Election des rédacteurs de la nouvelle Constitution    Le pays affiche une croissance négative de 3% au premier Trimestre 2021 : La Tunisie au creux de la vague    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Evocation innovante de la mémoire meurtrie    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Le Conseil de sécurité se réunit après des destructions à Ghaza    Alger: 1047 affaires liées à la drogue élucidées durant le mois du Ramadhan    Manque d'assiettes foncières à Sidi Abdellah : De nouvelles dispositions prises    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    Journées cinématographiques de Carthage: les candidatures ouvertes jusqu'au 15 août    Atlético : Suarez a une préférence pour son avenir    Apprenez pourquoi le sucre est mauvais pour notre corps    Nice - Atal : "Djamel (Belmadi) veut mon bien et j'ai confiance en lui"    Les enseignants agressés par la frustration de l'inaccessible    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Le sionisme : dernier foyer colonial purulent de l'impérialisme occidental    Praticiens spécialistes : Les assurances du ministre de la santé    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    L'extrémisme des états    Palestine occupée: Massacre à huis clos    116e marche du vendredi : Des dizaines d'arrestations dans plusieurs wilayas    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Les (mauvaises) manières du «discours»    Nouvelle opération de déstockage    L'Anie sous haute surveillance    Le coup est jouable    Paris en eaux troubles pour Icardi    Agüero, ce sera après la finale de la C1    135 nouveaux cas et 6 décès en 24 heures    Le bouclier juridique    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Les causes d'une déconfiture    L'ouverture des frontières au menu    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    L'Algérie a-t-elle évité la 3e vague?    Réception de 3.400 doses    "La situation épidémiologique est maitrisée"    Nos villes devenues de nouveau,«fantômes»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    «Les prix baisseront au plus tard demain»    Pari réussi pour Belaribi    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«La qualification de 7 boxeurs aux JO de Tokyo est une réponse à Bernaoui»
Mourad Meziane. DTN de la Fédération algérienne de boxe
Publié dans El Watan le 11 - 03 - 2020

Le Directeur technique de la Fédération de boxe, Mourad Meziane, qui n'a pas jeté l'éponge après le KO que lui a infligé Raouf Bernaoui, revient sur la qualification de sept boxeurs aux JO-2020. Il ne manque pas d'évoquer la déstabilisation qui a affecté le moral de l'EN de boxe.
– Sept boxeurs algériens, dont deux filles, se sont qualifiés pour les Jeux olympiques de Tokyo 2020. Peut-on dire que l'objectif a été atteint ?
Malgré les tentatives de déstabilisation, on a réussi à dépasser toutes les prévisions par rapport à l'objectif tracé, qui était de 5 qualifiés (4 garçons et 1 fille).
Ce n'est pas fini, car il y a encore un tournoi qualificatif à Paris pour les JO, du 13 au 24 mai. Six boxeurs de l'équipe nationale (3 garçons et 3 filles) dans différentes catégories sont engagés avec l'espoir de nouveaux qualifiés.
Il faut dire que notre consécration acquise au tournoi africain (Dakar) a été arrachée dans la douleur, compte tenu de la crise qui sévit dans la boxe algérienne depuis 3 ans.
Pis encore, durant notre préparation, nous n'avons pas eu le moindre soutien de l'ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, Raouf Bernaoui, qui m'a affirmé personnellement dans son bureau et en présence d'un ancien entraîneur des sports collectifs que «nous allons échouer à qualifier des boxeurs pour Tokyo».
Des paroles qui en disent long quant aux intentions de l'ex-ministre, qui m'a relevé de mes fonctions sans pour autant motiver cette décision. En tant que cadre major de promotion, je suis doublement marqué par cette injustice, surtout que Bernaoui m'a remplacé par un retraité.
D'ailleurs, même les cadres du MJS s'étaient étonnés de cette décision irréfléchie de Bernaoui. Espérons que le nouveau ministre, Sid Ali Khaldi, me rétablira dans mes droits.
– On laisse entendre que vous avez payé cash votre excellente relation avec le boxeur Mohamed Flissi, qui n'était pas en odeur de sainteté avec Bernaoui, surtout après ses critiques dans les médias…
Ce n'est un secret pour personne, j'étais la cible de l'ex-ministre. Pourtant, Flissi n'a rien dit de déplacé, si ce n'est qu'il a défendu ses droits le plus normalement du monde.
On ne peut pas briser Flissi vice-champion du monde en 2015, qui a enrichi son palmarès avec une 3e participation dans l'histoire des JO. Franchement, on n'a jamais vu un ministre s'acharner sur un sportif.
– Revenons à votre participation au tournoi qualificatif pour les Olympiades de Tokyo, disputé à Dakar. La compétition et l'arbitrage étaient-ils au niveau ?
Ce tournoi a vu la participation de 200 boxeurs des deux sexes, représentants 38 nations africaines. Le niveau était non seulement relevé, mais très disputé, car il y avait en jeu 33 billets qualificatifs pour Tokyo. En outre, pour la première fois, les combats ont été excellemment officiés par des Européens.
Ceci a donné une grande confiance aux boxeurs. Il n'y a aucune comparaison par rapport aux derniers Jeux africains de Rabat 2019, où l'arbitrage avait été très contesté par la délégation algérienne et par d'autres pays africains.
– En attendant d'autres qualifiés lors du tournoi de Paris, quel sera le programme de la préparation, à 5 mois des JO ?
Inévitablement, on va entamer dans quelques jours la dernière ligne droite d'une préparation spéciale, exclusivement pour le tournoi olympique.
Au programme, il y aura deux stages à l'étranger, dont un à Cuba, qui seront suivis par des participations à plusieurs tournoi internationaux.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.