La ville d'Akbou s'anime    Anouar Malek arrêté en Turquie    Benabderrahmane au charbon    Le groupe d'amitié Algérie-Arabie saoudite installé    La loi de finances reportée à dimanche prochain    Développement en stand-by    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Buhari s'engage    L'Algérie, un sérieux candidat    Tirage clément pour l'Algérie    Le compte à rebours enclenché    Quand l'huile franchit les frontières    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le Président Tebboune ordonne la création d'une autorité portuaire pour une meilleure gestion des ports    Formation d'enseignants-chercheurs en langue anglaise: Méthode d'enseignement "bien ficelée"    Le président de la Cour constitutionnelle prend part en Indonésie à la 5e Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Man City : Guardiola évoque son avenir    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Djelfa, Touggourt et Hassi Messaoud: De l'huile, des cigarettes et des psychotropes saisis    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Grazie Meloni !    Une sérieuse alerte    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Instantané : Baba Merzoug, les clés d'Alger et Boubaghla
Publié dans El Watan le 03 - 01 - 2013

Baba Merzoug, le plus grand canon de l'artillerie algéroise datant du XVIe siècle et transféré en France en 1830 par l'occupant, devrait être rapatrié à Alger en 2012, à l'occasion du cinquantenaire de l'indépendance de l'Algérie», avait confié, en octobre 2011, le président de la fondation Casbah, Belkacem Babaci, au Forum d'El Moudjahid. Mais la pièce emblématique, intégrée dans le patrimoine historique de la défense française, continue à faire couler beaucoup d'encre. Couronné du coq gaulois, le canon légendaire trône depuis 1833 à Brest, dans l'enceinte du complexe naval de l'Arsenal.
Les deux Etats s'étaient dit sensibles à ce sujet, mais rien d'officiel sur cette restitution. L'imbroglio historico-politico-juridique a fini par entourer la Consulaire ou Baba Merzoug, selon l'une ou l'autre rive. La société civile algérienne, par le truchement d'un comité de pétitionnaires, avait formulé des demandes de restitution de cette pièce. On est en 2013 et point de retour de ce canon, considéré par certains comme un joyau de l'industrie militaire, fabriqué à Dar En'has. Idem pour les clés d'Alger remises par le Dey Hussein à l'armée française, après la capitulation de la ville en 1830.
«Les clés d'Alger, que François Hollande voulait donner à Abdelaziz Bouteflika lors de son voyage en Algérie les 19 et 20 décembre 2012, sur fond de relance d'amitié, sont aujourd'hui la propriété du Musée de l'Armée à Paris, un bien «inaliénable» et «imprescriptible», selon l'Elysée, sauf en cas de déclassement. C'est une «ghanima» ou butin de guerre, toujours selon la France, contrairement au ministère de la Culture algérien qui considère que la pièce a «fait l'objet d'une exportation illicite». Autrement dit, «un transfert de propriété forcé résultant de l'occupation d'un pays par une puissance étrangère», explique Mourad Betrouni, responsable de la direction de la protection légale des biens culturels. «Il serait judicieux de parler de retour et non de restitution», dit-il, mettant l'accent sur le non-enregistrement de la pièce dans l'inventaire général des biens culturels, ni dans l'inventaire général des biens mobiliers domaniaux de l'Algérie.
Les deux thèses (algérienne et française) se télescopent. Reste à savoir si la question du retour de ce patrimoine ne revêt pas une charge symbolique de capitulation en porte-à-faux avec le 50e anniversaire du recouvrement de l'Indépendance. Dans ce sillage, faut-il rappeler que le Musée national d'histoire naturelle de Paris, tout près de la Grande mosquée de Paris, renferme au sein de ses collections dites «ethniques» des restes de figures de proue de la résistance algérienne de la fin du XIXe siècle, dont les crânes de Chérif Boubaghla, Cheikh Bouziane et autres Moussa Al Darkaoui, que ni le ministère des Moudjahidine ni l'ONM n'ont daigné utile de revendiquer leur restitution.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.