Le projet d'amendement constitutionnel nécessite un "avis consensuel"    Impératif de coordonner les efforts des journalistes algériens et sahraouis pour le droit à l'expression    Palestine: le plan d'annexion se poursuivit en prétextant de la création de "réserves naturelles"    Classement Fifa: l'Algérie gagne cinq places    Arsenal: Özil, la mise au point d'Arteta    Coronavirus : 266 nouveaux cas, 136 guérisons et 8 décès    Manchester City: Fernandinho absent au moins un mois    Mawlid: une campagne de sensibilisation sur les dangers des produits pyrotechniques    "LE RECUL DU MULTILATERALISME A FAVORISE LA MULTIPLICATION DES CRISES" Aujourd'hui, dans    Donald Trump a un compte bancaire en Chine    Nouvelles législatives en décembre    Chanegriha : le peuple algérien fera entendre sa voix souveraine le 1er novembre    "Les alertes de l'ONS auraient dû interpeller Sonatrach"    "La dévaluation du dinar est inévitable"    Banouh libéré de la JSK à moindre coût    Le stage de l'EN interrompu à cause de la Covid-19    Vers une dérogation pour le club amateur    Lourdes peines pour Oulmi et Ouyahia    Prison ferme, relaxes et condamnations avec sursis    Une rentrée presque normale à Alger    Atelier scientifique sur les glissements de terrain    LES VERITES AMÈRES D'UNE ENSEIGNANTE    Benfodil, Bensayeh et Zimu, lauréats    Des actrices unissent leurs voix contre les féminicides    Lire délivre    Une rentrée adaptée au contexte sanitaire    Macron et l'arabe    Amendement constitutionnel : renforcer la liberté de la presse et d'expression    La liberté dans le respect de l'autre    Le mur, la blessure du Sahara s'invite au Festival de Lugano    Disney ajoute un avertissement à ses classiques contenant des clichés racistes    Prix Marcel Duchamp à l'artiste franco-canadienne Kapwani Kiwanga    Equipe Nationale : U20 Bensmaïn satisfait du stage    Le RAJA interdit de quitter le Maroc pour cause de Covid-19 : Menace sur la demi-finale retour de la LDC    Le projet d'amendement constitutionnel contribuera au renouvellement de la classe politique et au changement escompté    Djerad plaide pour une réelle ouverture dans le domaine de l'industrie    Le projet révision de la Constitution, le CNDH et les Principes de Paris    El Tarf: L'attribution des aides au logement rural fait des mécontents    La déclaration de patrimoine enfin constitutionnalisée ?    Partenariat université-industrie pharmaceutique: Vers la création d'un «Hub biotechnologie»    L'ambassadeur de France à la Chambre de Commerce et d'Industrie de l'Oranie: Les intérêts réciproques réaffirmés    Bouira: Le ministre met en garde les commerçants spéculateurs    Qui veut juger Aboubakr Benbouzid ?    Musulmans de France, tous coupables ?    Complaisances    LES CHEMINS EPINEUX    Plaidoyer pour alléger la pression fiscale    La CNEP-Banque prête à commercialiser ses produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





On vous le dit
Publié dans El Watan le 22 - 09 - 2020


Biden s'emmêle les pinceaux
Le candidat démocrate à la présidentielle américaine de 2020 Joe Biden a commis une nouvelle gaffe dimanche 20 septembre lorsqu'il a déclaré qu'environ 200 millions de personnes étaient déjà mortes des suites du coronavirus dans son pays, relate Fox News. Intervenant dimanche 20 septembre dans le cadre de sa campagne électorale, le candidat démocrate à la présidentielle américaine Joe Biden s'est distingué par une nouvelle bévue. Il a ainsi déclaré que le Covid-19 avait déjà fait environ 200 millions de morts aux Etats-Unis, rapporte Fox News. M. Biden s'est trompé car en réalité le nombre de décès dû au Covid-19 se rapproche des 200.000 aux Etats-Unis. La population américaine est estimée à près de 328 millions de personnes, ce qui signifie que près des deux tiers de la nation auraient déjà péri dans ce cas.
Un conseil municipal de Londres interdit à ses télétravailleurs de fumer depuis chez eux
Les employés du conseil de Hammersmith et Fulham sont désormais privés de cigarettes durant les heures de bureau même lorsqu'ils travaillent depuis chez eux, relate le Telegraph. Une «croisade morale» contre les fumeurs, estiment des militants qui ont émis un rapport à l'encontre de cette décision. La municipalité de Hammersmith et Fulham, située à l'ouest de Londres, a décidé d'interdire à tous les employés de fumer au travail même lorsqu'ils sont à distance, indique le Telegraph.
Ainsi, toute partie d'un logement privée utilisée à des fins professionnelles «sera un espace non-fumeur», indique le conseil à la majorité dominée par le parti travailliste Labour. Cette décision «honteuse» a été vivement critiquée par des militants et qualifiée de «croisade morale» et de «guerre au choix et à la liberté individuelle». Un rapport intitulé «L'idéologie non-fumeur» et soutenu par un groupe pro-fumeur, Forest, a été remis aux autorités locales.
Le Taj Mahal rouvre en Inde malgré la flambée du virus
Le Taj Mahal, monument emblématique de l'Inde, a rouvert lundi après six mois de fermeture liée au coronavirus, dans un pays qui cherche à retrouver une certaine normalité malgré la flambée des contaminations. L'Inde, avec 1,3 milliard d'habitants, comptabilise plus de 5,4 millions de cas de coronavirus, deuxième pays au monde le plus touché après les Etats-Unis, et enregistre près de 100.000 nouveaux cas supplémentaires chaque jour.
Mais après le confinement national décrété fin mars, relâché par étapes depuis début juin et qui a privé de revenus des dizaines de millions de personnes, le Premier ministre Narendra Modi ne se montre guère enclin à imiter d'autres pays en resserrant à nouveau la vis.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.