Tourisme: Air Algérie appelée à accompagner les efforts de développement du secteur    La décision de la Cour africaine est une attestation du statut juridique du conflit    Hand/CAN 2022 (dames): "Ce sera difficile mais jouable"    Lancement officiel du réseau parlementaire sur le climat et l'environnement    Mémoire nationale: élaborer un guide académique pour l'enseignement de l'histoire    Sommet arabe: un tournant qualitatif dans l'action arabe commune en faveur de la cause palestinienne    Handball: décès de l'ancien international algérien Ahmed Hadj Ali    Foot (match amical) : Algérie A' - Soudan à huis clos    Le nouveau stade de Tizi-Ouzou sera livré dans les délais    Grippe saisonnière: réception de 2,5 millions de doses de vaccin    L'Armée sahraouie bombarde des retranchements des forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Festival national du Malouf de Constantine : un spectacle des plus élégants à la troisième soirée    Le Premier ministre inaugure la 21ème édition du SITEV    Alcool frelaté: 19 morts dans le nord du Maroc    Sonatrach: Priorité à l'exploration    Une centaine de supporters blessés    Algérie A'- Soudan aujourd'hui à 20h00: Maintenir la dynamique des résultats    Ligue 1: Deux duels attrayants    Tiaret: L'usine de plaques PVC entre en production    De la dualité désordre-ordre humain à la guerre Ukraine-Russie    Huit agences de voyages agréées pour la Omra 1444: 21 millions de cts au minimum pour une «Omra simple»    Préservation des îles Habibas: Lancement de l'atelier chargé de l'élaboration du schéma directeur    Les chantiers de la santé : éviter de se perdre    Tlemcen: Les nouveautés de la codification des marchandises    A quand une rencontre Président-Maires ?    LA VIE... ET LE RESTE    «Nos entreprises sont prêtes à investir en Algérie»    Une aubaine pour les cimentiers    Des «lignes rouges» tracées    Les autorités pro russes revendiquent la victoire    Un géant qui voit grand    60 Cantines scolaires à l'arrêt    Ce qu'en attendent les syndicats    Trois ateliers illégaux démantelés    Tensions accrues au Sahel    Du bon et du moins bon    Maguire, c'est désastreux    Festival algérien des arts et de la culture «Dz Fest»    Le Japon invité d'honneur    Saint Augustin de retour à Souk Ahras    Le Président Tebboune reçoit l'ambassadeur du Ghana    APN: Réunion de coordination sous la présidence de Boughali    Festival national du Malouf de Constantine : une ambiance apaisante lors de la 2ème soirée    Conseil de sécurité de l'ONU: La Ligue arabe, l'UA et l'OCI soutiennent l'Algérie    Une commission et des Interrogations    Le wali, homme-orchestre    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    Un coup de piston et...    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hommage à Mahmoud Darwich à Alger : Un riche programme d'activités en perspective
Publié dans El Watan le 28 - 09 - 2009

Figure emblématique de la résistance palestinienne, les œuvres de Mahmoud Darwich lui ont valu plusieurs distinctions. Il a été publié dans au moins vingt-deux langues. Ainsi, durant un mois, les initiateurs, en l'occurrence l'Agence nationale pour la rayonnement culturel en partenariat avec les éditions Barzakh entendent bien organiser une manifestation culturelle et artistique à la hauteur du talent de l'homme. «
L'idée d'organiser à Alger un moment, une halte autour de Mahmoud Darwich s'est imposée à nous comme une évidence, un impératif. Mais quel vertige, quelle responsabilité ! Comment être à la hauteur, comment maintenir le fil tendu de l'exigence, entre allégresse et gravité », lit-on dans le livret de présentation. Il est souligné qu'Alger renoue avec un moment fort, celui qui l'a vu accueillir, en 1988, la déclaration de la création de l'Etat palestinien, texte auquel Mahmoud Darwich avait apporté le concours de sa plume. « Les Algériennes et les Algériens se souviennent encore avec émotion de la retransmission, à partir du Palais des nations, des poèmes clamés par leur auteur, avec une verve et une éloquence qui imposèrent le silence dans tous les foyers, emportant même ceux qui n'avaient jamais eu le moindre penchant pour la poésie ». Le programme en question est scindé en plusieurs axes dont une exposition de gravures intitulée « Une nation en exil », de Rachid Koraïchi, du calligraphe Hassan Massoudy et de Kamel Ibrahim sur des textes de Mahmoud Darwich.
Une performance de danse contemporaine de Nacéra Belaza sera à l'honneur le 1er octobre à 20h au musée Mama. Le 2 octobre, à partir de 16h, la poétesse et écrivaine Inaâm Bayoud, enivrera l'assistance à Dar Abdellatif d'une lecture de poèmes de Mahmoud Darwich avec un accompagnement au oûd. Toujours à la même date sera lancée la résidence d'écriture au profit du poète et journaliste palestinien Najwan Darwich et de l'Algérien Abdellah El Hamed. La salle Ibn Zeydoun accueillera dans la soirée du 2 octobre, à partir de 19h, un concert de Moneim Adwan, joueur de oûd, originaire de la bande de Ghaza, dont le chant et les compositions se nourrissent du patrimoine palestinien. Trois rencontres portant sur les thèmes suivants : « Traduire Darwich », « Son œuvre, sa vie » et « La poésie de Darwich », auront lieu le 3 octobre, de 15h et 19h, au musée Mama où, entre autres des écrivains, des penseurs, des poètes et des traducteurs seront présents. Citons parmi cette panoplie d'intellectuels, Francesca Corrao (Italie), Luz Gomez Garcia (Espagne), Adel Karachoul (Allemagne), Mohamed Bennis (Maroc), Abbas Beydoun (Liban), Breyten Breytenbach (Afrique du Sud), Rachid Boudjedra, Rachid Koraichi. ll est à noter, qu'à l'occasion de cet hommage rendu à Mahmoud Darwich un beau livre Une nation en exil sera co-édité par les éditions algériennes Barzakh et Actes Sud, France.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.