Le FFS s'indigne et demande le retrait de l'article 87 bis du code pénal    Domenech abonde dans le sens de Belmadi et ses propos sur Delort    L'Algérien Mohamed Belhocine élu    Des mesures urgentes pour "décongestionner" Alger    Milan AC : Ibrahimovic fait son retour dans le groupe    Stambouli : "Nous sommes prêts pour le défi"    Tirage au sort des barrages le 18 décembre à Doha    Début des travaux de regarnissage de la pelouse    Signature de trois conventions-cadres avec l'Anade    Campagne de maintenance des raccordements au gaz naturel    Arrestation de trafiquants de drogue présumés    La Seine d'horreur    De la berceuse de Fairouz ou de l'audit ?    sortie culturelle    CS Constantine-MC Oran en ouverture de la saison    Galtier trouve Belmadi «excessif»    Belmadi invité à la visioconférence    6 morts et 30 blessés dans des échanges de tirs à Beyrouth    Le marché de gros de Semmar prochainement transféré à El-Kharrouba    Une entrée de gamme satisfaisante    Violent incendie dans un appartement    Jambes lourdes et alimentation équilibrée    Mon beau chien Giscard...    Comment bloquer les appels indésirables ?    Elections à l'algérienne et syndrome du boycott    Ils ne nous aiment pas...    Focus sur le cinéma d'émigration    Ouverture aujourd'hui à Annaba    Une visite et des attentes    Des enfants exploités: La mendicité pointée du doigt    Industrie pharmaceutique: Des dispositions réglementaires pour «booster» le secteur    Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    Bouira: Deux morts et 2 blessés dans un accident de la route    «Pesez de votre poids sur la politique française!»    Révélations sur une alliance criminelle    Les Russes en prospection à Tamanrasset et Djanet    Belaribi brandit l'expérience algérienne    C'est l'apanage des mamans!    L'Irlande appelle à la reprise des négociations    Le Makhzen et ses promoteurs aux abois    L'ONU appelle à la cessation des combats à Marib    Quelles incidences?    Des rejets à la pelle    Me Mourad Oussedik et la défense de rupture    Deux séquences de la barbarie coloniale    La France muette face à ses massacres    La prise d'otage de tout un peuple    Petite histoire du culte de la vache au lait d'or noir.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sahara Occidental: Le Codapso dresse un rapport accablant sur les évènements de Gdeim Izik
Publié dans El Watan le 22 - 02 - 2011

Dans ce rapport accablant dont l'APS a obtenu mardi une copie, le comité constate que les forces marocaines ont mené une "violente attaque" contre le camp de Gdeim Izik "utilisant balles de caoutchouc et balles réelles, canons à eau, gaz lacrymogènes, matraques et pierres pour agresser femmes, enfants et personnes âgées".
Le comité énumère, par ailleurs, les "pires formes de tortures" auxquelles ont été soumis les militants des droits de l'homme sahraouis, dans les prisons après leur enlèvement par les forces marocaines et leur détention arbitraire.
Face à cette situation, le comité appelle à l'ouverture d'une enquête internationale "indépendante et neutre sur les violations flagrantes" des droits de l'homme, commises par l'Etat marocain dans les villes occupées d'El Ayoun et Al Marsa au Sahara occidental.
Il appelle, également, à la réparation des préjudices causés par l'armée, la gendarmerie, les services de sécurité et des civils marocains durant le démantèlement du camp de Gdeim Izik, ayant entraîné la perte de "nombreuses vies humaines" et de biens matériels.
Le comité exige, d'autre part, la libération de tous les prisonniers politiques sahraouis et que la lumière soit faite sur "les disparitions forcées, les détentions arbitraires, ainsi que les tortures et traitements dégradants et inhumains" subis par les Sahraouis. (
Le comité recommande, en outre, "l'interdiction de toutes les formes de discrimination prohibées par les conventions internationales, ainsi que toute forme d'incitation au racisme, à la xénophobie, à la violence et à la haine contre les Sahraouis". Il appelle aussi à la "levée du blocus médiatique et sécuritaire" marocain imposé au territoire du Sahara occidental depuis le 31 octobre 1975, et au "libre accès" de la presse internationale et des ONG à ce territoire. La mise en oeuvre des dispositions du Droit international concernant l'exploitation des ressources naturelles du Sahara occidental et la conception d'un véritable développement répondant aux besoins du peuple sahraouis, ont été également soulignées dans le rapport du Codapso.
A propos des ressources naturelles du Sahara occidental, le comité appelle l'Union européenne à "réviser" ses relations avec le Maroc concernant le "statut avancé et les conventions pertinentes sur la pêche" de sorte à "exclure les eaux territoriales du Sahara occidental de ces conventions". Le comité insiste, enfin, sur l'élargissement du mandat de la Minurso (Mission des Nations unies pour l'organisation du référendum au Sahara occidental) à la surveillance et la protection des droits de l'homme au Sahara occidental et le respect des résolutions de l'Onu relatives à l'exercice par le peuple sahraoui de son droit à l'autodétermination.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.