Essais nucléaires français en Algérie: Faire appel aux obligations du Traité de non-prolifération    Rencontre gouvernement-walis: Des instructions et des mises en garde    Contrôles renforcés aux frontières    Santé: Les pharmaciens demandent la révision de la carte de «répartition»    L'insomnie due au stress : pourquoi se produit-elle et comment y remédier ?    NA Hussein Dey: Blocages à tous les niveaux !    Djelfa: Une fillette tuée et un garçon blessé par un poids lourd    Hamza Rouabah, épidémiologiste au CHU de Sétif: «La vaccination des enfants est actuellement à l'étude»    La direction régionale du Commerce d'Oran dresse son bilan: Plus de 2.211 tonnes de produits saisies en 6 mois    La sculpture est-elle «maudite» ?    En perspective des JM 2022 d'Oran: Des instructions pour la réhabilitation du Théâtre de verdure    Les indépendants à l'assaut des communes    Le Gouvernement s'engage    Laporta aurait choisi Xavi    Brèves Omnisports    Mané: «Un match particulier face au Sénégal»    Des retards qui font mal    Feu sur les spéculateurs!    Lamamra brille à New York    530000 Personnes vaccinées    La vie a repris ses droits    Qui contrôle les transporteurs?    La fin des enseignants non doctorants ?    125 nouveaux cas et 9 décès    «L'Algérie est une puissance régionale»    2.244 écoles fermées en raison des menaces terroristes    L'Algérie face au triangle hostile    Reprise du programme culturel et artistique    Journée portes ouvertes    Des salaires à corriger    La littérature comme réinvention perpétuelle du monde    Kaïs Saïed décide d'une série de mesures pour concrétiser la rupture    Un planning de rattrapage pour les travaux en retard    Décès de l'ancien international Rachid Dali    Fateh Talah la 2e recrue...    À la tribune de l'ONU, les Présidents sud-africain et namibien plaident pour l'autodétermination du peuple sahraoui    Le congrès du FFS reporté    La guerre internationale des gazoducs : entre géopolitique et fondamentaux    La scène médiatique en deuil    La facture s'alourdit pour le royaume: Le Maroc joue et perd    Abdelkader Bensalah inhumé au cimetière d'El-Alia    Ali Ghediri condamné à quatre ans de prison    À quand le vrai bonheur?    La presse en deuil    Le séparatisme est un crime en démocraties modèles !    Pétrole : le juste prix ?    La pluralité syndicale et le mammouth UGTA    Formation en écriture cinématographique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Convention reportée, candidats confinés et vote à distance : L'inédite course à la Maison-Blanche
Publié dans El Watan le 04 - 04 - 2020

La pandémie de coronavirus a bouleversé la campagne pour la présidentielle américaine de novembre, en forçant le report de primaires démocrates et de la convention qui devrait désigner cet été, entre Joe Biden et Bernie Sanders, le rival de Donald Trump.
Depuis la mi-mars déjà, tous trois sont en plus privés de meetings de campagne, des événements qui rythment d'ordinaire la course à la Maison- Blanche. La convention démocrate devait rassembler des milliers de participants du 13 au 16 juillet, à Milwaukee, dans le Wisconsin. Face à «la crise sanitaire sans précédent à laquelle» font face les Etats-Unis, le parti a annoncé jeudi qu'il la repoussait au 17 août, dans la même ville. Le virus a déjà fait plus de 5700 morts aux Etats-Unis, selon le comptage de l'université américaine Johns Hopkins, qui dénombre plus de 230 000 cas.
Même reportée, les démocrates envisagent encore d'«ajuster la forme que prendra la convention, le nombre d'assistants et son agenda» afin de limiter les risques de contagion, a précisé le parti. «En ces temps difficiles, alors que l'envergure et l'échelle de la pandémie et son impact restent encore méconnus, nous allons continuer à surveiller la situation et suivrons les conseils» des professionnels de la santé, a précisé l'un des responsables de l'organisation, Joe Solmonese.
L'ancien vice-président américain et ultra-favori des primaires Joe Biden, 77 ans, avait appelé à son report mercredi soir. Il est en lice contre le sénateur indépendant Bernie Sanders, 78 ans, mais dispose d'une avance pratiquement insurmontable. Comme près de neuf Américains sur dix sont appelés à rester à la maison, tous deux sont coincés chez eux, d'où ils donnent des interviews. Depuis la Maison- Blanche, Donald Trump participe lui au quotidien à de longues conférences de presse sur l'évolution de la pandémie.
La convention républicaine est prévue du 24 au 27 août à Charlotte, en Caroline du Nord, mais sans grand suspense sur son issue : Donald Trump briguera un second mandat le 3 novembre. En appelant au report de la convention démocrate mercredi soir, Joe Biden avait mis en garde sur NBC sur de nouveaux changements possibles pour les conventions : «Nous devons tout simplement être préparés à une alternative, or l'alternative, nous ne savons pas ce que cela va être jusqu'à ce qu'on ait une meilleure idée de si la courbe (des cas et décès, ndlr) va baisser ou monter.»
Le président du parti démocrate, Tom Perez, a souligné jeudi l'importance qu'aura le Wisconsin, un «Etat-clé», dans la présidentielle, puisqu'il avait créé la surprise en 2016 en choisissant Donald Trump après avoir voté deux fois pour Barack Obama.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.