L'IRB Kheneg accède en Interrégions    Les Algériens pour une bonne moisson et des points olympiques    Les frères Kouninef sous mandat de dépôt    "Il faut le protéger ainsi que tous les innocents"    La communauté internationale face à ses «responsabilités»    L'opposition dénonce l'immixtion de l'armée dans la politique    "Il faut commencer par juger les véritables criminels"    Avantage aux Béjaouis, mais…    Le Chabab passe en finale    La JSK appelle à une marche de soutien à Issad Rebrab    Le tournant    Trois nouvelles plages proposées à l'ouverture    L'exécutif planche sur la saison estivale    Recul du taux d'analphabétisme    Protestation contre le directeur des transports    Parkours de Fatma-Zohra Zamoum présenté en avant-première à Alger    Le long-métrage Abou Leila en compétition à la «Semaine de la critique»    Benhadid : «La solution est politique»    L'Association des professionnels accentue la pression sur l'armée : Les Soudanais menacent de paralyser le pays    Affaire Rebrab: L'ambassade de France dément toute demande de renseignements    Nouvelle aérogare: Les travaux du parking à étages et la tour de contrôle achevés    Chlef: Plus de 58.000 candidats aux examens de fin d'année    Les locaux commerciaux pour les jeunes au menu    Sûreté de wilaya: Plus de 3.000 permis de conduire retirés en trois mois    Le porte-parole du gouvernement: «La justice est au-dessus de tous»    Le FFS dénonce une «démarche autoritaire»    KABYLIE 2001 : «HIRAK», SAISON I    Le pouvoir, ses manipulations et ses échecs catastrophiques (pour l'Algérie)    Abdelaziz Rahabi à la Radio chaîne III: "La transition porte tous les risques de ne pas aboutir"    L'entraîneur du Kenya compte sur son collectif    Van de Beek, ça coûte cher    Relations russo/nord-coréennes: De nouveaux détails sur la prochaine rencontre Poutine-Kim    Libye: Al-Sarraj dénonce le soutien "non proportionné" de la France à Haftar    Comment l'URSS a construit un "tueur de sous-marins"    Ali Baba et les 40 voleurs    Un terroriste abattu dans la région du Kef    La guerre de l'espace a-t-elle commencé?    Le prix du baril pourrait flamber    Tipasa : La commune de Tipasa maintient le nouveau plan de circulation "modifié" jusqu'à la fin l'été    Le temps des décomptes    Des pays africains exportateurs de pétrole et de gaz en 2022    Bourses : Les actions européennes se sont dégagées par le haut d'une séance terne    Décès : L'ancien fondateur du FIS Abassi Madani tire sa révérence    Comment sécuriser nos musées!    Houston rend hommage au cinéma palestinien    De Ala Eddine Slim à Robert Rodriguez, via... Zahra!    "Laissez la justice faire son travail"    Festival d'Annaba du film méditerranéen : de la 4e édition au mois d'octobre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





PARUTION : Racines et dimensions internationales de la guerre d'Algérie
Publié dans El Watan le 12 - 03 - 2015

Les éditions Khartala, qui nous ont habitués à d'excellents travaux sur l'Algérie, nous proposent, en ce début d'année 2015, un ouvrage intitulé La Guerre d'Algérie revisitée, sous la direction de Aïssa Kadri, professeur émérite des universités ; Moula Bouaziz, historien, politologue, dont les recherches portent sur les questions de violence politique et de crise dans la Wilaya III pendant la guerre de Libération nationale et Tramor Quemeneur, historien, dont les recherches portent sur les désobéissances et les oppositions à la guerre d'Algérie.
Soixante ans après le déclenchement de la Révolution algérienne, le livre propose des thèmes portés par une jeune génération d'universitaires et de chercheurs qui, «sans se démarquer totalement de la génération précédente, la renouvellent en grande partie», indique Khartala. «Celle de l'après-guerre d'Algérie avait posé les cadres généraux de l'histoire de la période et d'une certaine manière ‘‘dégrossi'' l'histoire de ces années de feu». Cette nouvelle livraison, avec un œil neuf, apporte «de nouveaux éclairages sur la compréhension de la guerre.
Les approches explorent davantage les racines et les dimensions internationales du conflit». Sont ainsi abordés le rôle de la Hongrie, de l'Italie, d'Israël et de la Croix-Rouge. «Le caractère nouveau de ces recherches se retrouve également dans l'attention portée aux opinions publiques, à la communication et au rôle de l'imprimé (éditeurs et éditions), aux idéologies, aux représentations et aux pratiques des acteurs de la confrontation (théories et théoriciens de la guerre anti-subversive, combattants et opposants à la guerre), aux rapports hommes/ femmes dans les luttes (militantes et porteuses de valises)».
Le livre est divisé en quatre parties : les fondements de la guerre dans le temps long de l'Algérie coloniale ; guerre, révolution et contre-révolution ; les dimensions internationales de la guerre ; expériences, représentations et mémoires de la guerre. Pas moins de 29 contributions pour autant de chercheurs enrichissent ce nouvel apport à la compréhension de l'histoire nationale, vue ici dans un contexte international. Parmi les thèmes qui, à première vue, paraissent novateurs, on pourrait citer Philippe Bouba qui traite du mouvement anarchiste en Algérie de 1887 à 1926 : presse de propagande et de combat, activités militantes et positions politiques face au fait colonial.
Emmanuel Blanchard, qui revient sur une histoire méconnue, celle de la répression de la manifestation algérienne du 14 juillet 1953. Nedjib Sidi Moussa parle de l'émancipation des femmes et du paternalisme dans le mouvement messaliste. Fabien Sacriste aborde la «Méthode Mao» contre les «Mille villages» ? Réflexions sur l'historiographie des «regroupements». Quant à Roland Lombardi, il traite du regard et l'implication d'Israël dans la guerre d'Algérie. Un aspect international méconnu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.