Azzedine Mihoubi nouveau SG du RND    Merci, El Khadra !    Montage automobile, les vrais coupables !    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Un pétrolier algérien contraint de se diriger vers les eaux territoriales iraniennes    Un accueil triomphal aux champions d'Afrique    Savoir goûter à la vie    Equipe nationale: Une progression remarquable    Un mort et deux blessés sur le 4ème périphérique    Bouira: 49,99% le taux de réussite au baccalauréat    Une locomotive calcinée et près de 7 hectares de chaumes ravagés par les flammes    Le festival de la chanson oranaise revient    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Initiative du Forum de la Société civile : Un panel pour piloter un dialogue national    Coïncidant avec la finale de la CAN : Les marches populaires dans une ambiance de stade    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    CAN-2019: En fête, l'Algérie championne d'Afrique 29 ans après    Distinction : L'Algérien Bennacer élu meilleur joueur du tournoi    Ambiance : Alger en "feu" fête la deuxième étoile continentale des "Verts"    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Alger: 90 établissements hôteliers réceptionnés au cours des 3 prochaines années    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    Hadj Ghermoul libéré    Quatre narcotrafiquants arrétés    Prés de 30 millions de dollars en 5 mois    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    COMMERCE : Plus de 2800 infractions enregistrées depuis début juin    CADETS DE LA NATION : 99.46% de taux de réussite au Bac    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Un soldat tué et deux blessés    Peine de mort contre trois hommes    L'onction qui trahit la manœuvre ?    Pas de représentant algérien à la CAF    Arrestation des voleurs de portables en série    Abdelkader Zoukh placé sous contrôle judiciaire    Téhéran évoque des "accusations délirantes"    Ankara lance une riposte contre le PKK après l'attaque à Erbil    sortir ...sortir ...sortir ...    Hommage au grand maître Benaïssa    Bouira retrouve son ambiance nocturne    Un navet en salade    Le ministre du Commerce à Oran: Un plan directeur de la grande distribution à l'étude    Mila : une tombe romaine découverte à Aïn El-Hamra dans la commune de Ferdjioua    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





PARUTION : Racines et dimensions internationales de la guerre d'Algérie
Publié dans El Watan le 12 - 03 - 2015

Les éditions Khartala, qui nous ont habitués à d'excellents travaux sur l'Algérie, nous proposent, en ce début d'année 2015, un ouvrage intitulé La Guerre d'Algérie revisitée, sous la direction de Aïssa Kadri, professeur émérite des universités ; Moula Bouaziz, historien, politologue, dont les recherches portent sur les questions de violence politique et de crise dans la Wilaya III pendant la guerre de Libération nationale et Tramor Quemeneur, historien, dont les recherches portent sur les désobéissances et les oppositions à la guerre d'Algérie.
Soixante ans après le déclenchement de la Révolution algérienne, le livre propose des thèmes portés par une jeune génération d'universitaires et de chercheurs qui, «sans se démarquer totalement de la génération précédente, la renouvellent en grande partie», indique Khartala. «Celle de l'après-guerre d'Algérie avait posé les cadres généraux de l'histoire de la période et d'une certaine manière ‘‘dégrossi'' l'histoire de ces années de feu». Cette nouvelle livraison, avec un œil neuf, apporte «de nouveaux éclairages sur la compréhension de la guerre.
Les approches explorent davantage les racines et les dimensions internationales du conflit». Sont ainsi abordés le rôle de la Hongrie, de l'Italie, d'Israël et de la Croix-Rouge. «Le caractère nouveau de ces recherches se retrouve également dans l'attention portée aux opinions publiques, à la communication et au rôle de l'imprimé (éditeurs et éditions), aux idéologies, aux représentations et aux pratiques des acteurs de la confrontation (théories et théoriciens de la guerre anti-subversive, combattants et opposants à la guerre), aux rapports hommes/ femmes dans les luttes (militantes et porteuses de valises)».
Le livre est divisé en quatre parties : les fondements de la guerre dans le temps long de l'Algérie coloniale ; guerre, révolution et contre-révolution ; les dimensions internationales de la guerre ; expériences, représentations et mémoires de la guerre. Pas moins de 29 contributions pour autant de chercheurs enrichissent ce nouvel apport à la compréhension de l'histoire nationale, vue ici dans un contexte international. Parmi les thèmes qui, à première vue, paraissent novateurs, on pourrait citer Philippe Bouba qui traite du mouvement anarchiste en Algérie de 1887 à 1926 : presse de propagande et de combat, activités militantes et positions politiques face au fait colonial.
Emmanuel Blanchard, qui revient sur une histoire méconnue, celle de la répression de la manifestation algérienne du 14 juillet 1953. Nedjib Sidi Moussa parle de l'émancipation des femmes et du paternalisme dans le mouvement messaliste. Fabien Sacriste aborde la «Méthode Mao» contre les «Mille villages» ? Réflexions sur l'historiographie des «regroupements». Quant à Roland Lombardi, il traite du regard et l'implication d'Israël dans la guerre d'Algérie. Un aspect international méconnu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.