Situation des prisonniers sahraouis: le Polisario alerte Human Rights Watch    PSG : La condition de la femme d'Icardi    Le président du CNDH fait don d'un mois de son salaire    Le général Kaidi nommé à la tête du DEP    COMMUNICATION : Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    LA SPECULATION ET LA FRAUDE : Rezig annonce la radiation des commerçants coupables    MESURES PREVENTIVES CONTRE LECOVID-19 : Les visites dans les maisons de retraite interdites    45 nouveaux cas confirmés et 20 nouveaux décès en Algérie    Report des examens d'attestation de niveau    « Casser » RAJ en condamnant Abdelouahab Fersaoui    Lutte antiterroriste: découverte d'un pistolet mitrailleur et trois bombes artisanale à Boumerdes et Djelfa    Plus de 186.000 entreprises dotées d'un NIS au premier semestre 2019    Ouargla/Covid-19: divers programmes à distance au profit des enfants durant le confinement    Chay : "La JSK a toujours fait preuve de solidarité dans les moments difficiles"    Moscou et Riyad "proches" d'un accord    Les avocats demandent l'annulation du verdict de la Cour d'Alger    Abdelouahab Fersaoui condamné à une année de prison ferme    Les feuilles de l'automne    Les écoles privées aux abonnés absents    L'infrangible lien…    Des dizaines d'artistes prennent part à la campagne #WeAreItaly    Diffusion d'un riche programme pour petits et grands    Report du colloque national sur les balcons du Ghoufi    JS Kabylie : Solidarité au profit des communes    Onu : Guterres exhorte les Etats à protéger les femmes    Les réfugiés embauchés dans l'agriculture    Impact de la pandémie de coronavirus sur les Etats africains : Les sombres prévisions du Quai d'Orsay    Industrie et pandémie de Covid-19 : Les groupes économiques publics augmentent leurs capacités de production    Impact de la pandémie de Covid-19 : Allégement des mesures fiscales pour les entreprises    Elle était la première femme parachutiste de l'Algérie post-indépendance : Décès de Mme El Moussaoui Fatima    Larbi Ounoughi installé à la tête de l'anep    Arabie Saoudite : Sanction financière pour le défenseur Benlamri    NAHD : Pas de ponctions sur salaires    Festival du film virtuel : Appel à candidature    Concours de Photographie : En connexion directe avec l'Espagne    Oran : Concours du meilleur conte pour enfants sur internet    «Le crépuscule des contours d'un nouveau monde»    Le président du RAJ condamné à un an de prison    Blida: Le lourd tribut payé par le corps médical    Les horaires des administrations fixés de 8 h à 14 h dans neuf wilayas    90 kilogrammes de kif saisis après une course-poursuite    Division nationale amateur - Ouest: Entre satisfactions et déceptions    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mouloudia d'Alger : Départ en stage à Tunis sur fond de crise
Publié dans El Watan le 13 - 01 - 2020

C'est aujourd'hui, en principe, que les coéquipiers du capitaine Sofiane Bendebka doivent rallier la capitale tunisienne, Tunis, pour effectuer le stage hivernal dans la localité de Gammarth, et qui s'étalera sur une semaine.
Un stage qui débute sur fond de crise multidimensionnelle au sein du vieux club algérois, aussi bien sur le plan technique, qu'organisationnel et surtout administratif.
Une crise née notamment de la guéguerre que se livrent, depuis un peu plus d'un mois, le PDG de la SSPA/Le Doyen, Achour Betrouni, et le directeur sportif, Fouad Sekhri, dont l'enchevêtrement des prérogatives de l'un et de l'autre, a créé une tension indescriptible et un malaise sans précédent au sein du club, qui s'est traduit par une série d'échecs sur le plan technique, avec d'abord une quasi-élimination du Mouloudia de la Coupe arabe des clubs, après la défaite concédée à Blida, en quart de finale face au Raja de Casablanca, suivie d'une autre, cette fois-ci en championnat, avec le revers de jeudi dernier face à l'ES Sétif (1-2) au stade Omar Hamadi de Bologhine, qui prive le club du titre honorifique de champion d'hiver.
Tout a commencé le 11 décembre dernier, avec la décision prise par Sekhri, et du reste non approuvée au préalable par Betrouni et le CA de la SSPA, qui n'avaient pas été avisés, de limoger Bernard Casoni et même d'entamer des négociations avec un technicien espagnol.
Si la tension baissera d'un ton par la suite, la guéguerre a repris de plus belle, suite à la décision de ce même Sekhri de libérer Chafaï pour rejoindre Damac (Arabie Saoudite), puis Azzi une semaine plus tard pour Umm Salal (Qatar).
C'est d'ailleurs ce transfert qui a de nouveau mis le feu aux poudres, avec d'un côté Betrouni qui accuse Sekhri de «faux et usage de faux», car n'ayant pas le pouvoir de signature, et donc de signer la libération de Chafaï et Azzi sans en être habilité, alors que le DS assure qu'il a les pleins pouvoirs et s'érige en véritable patron du MCA.
Une guéguerre qui a donc créé un malaise, prenant même l'équipe en otage, le tout sous le silence intrigant du propriétaire du club, Sonatrach, tout au long de cette crise, et qui est pour beaucoup la cause de ce malaise, en nommant deux entités (PDG de la SSPA et directeur sportif, ndlr) pour gérer une équipe, alors que la cohabitation entre les deux responsables est devenue obsolète, poussant même Betrouni à annoncer sa démission dans le cas du maintien de Sekhri.
Betrouni et Sekhriont convoqués par le PDG de Sonatrach
Muet depuis le début de cette crise, le propriétaire du Mouloudia d'Alger, Sonatrach, a décidé d'agir, ou du moins de se mêler de ce conflit Betrouni-Sekhri. On a appris, en effet, que le PDG de la compagnie pétrolière algérienne, Kamel-Eddine Chikhi, a convoqué les deux hommes pour une réunion d'urgence, pour régler cette crise de «leadership». A en croire certaines indiscrétions, le patron de Sonatrach serait déjà pour un départ des deux hommes et la nomination de nouveaux responsables afin que le MCA retrouve la sérénité et ne gâche pas le dernier espoir de renouer avec le titre en championnat, après une décennie de disette.
Mekhazni, Djabou et BendeBka veulent partir
Avec cette crise au sommet de la direction, qui s'est répercutée sur les résultats de l'équipe, créant même un malaise au sein du groupe, c'est une véritable saignée qui se profile à l'horizon.
Ainsi, après Mekhazeni qui assure l'intérim depuis le départ de Casoni, et qui a décidé de se retirer de la barre technique pour retrouver son poste de DTS, considérant avoir échoué dans sa mission, c'est au tour des cadres de l'équipe d'évoquer leur départ. Abdelmoumène Djabou a fait ses adieux à ses coéquipiers, jeudi dernier dans le vestiaire après la défaite face à l'ESS, et réclame d'ores et déjà sa libération pour aller monnayer ses talents à l'étranger.
Outre Djabou, le capitaine Sofiane Bendebka sollicité par le Club Africain, est plus que jamais enclin à quitter le MCA face au climat délétère au sein du club. C'est dire que rien n'augure de bon au sein du vieux club algérois.
Sit-in des supporters pour réclamer le retrait de Sonatrach
Le club en crise, les supporters ont décidé de leur côté de réagir. Affichant leur mécontentement quant à la situation qui prévaut au sein de leur équipe, jeudi dernier lors du match MCA-ESS, les fans du Mouloudia, en majorité, accusent Betrouni et Sekhri d'être les responsables de la crise, et de facto Sonatrach qui les a nommés.
Pis encore, pour les fans, la solution c'est le retrait de Sonatrach de la gestion du club. D'ailleurs, plusieurs appels ont été lancés via les réseaux sociaux pour un sit-in, aujourd'hui (13h), devant le siège de la compagnie pétrolière, à Hydra avec comme leitmotiv : «Libérez le Mouloudia !»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.