Chaînes humaines devant les bureaux de poste et les GAB: Force publique et huissiers face à la grève    Des citoyens protestent à Tizi-Ouzou    A l'instar des précédents ramadhans: Tension sur le lait en sachet    Fin de mission ou redéploiement ?    L'ASELCT, une association SDF !    MC Oran: Une copie à revoir pour Madoui    ES Sétif: Une Entente en demi-teinte    MARMELADE DES TEMPS NOUVEAUX    Fruits et légumes: Les prix de la pomme de terre et la tomate continuent leur flambée    Adrar: 90 étudiants victimes d'une intoxication alimentaire    Dossier de la mémoire: «La pandémie est venue retarder les pourparlers»    El Tarf: Un riche programme culturel et artistique    Quand la vie se résume à un poème    Tebboune préside la réunion périodique    Renouvellement du bâtonnat de Boumerdès    «Nous souhaitons aller vers de nouveaux services»    Mbappé préféré à Haaland    Brèves Omnisports    Tirage au sort mercredi    L'Abef allège le recours au Credoc    13 Tonnes de pain jetées à la poubelle    «Les législatives sont un objectif stratégique»    Le rêve inachevé    Les mesures de Rezig invisibles    Le chiffre «insolite» de la vaccination    Les spécialistes s'y opposent    163 nouveaux cas et 4 décès en 24 heures    Le Conseil de sécurité de l'ONU soutient le mécanisme    À quoi joue la Turquie?    Plusieurs responsables américains interdits d'entrer en Russie    Le premier martyr du Mouvement national    «El Aqaïd» de Abdelhamid Benbadis    Témoignage inédit et émouvant sur Matoub Lounès    FAF : La Commission de passation de consignes entrera en action dimanche    Algérie Poste : La direction annonce des mesures    Moins nombreux, mais toujours déterminés    Tebboune s'en prend aux partisans de "la duperie"    Le gouvernement allège la procédure    119 organisations saisissent le Conseil de sécurité de l'ONU    L'observatoire Euro-Med des droits de l'Homme épingle Rabat    La libération des détenus d'opinion réclamée    Le derby de la Soummam en haut de l'affiche    Qaâdat et sonorités chaâbi au pays du froid    Epilogue d'une vive controverse autour de la nouvelle mosquée de Strasbourg    Raul Castro va quitter le pouvoir à Cuba : Une page d'histoire qui se tourne ?    Malika Chitour Daoudi. Romancière : «Mon roman parle d'âmes qui se lient et d'empathie...»    De la circonscription administrative, en particulier, à l'administration territoriale, en général, ou l'urgence d'une doctrine d'emploi (Suite et fin)    Le processus électoral est inéluctable    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'ONU qualifie la pandémie de pire crise humaine et économique : Des décennies de progrès remises en question
Publié dans El Watan le 09 - 07 - 2020

L'effort mondial de 15 ans pour améliorer la vie des gens partout dans le monde grâce à la réalisation des 17 objectifs de développement durable... était déjà en retard à la fin 2019.
Et maintenant, la pandémie de Covid-19 a déclenché, en une courte période, une crise sans précédent, provoquant de nouvelles perturbations du progrès des ODD...», indique un rapport du département des Affaires économiques et sociales de l'ONU. Les avancées réalisées avec l'application des ODD en 2020 ont été contrebalancées par une croissante insécurité alimentaire, une détérioration de l'environnement naturel et des inégalités persistantes et omniprésentes. «La pandémie de Covid-19 est rapidement devenue la pire crise humaine et économique de notre temps, s'étendant à tous les pays, avec plus de 500 000 morts et plus de 10 millions de cas confirmés», précise le rapport. «En raison de la Covid-19, une crise sanitaire, économique et sociale sans précédent menace les vies et les moyens de subsistance, rendant la réalisation des objectifs de développement durable encore plus difficile», regrette le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres.
Le rapport onusien, qui s'intéresse à l'évaluation annuelle du progrès sur les 17 objectifs, révèle que les populations les plus pauvres et vulnérables sont les plus durement touchées par les effets de la pandémie de Covid-19. L'institution onusienne s'attend à une rechute de 71 millions de personnes dans l'extrême pauvreté en 2020. «La perte de revenus, la protection sociale limitée et la hausse des prix signifient que même ceux qui étaient auparavant en sécurité pourraient se retrouver menacés de pauvreté et de faim.» Autres impacts de la Covid-19 : le sous-emploi et le chômage. «1,6 milliard de travailleurs déjà vulnérables dans l'économie informelle ­– la moitié de la main-d'œuvre mondiale – pourraient être considérablement affectés, avec leurs revenus ayant déjà chuté de 60% au cours du premier mois de la crise.» Un autre chiffre alarmant concerne le milliard d'habitants dans les bidonvilles dans le monde, qui sont aussi extrêmement menacés de la détérioration de leurs conditions de vie.
Femmes enfants, handicapés, personnes âgées, la Covid-19 a fortement mis en quarantaine tous les programmes de lutte contre les inégalités et exposé ces populations à des conditions de subsistance beaucoup plus difficiles. «Les principes sur lesquels ont été établis les ODD sont essentiels pour mieux reconstruire durant le rétablissement post-Covid-19... La poursuite de ces objectifs universels permettra aux gouvernements de se concentrer sur la croissance, mais aussi sur l'inclusion, l'équité et la durabilité», souligne Liu Zhenmin, secrétaire général adjoint des Nations unies aux Affaires économiques et sociales.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.