Proposition de sortie de crise    Les mises en garde de Gaïd Salah    De nouveaux noms transmis à la Cour suprême    Louisa Hanoune reste en prison    Des opposants accusent Sidi Saïd de vouloir renouveler son mandat    Les solutions en dehors de la justice    Amar Ghoul rattrapé par "son" autoroute    La rapporteuse de l'ONU demande une enquête sur "MBS"    La Russie et la Chine opposées à l'initiative américaine    L'Egypte accuse l'ONU de vouloir politiser le décès    Un mois pour reconquérir les Pyramides !    L'EN rejoint son camp de base au Caire    Des arbitres européens pour superviser la VAR    Des finales explosives et des hommages    Le procès de Kamel Chikhi reporté au 3 juillet    Deux cas de triche    Un mort et trois blessés dans un accident de la route    Un étudiant palestinien poignardé par son compatriote    Les salariés dans le désarroi    Un secteur en quête de professionnalisation    Khalida Toumi et Abdelouahab Nouri convoqués par la justice    ACTUCULT    Le single de son album posthume depuis hier sur Youtube : Rachid Taha, cet «ambianceur» et «sapeur» africain    Exposition de Nawel Harkat à Constantine    Une bien triste leçon égyptienne    Un préjudice pour les communes et un danger pour les automobilistes: Vol des couvercles d'égouts sur la voie express    St Germain (Aïn El Turck): Des habitants dénoncent la cruelle déchéance de l'Esplanade du 5 juillet    El Kerma: Un réseau spécialisé dans le vol des pièces détachées démantelé    L'Autre football    Groupe A : Egypte-Zimbabwe, vendredi à 21h00: Les Pharaons pour confirmer leur statut    MC Oran: Chérif El-Ouazzani grince déjà des dents    Quand les oligarques et leurs mentors auront rejoint la prison d'el harrach, que restera-t-il à entreprendre en toute urgence !    La Cour suprême ordonne le réexamen de l'affaire de l'autoroute Est-Ouest    Transport aérien: Le SNTMA parle de «climat de tension et d'injustice»    De l'éthique du personnel politique    L'Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l'attaque des deux pétroliers en mer d'Oman?    Dr Berkani Bekkat, président de l'ordre des médecins algériens : "Nous n'avons plus le temps pour une Constituante"    Présidentielle en Mauritanie: Ould Abdel Aziz quitte le pouvoir, mais pas la politique    Cameroun Entre répression et arrestations, les pro-Kamto continuent de résister    Le Pr Belmihoub Analyse l'impact du "Hirak" sur l'économie dans un entretien à l'APS : ''C'est le temps économique qui va s'aligner sur le temps ...    Organisation nationale des moudjahidine L'ONM appelle à un dialogue national avec la participation de tous    Marches des étudiants : Appel à des négociations sans les symboles du système    BCE : Draghi évoque une baisse des taux, Trump peste contre l'euro faible    Ouargla: Lancement des travaux d'aménagement du parc industriel de Hassi-Benabdallah    Prière funéraire à la mémoire de Morsi à Istanbul    Séance plénière consacrée auvote de deux projets de loi    Coup d'envoi demain de la 32e édition    "West Side Story" de Steven Spielberg dévoile sa première photo    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On vous le dit
Publié dans El Watan le 21 - 05 - 2019

Célébration de la Journée de l'étudiant au CFPA de Tipasa
Le wali de Tipasa vient d'innover en matière de célébration de la Journée nationale de l'étudiant en 2019. Il est loin le temps où l'événement était célébré au centre universitaire (CU) de Tipasa. Les étudiants du CU assistaient à la manifestation. Le défunt moudjahid, Ghebalou Ahmed, connu sous le pseudonyme «H'Mimed», faisait partie des «onze» étudiants et lycéens envoyés en éclaireurs dans les maquis de Hammam Melouane (Blida) avant l'appel du 19 mai 1956 par l'architecte de la Révolution, Abane Ramdane. Les responsables l'avaient invité pour animer une conférence, étant donné qu'il était l'un des acteurs ayant participé à cet événement historique. Depuis le 22 février 2019, la révolte des étudiants a changé le cours de l'histoire aux côtés de leurs compatriotes. Le wali de Tipasa, craignant la réaction du comité d'accueil au centre universitaire, avait préféré célébrer sobrement au CFPA de Tipasa cette Journée nationale. Un protocole pour contourner la colère des étudiants. La salle du CFPA était bondée de stagiaires du CFPA, selon des sources sûres.
Un homme tue sa femme à Chlef
Le paisible village côtier d'Oued Goussine, situé entre Ténès et Beni Haoua, a été secoué, hier matin, par un crime crapuleux commis par un homme sur son épouse, mère de quatre enfants, avons-nous appris auprès du service de communication de la direction de la Protection civile de Chlef.
Pour des raisons non encore connues, l'auteur a poignardé sa femme (40 ans) chez ses parents, au centre d'Oued Goussine, avant de prendre la fuite. Le corps sans vie a été transporté par les éléments de la Protection civile de la région à la polyclinique de Beni Haoua.
Le mobile de ce crime abject qui a mis en émoi la population locale reste inconnu pour le moment et une enquête a été ouverte par la brigade de gendarmerie, afin de déterminer les causes et circonstances exactes de ce meurtre perpétré en plein Ramadhan.
Tentative de transfert illicite de devises déjouée à l'aéroport d'Alger
Les services des Douanes ont déjoué, hier, une tentative de transfert illicite de 570 000 euros et 101 000 USD, au niveau de l'aéroport international Houari Boumediene d'Alger, a-t-on appris auprès de la direction générale des Douanes. La somme saisie se trouvait en possession d'un commerçant algérien en partance pour Barcelone (Espagne), à bord d'un vol de la compagnie aérienne espagnole, précise la même source.
Exploitation illégale d'une sablière à El Tarf
Le tribunal correctionnel d'El Kala (El Tarf) a prononcé lundi des peines allant de 1 à 3 ans de prison ferme, assorties d'une amende de 50 000 à un million de DA à l'encontre des quatre mis en cause, impliqués dans l'affaire d'octroi d'un permis d'exploitation d'une sablière située dans une zone protégée traversée par le Parc national d'El Kala (PNEK). Trois années de prison ferme, assortie d'une amende de 100 000 DA et d'une interdiction d'activité de 5 ans ont été prononcées à l'encontre de l'accusé A. K (expert), tandis que deux ans de prison ferme assortie d'une amende de 50 000 DA ont été infligés à H.H. (ancien président de l'Agence nationale des activités minières (ANMA), blanchi, par ailleurs, de l'accusation de complicité. L'accusé A.B. (expert), a, quant à lui, écopé d'une année de prison ferme et 100 000 DA d'amende, alors que le gérant de la SARL, Bousbia R.S., a écopé de huit mois de prison ferme et un million de DA d'amende. Les quatre accusés sont poursuivis, entre autres, pour «exploitation d'activité minière dans un site protégé par les conventions internationales», «faux et usage de faux», «complicité et abus d'autorité».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.