Le gouvernement entretient le suspense    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Diego maradona s'èteint à 60 ans    "Les malades sont livrés à eux-mêmes"    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Les instructions de Djerad aux walis    L'hommage de Messi à Maradona    Victimes du terrorisme: la législation algérienne peut constituer une référence pour l'ONU    Autodétermination : les Sahraouis en ont assez d'attendre un "mirage" promis par l'ONU    Le président de l'ARAV présente ses condoléances à la famille du moudjahid Saïd Bouhadja    Importance de coordonner les efforts pour la protection des catégories vulnérables    L'ancien ministre Abdelkader Ouali placé en détention provisoire    Arabie saoudite : Khashoggi avait reçu des menaces avant sa mort, selon un ami    Conflit au Tigré : des émissaires africains vont tenter une médiation    Sport / préparation olympique : 34 athlètes perçoivent des subventions du MJS    Attaque contre une station saoudienne: l'Opep fermement attachée à la stabilité du marché pétrolier    Séisme à Skikda : l'Etat disposé à prendre toutes les mesures pour la prise en charge des sinistrés    PORT D'ANNABA : Exportation de 41000 tonnes de clinker vers Haïti et la République Dominicaine    KHENCHELA : Raccordement "prochain" de 450 foyers au réseau de gaz    MASCARA : Deux arrestations et saisie d'hallucinogènes    La RASD appelle l'UA à prendre des mesures plus fermes contre le Maroc    Ligue 1: USMA-ESS, un choc pour lancer la saison    FIFA Best : Les 5 nominés pour le titre d'entraineur de l'année    LDC : Le programme de ce mercredi    Un scooter propre et innovant    Yacine Mebarki Condamné à un an de prison    Numérisation en cours    «Nous jouerons le haut du tableau»    La FAF soutiendra le candidat sud-africain    Déjà en phase de modernisation    Des marchés couverts désertés par les commerçants et la clientèle    Vous parlez au nom de qui ?    Maïssa Bey sur les traces d'Amara Lakhous    Dans le Sud irakien, le narguilé, c'est l'affaire des ébénistes    Des mesures pour faire face à une situation d'urgence    Les banques publiques difficilement vendables    Renvoi du verdict au 8 décembre prochain    Liberté pour Yacine Mebarki    Le sujet qui fâche    Musée Public National des Antiquités d'Alger : Acquisition de nouvelles pièces archéologiques    Bouira: Assainissement du foncier industriel : 109 lots récupérés    Arabie saoudite : un site d'Aramco touché par un missile    Maroc-Sahara Occidental: «Une reprise des hostilités préméditée»    Pénurie de Lovenox: Le ministre accuse l'automédication    Tlemcen: Un projet pour sécuriser l'alimentation en eau    LA NATURE DU CIEL ET LE POIDS DU COUFFIN    Le tourisme grand perdant    Macron provoque la tempête !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Chérif Hadjar. Entraîneur du MO Béjaïa : «Le changement du système de compétition engendrera des problèmes supplémentaires»
Publié dans El Watan le 11 - 08 - 2020

Si la décision prise récemment par le bureau fédéral de la FAF de mettre un terme à l'exercice 2019/2020 a été accueillie avec beaucoup de soulagement de la part des clubs, notamment ceux qui sont concernés par l'accession et la relégation, il n'en demeure pas moins que le changement qui sera apporté au système de compétition a été interprété différemment par les acteurs du football national.
Si ces changements attendus faisaient le bonheur de certains clubs, notamment ceux qui évoluent en palier amateur, il pourrait avoir des conséquences négatives sur le niveau du football national, étant donné que des clubs ayant déjà évolué en DNA pourraient se retrouver dès la saison prochaine en Ligue 1. L'entraîneur du MO Béjaïa, Chérif Hadjar, est catégorique en estimant que les changements qui seront opérés dès la nouvelle saison ne seront pas bénéfiques pour le football algérien, puisque cela pourrait affecter directement le niveau du football et ce, pour plusieurs raisons.
Entretien réalisé par L. Hama

-La FAF a tranché finalement en décidant l'arrêt du championnat ; vous êtes enfin soulagé, n'est-ce pas ?
Oui, étant donné que nous avions attendu beaucoup de temps concernant la question de l'avenir du championnat qui était dans le flou, je peux dire que cette décision prise par le bureau fédéral a soulagé plus d'un, notamment les joueurs, les dirigeants et les entraîneurs, puisque cela vient de mettre fin au suspense qui n'a que trop duré et permettra aux clubs de se projeter déjà sur le nouvel exercice.
-Quel commentaire faites-vous à propos de cette décision ?
Je trouve que cette décision est logique et sage dans la mesure où les conditions sanitaires ne sont pas encore favorables pour la reprise de la compétition, sans oublier le fait que ce sont les hautes autorités du pays qui ont décidé cet arrêt, d'autant plus qu'on s'attendait à ce qu'on favorise cette option pour plusieurs raisons. Toutefois, cette décision est logique et arrange la majorité des clubs.
-Et que pensez-vous de certains clubs qui se sont opposés à cette décision ?
C'est évident que certains présidents s'opposent à cette décision pour la simple raison que cela n'est pas dans l'intérêt de leur équipe. Mieux encore, certains clubs ne défendent que leurs intérêts personnels et non pas ceux du football national, sachant que l'arrêt du championnat ne peut arranger tous les clubs, bien que la FAF avait souhaité reprendre le championnat, mais les autorités du pays ont opté pour cette décision de l'arrêt de la compétition qui est logique. Il faut dire aussi qu'aucun président n'a pensé à donner des solutions en cette période et il a fallu prendre une décision et c'est ainsi qu'on a décidé la fin de l'exercice. Néanmoins, j'estime qu'on doit penser à améliorer notre football et en finir avec les mauvaises pratiques, mais aussi éviter de penser uniquement à nos intérêts personnels pour qu'on puisse être à la hauteur.
-Un changement de système de compétition est déjà annoncé pour la saison prochaine avec une Ligue 1 à 20 clubs et Ligue 2 avec deux groupes… Vous attendiez-vous à cela ?
Personnellement, je ne suis pas d'accord avec le changement de système de compétition et je n'ai pas aimé qu'on décide ainsi car, la Ligue 2 était bonne auparavant avec 16 clubs, où il y avait de la concurrence mais aussi l'enthousiasme, où j'avais déjà une bonne expérience dans ce palier, ajoutant à cela le fait que les clubs étaient obligés de passer pas ce palier avant la Ligue 1. Cependant, avec sa suppression, je pense que le football national va perdre de sa splendeur.
-Peut-on comprendre que le niveau ne sera pas le même avec le nouveau système ?
Certainement, avec les changements annoncés concernant la composition de la Ligue 2, la saison prochaine et la constitution de deux groupes après l'accession de plusieurs clubs, je pense qu'on risque de perdre encore du niveau du football national, vu qu'il aurait été préférable de maintenir l'ancien système, puisque le niveau serait meilleur. D'ailleurs, des clubs amateurs pourraient se retrouver dès la saison prochaine en Ligue 1 et cela va influer sur le niveau du football national à mon avis.
-Selon vous, il faut s'attendre à des problèmes concernant le championnat la saison prochaine ?
Oui, je m'attends à ce qu'il y aura beaucoup de problèmes lors de la saison prochaine, notamment en ce qui concerne les infrastructures sportives avec la composition de cette Ligue 2 avec 36 clubs, où les instances concernées vont se retrouver face au problème de l'homologation des stades, sachant que plusieurs ne disposent pas de terrains répondant aux normes. Sans oublier le problème financier qui va se poser aussi pour la majorité des équipes.
-Votre contrat avec le MOB s'est achevé avec la fin de l'exercice précédent, qu'en est-il de votre avenir ?
Mon contrat s'est achevé avec la fin de l'exercice 2019/2020, mais à présent, je n'ai rien encore décidé dans la mesure où je préfère temporiser et prendre le repos nécessaire avant de trancher sur mon avenir, d'autant plus que la majorité des clubs n'ont pas encore entamé les préparatifs de la nouvelle saison.
-Seriez-vous favorable pour renouveler votre contrat avec les Crabes ?
Je ne vous cache pas que je n'ai rien décidé pour le moment, étant donné que je préfère me reposer avant de statuer sur mon avenir et trancher sur ma prochaine destination, sachant que j'aurais encore le temps pour réfléchir et étudier les offres que j'ai reçues de la part certains clubs avant de décider.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.