Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Le Président Mahmoud Abbas achève sa visite en Algérie    Foot: les dettes des clubs professionnels dépassent les 1.000 milliards de centimes    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Légère baisse de la production d'agrumes    Les Benhamadi condamnés    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    Une Association sahraouie tient l'ONU pour responsable des crimes marocains    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le dossier sera traité jeudi prochain    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    En souvenir d'Omdurman    Belmadi quatrième    Plusieurs routes bloquées dans l'est du pays    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Tout dépendra encore des recours    Le RND remporte la présidence de l'APW    L'armée d'occupation israélienne assiège une ville dans le Nord de la Cisjordanie    Le détail qui échappe à Charfi    Séminaire des chefs de mission et des délégués techniques    Purée de courgettes à la menthe    Du gluten dans votre shampooing    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    A Tierra met le cap sur Annaba    Et la relance socio-économique ?    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Aziza Oussedik en paisible retraite    Les points à retenir du Conseil des ministres    L'axe incontournable de la relance    Le bras de fer continue !    L'interaction Tamazight et l'informatique    Un riche parcours et des réalisations    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Le voyageur de l'impossible
Jules Verne, un si jeune plus que centenaire
Publié dans El Watan le 17 - 03 - 2005

la planète des lettres commémorera, le 24 mars, le centenaire de la mort de Jules Verne. Autant qu'à son pays, la France, l'écrivain appartient en effet au monde par le retentissement universel de son œuvre et l'engouement passionné qu'elle a suscité chez des générations de lecteurs.
A sa mort, Jules Verne avait laissé en héritage à cette bibliothèque universelle près de 80 ouvrages qui attestent de sa pugnacité,de la continuité dans la tâche qui était à l'évidence sa devise. C'était un bourreau du travail, tout entier tourné vers cette production colossale qui absorbait chacun de ses instants. Il n'y a pas de mystère en cela : Jules Verne avait commencé très précocement à écrire. Né en 1828 dans une famille aisée de la bourgeoisie nantaise, Jules Gabriel Verne est le fils aîné de Pierre Verne, un avocat qui destine Jules à prendre sa suite. Mais on ne naît pas tout à fait impunément à Nantes. L'enfant des Verne a d'autres rêves, il regarde du côté de la mer, il observe ces vaisseaux qui cinglent dans un océan sans borne. La famille du petit Jules Verne le veut avocat, il se voit déjà marin. La chronique de sa vie rapporte qu'à onze ans, joignant le geste au désir insensé, Jules Verne s'embarque clandestinement à bord d'un bateau qui quittait Nantes pour les Indes si lointaines. Il n'y parviendra jamais, car Pierre Verne, son père, le rattrapera à l'étape de Paimbeuf. Cet épisode servira plus tard à l'écrivain affirmé que deviendra Jules Verne.
L'ombre de Dumas
En dépit de cette vocation contrariée, Jules Verne ne renoncera pas à cet appel du large qui l'avait si entièrement saisi aux premières années de sa vie. Enfant sans problème, il sera un écolier studieux et, à Paris où l'ont envoyé ses parents, un étudiant en droit appliqué qui décrochera sans coup férir le titre qui lui permettra de succéder à son père dans le cabinet nantais. Jules Verne, qui venait tout juste de dépasser la vingtaine, avait été longuement, à Nantes, un poète en herbe. Autrement dit, il avait fait un sérieux apprentissage de l'écriture. A cette période, un écrivain était au sommet de la renommée. C'était Alexandre Dumas que sa réussite littéraire posait en modèle absolu. Jules Verne était l'un de ses lecteurs assidus, et des romans de Dumas, tels que Les Trois Mousquetaires ou Le Vicomte de Bragelonne, il avait personnellement déduit l'importance du recours à l'histoire dans le projet romanesque. On se rendra compte, plus tard, que Verne avait été à l'école de Dumas, mais que d'une certaine manière, l'élève dépassait le maître. Jules Verne se démarquait de ses grands contemporains, Hugo, Flaubert et même Balzac, en explorant cette voie qui lui est si personnelle du roman où l'imaginaire éclaté brasse les possibilités de l'histoire - à la suite d'Alexandre Dumas -, mais aussi la géographie et les découvertes technologiques et scientifiques de l'époque. Esprit curieux, Jules Verne était féru des avancées de la recherche dont il faisait l'un des ressorts essentiels de son œuvre comme en témoigneront Vingt Mille lieues sous les mers, Cinq Semaines en ballon, ou Voyage au centre de la Terre. Si l'homme était relativement casanier se contentant de quitter Nantes pour Amiens où il se fixera définitivement, l'auteur n'est pas avare d'audaces époustouflantes. L'idée du Voyage vers la Lune, de la formidable plongée au fond de cet océan qui l'avait captivé alors qu'il était enfant, porte sa griffe. romancier du triomphe de la science sur l'impossible - avec un chef-d'œuvre comme Vingt Mille Lieues sous les mers, Jules Verne célèbre en fait la résolution humaine devant l'adversité. Son capitaine Nemo est l'antithèse du capitaine Achab de Moby Dick et Jules Verne est éloigné de la philosophie pessimiste de Herman Melville. Le romancier, outre ses flamboyantes épures du type Le Tour du monde en 80 jours, s'est autorisé des fresques épiques comme Michel Strogoff, Les Tribulations d'un Chinois en Chine, ou Robur le Conquérant qui attestent de sa détermination à se laisser enfermer dans les limites d'un genre. S'ils relèvent de la science-fiction, les romans de Jules Verne appartiennent à la littérature la plus populaire à partir du moment où elle réunit l'unanimité des lecteurs. C'est en ce sens qu'elle a engendré ses propres archétypes aussi durables dans le temps que le sont le capitaine Nemo ou le Philéas Fogg du Tour du monde en 80 jours. Cette dimension de l'écrivain n'a pas échappé au cinéma qui s'est réapproprié une part essentielle de l'œuvre de Jules Verne. L'écrivain qui rêvait enfant de prendre le large y est finalement parvenu au-delà de toute espérance. Même si la blessure de la vocation empêchée n'a jamais tout à fait guéri en lui. Ce n'est que tardivement qu'il entreprendra, avec son frère Paul, les voyages à travers le monde qui avaient nourri son imaginaire de gamin nantais. Peut-être Jules Verne était-il resté un peu cet enfant qui ne voulait pas entrer en conflit avec une destinée façonnée par l'implacable volonté du père. Mais si l'étude paternelle a perdu un avoué, la littérature universelle a gagné un auteur incontournable dont l'œuvre n'en finit pas d'être redécouverte. La Méditerranée, nos côtes abordées lors d'une de ces pérégrinations maritimes de l'écrivain, portent les traces de cette présence dont l'évocation est une invitation au fantastique, à l'évasion et à l'instructive. En cela, Jules Verne est plus qu'un centenaire qui est resté d'une saisissante jeunesse. Il mérite doublement, de la littérature et du cœur, de tous les humains.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.