin peut être avancée dans les zones éloignées et à l'étranger    «Réduire la facture des importations est une de nos priorités»    L'Opep+ a réussi à stabiliser les cours    Des ateliers sur la cybercriminalité en Algérie et en Tunisie    "Cette Constitution doit passer"    Triciti tueur de chroniques!    Référendum, les jeunes, le FLN, Seif al-Hadjadj...    Annulation de toutes les réunions physiques à l'ONU    Qui a dit que deux parallèles ne se rencontrent jamais ?    Plus d'un demi-million de cas de malnutrition aiguë    L'UA inquiète de l'afflux des terroristes étrangers en Afrique    L'Azerbaïdjan accuse l'Arménie d'avoir tué 19 civils    L'ONU appelle les Libyens à tenir leurs engagements    Soumana prêté une saison au NC Magra    «Considérer les joueurs de l'Unaf comme des étrangers»    Victoire en amical devant le NAHD    Le stage de Zéralda a pris fin sur une bonne note    "Je suis un athlète propre !"    Sonelgaz sponsorise l'équipe de handball IR Boufarik    Zeghmati "corrige" Sidi-Ali Khaldi ?    La défense pointe du doigt de nombreuses irrégularités    Le terroriste Mustapha Derrar arrêté à Tlemcen    Perpétuer la tradition malgré le Covid-19    Des classes de huit élèves divisées en groupes    Transportés à 7h du matin pour des cours donnés à 13h    Abdelmadjid Tebboune transféré, hier, en Allemagne    Blocage    Pôles d'excellence    Qui est Malek Bennabi ?    Le monde du cinéma proteste contre une nouvelle fermeture des salles    La collection d'un éphémère musée new-yorkais du KGB bientôt aux enchères    IL Y A 31 ANS, DISPARAISSAIT KATEB YACINE    L'engagement d'un poète    Le Conseil d'Etat français sous pression    L'Algérie procèdera à la réalisation "progressive" de centrales électriques    Les hôpitaux mobilisés à Chlef : Ouverture de nouveaux centres anti-Covid 19    GICA: début d'exportation de 40.000 tonnes de clinker vers l'Etat Dominicain    LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hommage à Madjid Cheref
Tinkicht (Azazga)
Publié dans El Watan le 16 - 08 - 2009

Les jeunes du village Tinkicht, dans la commune d'Azazga, ont rendu un vibrant hommage à Madjid Cheref, un digne fils du village, décédé l'année dernière en Allemagne à l'âge de 55ans.
Militant associatif et du mouvement démocratique, Madjid Cheref a marqué de son empreinte la vie du village auquel il s'était totalement investi. Les jeunes de l'association Adhrar Aberkane ont réussi le pari d'organiser dans d'excellentes conditions un tournoi de football qui s'est terminé jeudi dernier en apothéose, avec la présence d'invités de marque, ayant tous connu Madjid Cheref au cours des deux décennies de lutte en faveur du développement et de la culture. Il a été à l'origine du projet d'adduction en eau potable actuellement en cours de réalisation et devant alimenter quatre villages (Tinkicht, Cheurfa, Flikki et Aït Bouadda). Enseignant au département d'électrotechnique à l'université de Tizi Ouzou, il avait la préoccupation permanente de mettre la science au service du développement local et au profit des populations rurales. Avec une humilité et une générosité qui le rapprochaient des plus humbles, et un charisme qui lui valait l'amitié des personnalités les plus influentes, Madjid Cheref réussissait à faire le pont entre les citoyens de base et les décideurs à tous les niveaux. C'est à son domicile, à Tinkicht, qu'était née, au début des années 1990, l'idée d'ouvrir à Azazga une annexe de l'école des Beaux-Arts d'Alger. Le projet s'est concrétisé rapidement, et l'inauguration de l'école avait vu la présence de ministres, d'hommes de culture et d'artistes de renom. A l'échelle du village, le stade de football a été également affecté suite à son intervention auprès de la première APC plurielle. Au milieu des années 1980, un jour d'incendie où des habitations étaient menacées par le feu, un homme sortait de la forêt où il avait lutté seul contre les flammes. Il débouchait sur une clairière devant des jeunes surpris par autant de bravoure. C'était Madjid Cheref.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.