L'ancien ministre Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Arabie saoudite : Khashoggi avait reçu des menaces avant sa mort, selon un ami    Attaque contre une station saoudienne: l'Opep fermement attachée à la stabilité du marché pétrolier    L'ancien président de l'APN Said Bouhadja inhumé au cimetière d'El-Alia    Conflit au Tigré : des émissaires africains vont tenter une médiation    PSG : Jesé Rodriguez bientôt viré ?    PORT D'ANNABA : Exportation de 41000 tonnes de clinker vers Haïti et la République Dominicaine    Les événements d'El-Guerguerat, un "manquement" du Maroc à son obligation de ne pas entraver le processus de règlement onusien    Tir croisé sur l'Algérie    Sabri Boukadoum fait le ménage au MAE    VIOLENCE A L'EGARD DES FEMMES : Le CNDH appelle à davantage d'efforts    KHENCHELA : Raccordement "prochain" de 450 foyers au réseau de gaz    Projet de loi sur la lutte contre l'enlèvement: des membres du Conseil de la nation saluent la teneur du texte    MASCARA : Deux arrestations et saisie d'hallucinogènes    Le DGSN évoque avec l'ambassadeur suisse la coopération dans les domaines de police    Ligue 1: USMA-ESS, un choc pour lancer la saison    Décès de Saïd Bouhadja: Chanegriha présente ses condoléances à la famille du défunt    LDC : Le programme de ce mercredi    FIFA Best : Les 5 nominés pour le titre d'entraineur de l'année    Un scooter propre et innovant    Escapade dans le monde des SUV    Yacine Mebarki Condamné à un an de prison    Numérisation en cours    Déjà en phase de modernisation    Des marchés couverts désertés par les commerçants et la clientèle    Covid-19 : tout sur les tests de dépistage    Vous parlez au nom de qui ?    Maïssa Bey sur les traces d'Amara Lakhous    Dans le Sud irakien, le narguilé, c'est l'affaire des ébénistes    Qualification de huit nouvelles recrues    Les banques publiques difficilement vendables    Renvoi du verdict au 8 décembre prochain    Des mesures pour faire face à une situation d'urgence    Des agriculteurs bloquent le lancement des travaux    Liberté pour Yacine Mebarki    Le sujet qui fâche    USMBA – RCR : Treize joueurs qualifiés par la LFP    Timimoun : Des chercheurs préparent un sommet des oasis en 2021    Le Mouloudia d'Alger à pied d'œuvre au Bénin    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Tlemcen: Un projet pour sécuriser l'alimentation en eau    Bouira: Assainissement du foncier industriel : 109 lots récupérés    Gestion de la situation sanitaire, AEP, prévention contre les inondations: Djerad préside une réunion des walis    Pénurie de Lovenox: Le ministre accuse l'automédication    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    La DGSN rappellel'obligation du port du masque en voiture    Macron provoque la tempête !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le football pour briser la monotonie
Tournois inter-villages en Kabylie
Publié dans El Watan le 30 - 08 - 2009

Comme chaque année, la saison estivale est rythmée par des tournois inter-villages à travers les quatre coins de la Kabylie. En dépit du manque de moyens, des jeunes ne dérogent jamais à la tradition pour essayer de mettre sur pied des joutes sportives en mesure d'occuper la classe juvénile.
Cela devient une sorte de loisir pour les villageois, notamment dans les communes déshéritées et éloignées. Ainsi donc, à défaut d'infrastructures d'occupation, les jeunes s'organisent de manière à essayer de créer une animation footballistique dans les contrées lointaines de la Kabylie profonde. Cela étant, tout commence par de simples préparatifs allant de la collecte des frais de participation des joueurs jusqu'à l'achat des ballons et autres matériels nécessaires pour les rencontres, étant donné que dans la quasi-totalité des cas, les organisateurs ne bénéficient pas de subventions de l'Etat. Mais, cela n'empêche en aucun cas les jeunes, parfois structurés en associations, de mettre sur pied des tournois. D'ailleurs, compte tenu de l'ambiance et l'impact qu'elles créent, ces rencontres sportives drainent des milliers de citoyens. Ainsi, cet été, aucune commune n'a été en reste de l'animation footballistique. Toute la Kabylie était au rendez-vous des joutes sportives.
La semaine dernière, le tournoi organisé par l'association Tagmatt Nath Jennad de Fréha a regroupé, dans un fair-play admirable, des équipes issues des communes de Timizart, Aghribs et Mékla. L'occasion était également une aubaine pour les jeunes de mettre à profit leur talent. Non loin de là, dans la commune d'Azazga, il y a une dizaine de jours, au village Tinkicht, l'association des activités des jeunes Adrar Aberkane en collaboration avec le comité du village, a initié une compétition de football. Cette manifestation sportive avait mis aux prises une douzaine d'équipes. Elle est dédiée à la mémoire de Madjid Cheref, une personnalité du village qui a quitté les siens l'an dernier. Les jeunes de cette localité ont réussi leur pari étant donné que les matchs se sont déroulés dans de bonnes conditions. La finale a eu lieu en présence des élus locaux qui ont promis d'aider l'association. Même ambiance à Iflissen, Tigzirt, Boudjima, Béni Doula, M'kira, Aït Yahia Moussa, Idjeur, Timizart et Draâ El Mizan, entre autres, où les jeunes se sont donné des répliques très intéressantes à suivre d'autant plus que les matchs se sont déroulés dans un climat de fête.
Notons aussi que ces tournois constituent une occasion inouïe pour les clubs afin de dénicher « les oiseaux rares » dont regorgent les « collines oubliées ». C'est, en somme, la détection des jeunes talents qui est recherchée à travers ces rendez-vous. Aussi, même dans la wilaya de Béjaïa, la classe juvénile se mobilise, durant la trêve estivale, pour briser la monotonie avec ce genre d'activités sportives. Ainsi, à Aokas, Adekar et à Sedouk, les férus du ballon rond ont eu droit à des spectacles de football. Toutefois, dans certaines régions, l'on a assisté malheureusement à des tournois qui se terminent en queue de poisson, à l'image de celui organisé, le mois de juillet dernier, à Tizi Rached, dans la wilaya de Tizi Ouzou, qui a été arrêté avant l'heure, en raison des incidents survenus à l'issue d'un match. Dans la wilaya de Bouira, c'est le stade de Malla, dans la commune d'Ath Lâaziz, qui a été le théâtre de scènes de violence. En effet, la finale qui devait opposer l'équipe d'Iâalwachen et celle d'Iwadhien n'a pas eu lieu, puisque des centaines de jeunes ont envahi le terrain pour empêcher le déroulement de cette rencontre. Cela a contraint les organisateurs à reprogrammer la finale dans un autre stade. Enfin, les tournois inter-villages en Kabylie restent incontestablement le seul moyen pour occuper la jeunesse, cette frange de la société, souvent exposée aux multiples relents de l'oisiveté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.