Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Le Conseil de sécurité a la responsabilité de mettre fin à la colonisation du Sahara occidental    Coronavirus: 182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Grandiose marche nocturne à Akbou    Les Kabyles pour un bon résultat à Garoua    Manojlovic, nouvel entraîneur    Le MJS invalide l'élection de Labane    Le marché dans tous ses états    Super Ligue : Le Milan AC jette l'éponge et explique ses motivations    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Le Cnese fait peau neuve    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Evolution technologique    Paré pour l'aventure    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    Brahmia succède à Almas    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Le front social s'emballe    Installation d'un nouveau directeur des douanes    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    À LA MEMOIRE DES MARTYRS DU PRINTEMPS NOIR    Hausse au premier trimestre 2021    la liste des membres sélectionnés approuvée    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Pourquoi il faut rester vigilants    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    Cumul des mandats : Des membres du BF ont 7 jours pour choisir    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    Chlef: Les infrastructures seules ne font pas le tourisme    La tomate n'a pas partout le même goût    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    Marche pacifique à Béjaïa    La Turquie maintient le flou    Le FMI livre ses prévisions    Les oligarques sont-ils de retour?    Air Algérie vers le crash    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Leur coût de production a pourtant baissé de 90% : Les énergies renouvelables, ces mal-aimées
Publié dans El Watan le 12 - 07 - 2020

Alors que les expériences ont montré l'efficacité des énergies renouvelables dans le remplacement des énergies fossiles, il reste que l'investissement dans le secteur de l'énergie propre reste en deçà des besoins de la planète.
Même les prix des énergies renouvelables ont largement baissé pour ne laisser aucune raison aux gouvernements et investisseurs de ne pas parier sur cette énergie du présent et du futur. «Les prix de l'énergie solaire et éolienne terrestre ont respectivement baissé de 90% et 70% par mégawatt au cours de la dernière décennie», rapporte une analyse de Bloomberg NEF. «C'est la forme la moins chère de nouvelle génération d'énergie pour les deux tiers de la planète. Le prix des batteries lithium-ion a chuté de 87% et Bloomberg NEF prévoit que les voitures électriques deviendront compétitives par rapport aux véhicules à essence d'ici cinq ans.»
Les biocarburants sont une nouvelle forme d'énergie qui a montré son efficacité mais qui reste sous-utilisée. «Le premier vol utilisant du biocarburant mélangé a eu lieu en 2008 ; mais le carburant ne représente qu'une infime fraction de la consommation mondiale de carburant – moins de 0,1% en 2018, selon l'Agence internationale de l'énergie. Même si les prix du pétrole montaient en flèche, la consommation de biocarburants devrait passer à 13,5% seulement en 2050», indique une enquête de Bloomberg. «Les capital-risqueurs, habitués aux rendements relativement rapides des start-up de l'industrie technologique, ne sont pas prêts à financer ce qui pourrait être une décennie de travail pour développer le biocarburant...
De plus, les politiques gouvernementales n'offrent pas les incitations capables de permettre au solaire et à l'éolien de se libérer des combustibles fossiles et de devenir autonomes.»
Un des producteurs de batteries lithium-ion, Hideaki Horie, estime que «ces batteries tout polymère sont beaucoup plus simples à produire que les batteries lithium-ion, qui nécessitent des usines d'un milliard de dollars avec des salles blanches et des sas. Ces nouvelles batteries peuvent aussi être construites en feuilles de 10 mètres de long et sont facilement empilables pour augmenter leur capacité. Et la source d'alimentation en résine lui confère plus de résistance aux incendies en cas de perforation», rapporte l'enquête, en notant que ce fabricant promet de réduire de 90% le coût de production de batteries propres.
L'investissement dans les énergies renouvelables n'est pas seulement un enjeu de frais et coûts, mais un enjeu de survie de la planète Terre. Cette dernière a été éprouvée par des décennies de développement technologique ne prenant pas en compte les conditions de protection de l'environnement. Le réchauffement climatique est là pour sonner l'alarme de la finitude d'une planète dont les ressources ont été exploitées à grande échelle et sans penser aux générations futures.
La pandémie de Covid-19 est venue comme une alerte pour rappeler à l'être humain que prendre soin de sa santé commence par prendre soin de son environnement.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.