Possible jumelage des élections législatives avec les élections locales    Djerad prône une «réelle rupture»    Création d'une Fédération des énergies renouvelables et de la transition énergétique    La fonte en attendant les réformes    Le lion change de look    RC Relizane-USM Bel-Abbès à Chlef    Feu vert pour la venue d'Al-Hilal à Alger    Algérie-Zambie en amical au Maroc ?    «Des centaines de milliers de vaccins arriveront très prochainement»    Actuculte    En quête d'Alger(2)    L'ALPS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaine    Journée internationale des mathématiques : L'USTHB rend hommage au Pr Khelladi    Les promotions aux postes supérieurs tiennent en compte le principe d'égalité entre les enfants des différentes régions du pays    L'Allemagne reconnaît le droit du Sahara occidental à l'indépendance    Denis Lavagne. Entraîneur de la JS Kabylie : «Le plus dur reste à faire»    Ligue des champions d'Afrique (Groupe D) : Le Mouloudia dès aujourd'hui au Sénégal    Voici les pays qui mènent la course    Radiothérapie : de nouveaux centres prochainement à travers plusieurs wilayas    Air Algérie: suspension des vols charters entre Alger et l'aéroport chinois Chengdu    La Cour de justice européenne examine le recours du Front Polisario    Londres "suit de près" la situation au Sahara occidental    Madaure, cité savante, site ignoré    La révolte du désespoir    El-Bayadh: Des habitants d'El Bnoud vident leur sac    Ministère de l'Industrie pharmaceutique: Dernières retouches avant la fabrication du vaccin «Spoutnik V»    CR Belouizded: Les limites d'une conception figée    Indispensable neutralité    Vers l'organisation d'élections générales    Marche des étudiants à Alger    La brindille que tu méprises t'éborgnera    La défense réclame la présence des accusés    Relaxe pour le maire d'Afir    La Tunisie renforce ses moyens à la frontière algérienne    Les députés jusqu'au bout de leur... immunité    Protesta des fonctionnaires du secteur de la jeunesse    "L'Algérie n'enverra pas de soldats au Sahel"    175 personnes infectées et 4 décès en 24h    Le président sous les verrous    Un ancien chef de daïra en appelle à Tebboune    Le poulet coûtera désormais cher !    La 2A devient GIG-Algeria    Une Fédération pour les énergies renouvelables    10.000 logements à la clé    Tout est sous contrôle    Trois romans algériens sur la longlist    «J'ai commencé l'écriture à l'âge de 13 ans»    Vendue à plus de 8 millions d'euros    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Election présidentielle 2019 : Ali Benflis veut un scrutin dans les délais
Publié dans El Watan le 10 - 01 - 2019

Le président du parti Talaie El Hourriyet, Ali Benflis, ne veut pas d'un report de la prochaine présidentielle. Il se démarque ouvertement de l'initiative du président du MSP, Abderrazak Makri, qui avait appelé au report de l'échéance et à la prorogation du mandat actuel.
C'est du moins ce que l'on peut déduire du contenu du communiqué du parti, rendu public hier, à l'issue d'une rencontre entre l'ancien chef de gouvernement et l'ambassadeur des Etats-Unis, John Desrocher. «Au cours de l'entretien et à la demande de l'ambassadeur, le président du parti a présenté son évaluation de la situation dans notre pays à trois mois de l'élection présidentielle», lit-on dans ce communiqué.
Dans la foulée, Ali Benflis exprime le souhait que le prochain scrutin «soit une opportunité de donner la parole au peuple». «Tout en évoquant l'impasse politique actuelle et la situation économique et sociale des plus difficiles que traverse notre pays, Ali Benflis a considéré que la prochaine élection présidentielle, qui doit se tenir dans les délais constitutionnels, peut être une opportunité pour donner la parole au peuple souverain en organisant une élection propre et ouvrir ainsi la voie à une solution pacifique consensuelle de la crise globale qui affecte notre pays», précise le communiqué du parti Talaie El Hourriyet.
En outre, Ali Benflis a présenté au diplomate américain, selon la même source, sa vision et sa proposition de sortie de crise. «Et cela à travers une démarche responsable, pacifique, consensuelle, graduelle, par le biais d'un dialogue inclusif», ajoute le communiqué. Le président du parti Talaie El Hourriyet, à l'instar de l'écrasante majorité des acteurs politiques, en particulier ceux ayant l'habitude de se présenter à ce genre de joutes politiques, n'a pas exprimé son intention par rapport au rendez-vous d'avril prochain.
Mais avec son appel à la tenue du prochain scrutin dans les délais, il laisse la voie ouverte à une éventuelle candidature, surtout si les tenants du pouvoir décident d'abandonner l'idée du 5e mandat. Selon le même communiqué, Ali Benflis a réaffirmé, à son invité du jour, «l'attachement de Talaie El Hourriyet à la sécurité et à la stabilité de notre pays». «Il a déclaré que l'Armée nationale populaire avait toutes les capacités pour faire face à toute menace aux frontières et à la sécurité du pays», précise-t-on dans le même communiqué.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.