Le procès Hamel reporté au 17 novembre    Un scrutin miné ?    Djabelkhir dans l'attente d'un avis du Conseil constitutionnel    Rejet de 77 dossiers de candidature    Des candidats exclus font appel    Renforcement de la coopération policière entre les pays africains    L'économie dans le brouillard    Les remises plafonnées à 50% à compter de 2022    L'impérative réforme du système de protection sociale    Vers un durcissement des contrôles    Large consensus sur les élections du 24 décembre    L'Espagne ouvre la porte aux migrants mineurs    Le Conseil de sécurité de l'ONU débarque chez le colonel Goïta    27 morts dans un attentat à Damas    Prix Nobel algérien ? Tu rêves, mon frère !    Environ 290 transactions enregistrées    Slimani absent à Prague    Amara appelle les clubs à se conformer aux exigences de la CAF    Le Chabab affûte ses armes    Retour du public dès demain sous conditions    Les citoyens ne se vaccinent plus    Entre relâchement et réticences vaccinales des Algériens    2 morts et 7 blessés dans une collision entre un véhicule léger et un bus scolaire    Des maires français réclament "la reconnaissance du crime d'Etat"    Le numérique au placard ! Vive le placard !    Le cartable allégé pour demain ?    El Kerma: Plus de 1.500 nouveaux logements pour répondre à la forte demande    Tlemcen: 350 tonnes de pomme de terre déstockées    Mendicité, la loi existe, il faudrait juste l'appliquer !    Force humaine    L'écrivain Dib et le rapport à la nationalité française    Eric, tu fais honte à tes anciens camarades    «Il faut se mobiliser pour accompagner ces efforts»    Aucun effet sur les prix du poulet    Ces «experts» Algériens    La guerre des spéculateurs    Spéculation sur le livre scolaire    Double meurtre sur l'autoroute    Les dates des compositions fixées    Les colons sionistes volent la récolte d'olive au sud de Naplouse    Griezmann, du paradis à l'enfer    Steve Bruce quitte les Magpies    Mbappé juge son entente avec Messi    35e anniversaire de la mort de Samora Machel    «Barrons la route aux ennemis de la paix»    Cette obsession qui nourrit les amalgames    Une opportunité pour l'émergence de jeunes talents    Des rejets «excessifs et arbitraires»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



On vous le dit
Publié dans El Watan le 03 - 08 - 2020

Ni eau ni électricité durant l'Aïd El Adha à Sidi Bel Abbès
Des perturbations dans l'alimentation en eau et des coupures d'électricité sans préavis ont été constatées durant la fête de l'Aïd El Adha dans la ville de Sidi Bel Abbès. Coïncidant avec une vague de chaleur exceptionnelle et un contexte épidémiologique inquiétant, ces perturbations dans l'alimentation en eau potable et en électricité ont touché essentiellement les quartiers populaires du chef-lieu, à savoir Sidi Djilai, Haï Bouazza El Gherbi, cité Mimoun... Les habitants des quartiers affectés par ces perturbations n'ont pas caché leur colère face à cette situation, tout en épinglant un service public défaillant. Certains ont même affirmé vouloir poursuivre en justice, dans les jours prochains, l'ADE et les services de la Sonelgaz pour les désagréments causés en cette période de l'Aïd.
Quand l'ADE accuse Sonelgaz !
Dans la wilaya de Blida, plusieurs quartiers n'ont pas bénéficié de l'eau courante le jour de l'Aïd. Cela avait, bien évidemment, provoqué le courroux de plus d'un, surtout ceux qui ont sacrifié le mouton, rendant ainsi la fête synonyme de corvée. Mais l'ADE a vite trouvé l'explication à cette pénurie : «La coupure d'eau a été causée par des coupures d'électricité touchant des endroits où sont implantées les stations de pompage d'eau.» Toutefois, l'Algérienne des Eaux de Blida semble oublier que les longues coupures d'eau dans cette wilaya ne datent pas d'hier ! En effet, plusieurs quartiers sont sans eau depuis une dizaine de jours, les fuites d'eau sont omniprésentes… et cela n'est certainement pas l'affaire de… Sonelgaz !
TikTok va être interdit aux Etats-Unis, annonce Donald Trump
Les Américains devront-ils désinstaller TikTok de leur téléphone? Le président Donald Trump a annoncé vendredi 31 juillet qu'il allait interdire aux Etats-Unis ce réseau social, soupçonné par Washington de pouvoir être utilisé par le renseignement chinois. «En ce qui concerne TikTok, nous l'interdisons aux Etats-Unis», a déclaré Donald Trump à des journalistes à bord de l'avion présidentiel Air Force One. Face aux caméras, Donald Trump a assuré avoir «plusieurs options» concernant l'avenir de TikTok aux Etats-Unis: «Il se pourrait que nous l'interdisions, il se pourrait que nous fassions d'autres choses», a-t-il lancé. TikTok appartient au groupe chinois ByteDance.
Le corps d'un noyé non identifié repêché à Témouchent
Les éléments de la Protection civile de la wilaya de Aïn Témouchent ont repêché le corps sans vie d'une personne non identifiée au large d'une zone rocheuse située à l'ouest de la plage de Sidi Djelloul (commune de Sidi Safi), a-t-on appris hier auprès des services de ce corps constitué. L'opération de repêchage du corps du noyé, un quinquagénaire, a duré plus de 3 heures et a mobilisé deux plongeurs, 11 agents de l'unité secondaire de la Protection civile de Béni Saf et un zodiac, a-t-on indiqué. La dépouille mortelle a été déposée à la morgue de l'Etablissement public hospitalier (EPH) de Beni Saf. Les services de sûreté ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances du décès et l'identité de la personne noyée.
Recul du nombre de cas de contamination à la Covid-19 à Laghouat
Le nombre de cas de contamination au coronavirus (Covid-19) a enregistré un recul ces derniers jours dans la wilaya de Laghouat, a-t-on appris hier des responsables de la direction de la santé de la population et de la réforme hospitalière (DSPRH). «La baisse du nombre de cas d'infection est due notamment à la prise deconscience et à l'esprit de responsabilité chez les citoyens de la wilaya concernant le respect du confinement et les mesures de prévention, telles que le port de bavettes et la distanciation physique», a précisé à l'APS le directeur de la santé, Abdelmadjid Tigha. Le taux de lits vacants dédiés à la prise en charge des personnes atteintes de la Covid-19 au niveau des établissements hospitaliers de la wilaya est passé de 10% à 54% au cours de ces deux dernières semaines, a-t-il ajouté. Le directeur de la santé a, à cette occasion, salué les décisions «strictes» prises par les autorités de la wilaya, concernant notamment la fermeture des magasins au niveau des «points noirs» à travers le territoire de la wilaya, notamment dans les communes de Laghouat et Aflou, en plus de l'interdiction des fêtes de mariages et les visites aux cimetières pendant les jours de l'Aïd El Adha. M. Tigha a, par ailleurs, adressé un message de motivation au personnel soignant, en première ligne de la lutte contre la Covid-19, en reconnaissance à leurs efforts consentis depuis plus de quatre mois pour l'éradication de cette pandémie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.