Distribution de plus de 50.000 logements au niveau national le 1er novembre    Tunisie: le scrutin présidentiel s'est déroulé dans la sérénité et sans failles    Feghouli «Belmadi, c'est du très haut niveau»    MCA -USMA : L'USMA perd le derby sur tapis vert    Carlos Queiroz «Il ne faut pas oublier qu'on va affronter le champion d'Afrique en titre»    SIDI BEL-ABBES : Le policier auteur d'un quadruple crime se donne la mort    Gaïd Salah relève les efforts "soutenus" de l'ANP pour faire sortir l'Algérie de sa crise    Les coordinateurs des Délégations instruits d'enquêter sur les plaintes relatives aux souscriptions de signatures    Offensive turque contre la Syrie: nouvelle réunion mercredi du Conseil de sécurité de l'ONU    Création de start-up: sept incubateurs seront opérationnels en 2020    Gaïd Salah: l'Algérie aiguillée sur la bonne voie    Les instituteurs reviennent à la charge    Rassemblement hier à la faculté de médecine de Tizi Ouzou    Mandat de dépôt renouvelé pour 6 détenus    Le RCD, le FFS et le PT appellent au retrait du projet    VFS Global reprend le traitement des demandes    Pleins pouvoirs à la police judiciaire    Batelli convoque 23 joueurs    Algérie-France en septembre 2020 à Oran    Les leaders à l'aise    Sécurité renforcée à Lille    L'Opep maintient le cap    L'autre dossier brûlant pour le gouvernement    L'émigration clandestine en recrudescence    Fondant au chocolat au micro-ondes    11e Fcims à Alger: La Corée du Sud, l'Italie, la Turquie et l'Autriche à l'honneur    La chanson kabyle, vecteur des idées militantes    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Araba oua hikayat, une nouvelle comédie musicale en montage    L'Alternative démocratique dénonce la poursuite des «arrestations» de militants    Mostaganem : Des élevages illicites s'implantent en milieu urbain    Vérité et justice, réclament des associations et organisations syndicales et politiques    Proche-Orient : Moscou et Riyad refondent leur coopération    Une urbanisation désordonnée    Chlef : Neuf sages-femmes en renfort dans les maternités    Université d'Oran : Mohamed Moulfi présente son ouvrage sur la philosophie et la civilisation    Une belle exploration dans une œuvre majeure    «Une programmation professionnelle pour un festival de proximité»    Recouvrement de la fiscalité: Les chiffres «erronés» du gouvernement    LE DICTAT DU TEMPS    Brexit : "Il reste beaucoup de travail à faire", prévient Barnier    Bordj-Bou-Arreridj : Une stratégie de création de richesses et d'emplois    SNTF: Lancement de la nouvelle ligne ferroviaire Touggourt-Alger    Cyclisme (Tour de France): Le voile se lève après le départ de Nice    Pologne : Les conservateurs remportent les élections législatives avec 45 % des voix    Oran : Intégration de l'aquaculture en agriculture: la ferme "Moulay Abdelaziz" réalise un franc succès    François Aissa Touazi : " Les Saoudiens ont pris conscience que l'instabilité régionale menace leur économie "    Le parti conservateur PiS largement favori    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aïn El Hammam : Le GPL toujours indisponible
Publié dans El Watan le 03 - 04 - 2019

Bien que promis «pour bientôt», lors de la réouverture de la station Naftal de Aïn El Hammam, à cinquante kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou, le poste de distribution de GPL (gaz de pétrole liquéfié) tarde à voir le jour.
La station, après une fermeture qui aura duré une année, avait rouvert ses portes au mois de septembre dernier, avec des aménagements qui la mettent au niveau des autres structures du même rang. Or, si elle assure la distribution des autres carburants et le gaz butane, Naftal n'approvisionne pas ses clients en GPL.
De nombreux automobilistes de Aïn El Hammam et d'Iferhounène, qui se sont hâtés d'installer le kit Sirghaz qui leur permettra de rouler à moindre frais, se retrouvent contraints de se déplacer sur des dizaines de kilomètres pour faire le plein. La station située près de chez-eux ne leur est d'aucune utilité. Selon nos sources, le problème de l'installation de la cuve et des volucompteurs serait dépendant du déplacement vers les champs limitrophes de la ligne de moyenne tension qui survole les lieux.
Ce à quoi s'opposent catégoriquement les propriétaires de ces terrains. «Les tentatives de conciliation et de dédommagement n'aurait pas abouti», selon nos sources. D'autres pompes à essence privées existent dans la région et disposent de tous les carburants, mais pas de GPL. Pourtant, elles possèdent de l'espace devant recevoir l'installation de l'ensemble nécessaire à la vente du produit en question.
En attendant, les particuliers, et surtout les chauffeurs de taxi, se disent pénalisés par cette carence. «Pour faire le plein, je quitte la station de taxi pendant au moins deux heures», clame l'un d'eux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.