Arkab présidera samedi la 179ème réunion de la conférence de l'OPEP    Le référendum sur la révision constitutionnelle en Octobre    LUTTE CONTRE LE TERRORISME : Un "dangereux" terroriste capturé à Aïn Témouchent    DETOURNEMENT DE 13 MILLIARDS DE CTS A L'AGENCE "MOBILIS" DE TIARET : La directrice et un cadre de la direction régionale écroués    AUTOSUFFISANCE EN CARBURANT : Arkab annonce la réalisation d'une raffinerie à Tiaret    Lotfi Nezzar dément la saisie des biens de sa famille    Libye: les pro-GNA ont pris le dernier fief de Haftar dans l'Ouest    Lenarcic : L'UE toujours engagée à soutenir les réfugiés sahraouis    104 nouveaux cas confirmés et 9 décès enregistrés en Algérie    INSOUCIANCE ET LEGERE PRISE DE CONSCIENCE CITOYENNES : La difficile adaptation au port du masque à Tissemsilt    ADRAR : 8 ans de prison et 50 millions d'amende pour un vol à la tire    OCCUPANT LEUR HABITATION DE 52 ANS : Deux familles menacées d'expulsion à Oran    Affaire de détournement de foncier agricole :12 ans de prison ferme à l'encontre de Hamel    Pétrole: l'Opep+ avance sa vidéoconférence ministérielle à samedi    Relation post-Brexit: les "progrès restent limités" dans les négociations avec l'UE    JM d'Oran-2022: réunion entre la Commission de coordination du CIJM et le COJOM-2022    Algérie : Mimouni à la tête du Comité des Conférences de l'AG de l'ONU    Foot/ Algérie: " Il y a un risque de contamination en cas de reprise"    Effondrement d'un vieil immeuble à la Casbah d'Alger    Ecoles privées: début des préinscriptions sur un litige du payement des frais scolaires    Evocation du peintre Etienne Dinet dans le deuxième numéro du magazine "Inzyahat"    "Questionnement du colonialisme", ouvrage sur l'esprit d'hégémonie des anciennes colonies    Collectivités locales: la création d'associations communales à caractère caritatif et solidaire autorisée    La décision de rouvrir les mosquées relève du seul ressort du Gouvernement    La consommation d'eau en Algérie a augmenté de 10% depuis le début de la crise de la Covid-19    Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Le Care critique les choix du gouvernement    Vers un intérimaire à la tête du MPA    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    La colère des américains ne baisse pas    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Bordj Omar Driss : Foire de l'artisanat, foison du savoir-faire
Publié dans El Watan le 03 - 06 - 2014

Venus de toutes les localités de la wilaya d'Illizi ainsi que de sept autres wilayas du pays, des maîtres artisans spécialisés dans divers segments de l'activité artisanale et des métiers, tels que la maroquinerie, la tapisserie traditionnelle, la vannerie, la couture, le tissage et les maquettes, illuminent Bordj Omar Driss qui s'est parée de tous ses atours afin d'honorer ses hôtes et donner la plus belle image du Hand Made national. Le fait main, un savoir-faire millénaire, qui s'adapte à chaque fois au goût du jour et aux mœurs du consommateur sans prendre une ride, voilà l'essence de l'artisanat algérien.
Pour Abdelhafidh Ghouila, «ce salon professionnel est une nouvelle opportunité qui se présente aux artisans de la wilaya d'Illizi pour se faire conaître et effectuer des échanges avec d'autres confrères et consœurs». Temassinine veut donc valoriser son savoir-faire artistique, présenter des talents méconnus au public, se concerter avec d'autres professionnels et échanger des expériences avec des artisans représentant toute la diversité culturelle nationale.
Béjaïa étreint Temassinine
Rencontré sur place, Farid Haroun, chef d'établissement, venu d'Ighil Oumssed, dans la wilaya de Béjaïa, ne tarit pas d'éloges : «Nous sommes venus à la découverte de ce riche patrimoine artisanal aux potentialités indéniables spécifiques à cette féerique région du Tassili n'Ajjer». Kelthoum Amrana, une artisane de Djanet, spécialiste de la vannerie, nous confiera qu'il s'agit de sa première exposition extra-muros : «Dans ma famille, nous sommes artisanes de mère en fille et je rêvais de rencontrer d'autres professionnels venus de divers horizons du pays pour échanger et comparer nos produits, connaître des techniques, des matières, des couleurs en vogue.»
Identité touristique, marché prometteur
La foire de Bordj Omar Driss est également une occasion pour le grand public de goûter et découvrir des produits artisanaux, fabriqué essentiellement de branchages et ramures de palmiers, du tissage et différents objets de la maroquinerie targuie, qui prennent de nouvelles formes, plus modernes, plus adaptées aux usages. Les artisans locaux rencontrés sur les lieux estiment pour leur part que c'est déjà une réussite que d'avoir pu regrouper autant de spécialistes à cette première édition pour mettre en exergue la finesse et la splendeur du riche patrimoine artisanal de la région qui possède des potentialités touristiques sous-exploitées, voire méconnues du public algérien et encore plus à l'étranger alors qu'il s'agit de véritables atouts pour construire l'identité touristique de la région et un marché potentiel à valoriser par des action concrètes d'aide aux artisans et de promotion touristique à l'instar de ce qui se fait partout dans le monde.
Le président de la Chambre d'artisanat et des métiers met en exergue les efforts consentis par la CAM et l'absence d'engouement des artisans qui ne veulent pas s'inscrire sur la base de données des artisans dans cette localité. Pour Sidi Mohamed Ayloum, «beaucoup d'espoir est porté sur l'engagement des jeunes porteur de projets qui doivent s'impliquer dans ce secteur et contribuer au développement économique de la région par le biais de l'activité artisanale, vu l'importance et le rôle qu'elle peut jouer dans l'absorption du chômage». Autant de points auxquels nous reviendrons prochainement surtout qu'une journée d'étude animée conjointement par le directeur de la CAM et celui du centre de la facilitation et du guichet unique décentralisé de la wilaya d'Illizi devrait survoler les problèmes de la profession et la nécessité d'une adhésion à la chambre des métiers pour bénéficier des facilitations de l'Etat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.