Djerad: la Zlecaf, un choix stratégique pour l'Algérie    L'artiste M'hamed Bouhaddaj expose ses nouvelles œuvres à Tlemcen après 30 ans d'exil à l'étranger    El-Guerguerat : l'armée d'occupation marocaine "dans un état déplorable"    Boukadoum reçoit son homologue italien Luigi Di-Maio    Juventus: Paratici visé par une enquête pour l'examen d'italien truqué de Suarez    DGI: la souscription de la déclaration de l'impôt sur la fortune de 2020 prorogée à fin décembre courant    Quand le Parlement européen secoue le cocotier    Les «qui-tu-quistes» aux abois    Les militants de RAJ réclament la réhabilitation    Le niveau des barrages en nette hausse    Une récolte de 372 000 quintaux attendue    Ouverture d'un tronçon de 10 km aux véhicules légers    Incident à la station-service du Caroubier    Ferhat Aït-Ali Brahim montre la voie bancaire    Saidal signe un nouveau mémorandum    Rumeur et inquiétude : le convalescent et le syndrome du prédécesseur    Spectre ou menace réelle ?    Seulement 8 députés pour 5 ministres    Fragile consensus politique en Libye    «Nous sommes en Europe, au milieu de deux extrémismes, qui, d'ailleurs, se nourrissent mutuellement»    La Chine, "plus grande menace pour la démocratie"    Vers un dénouement de la crise du Golfe    Rencontre entre les ministres des Affaires étrangères jordanien et israélien    Yacine Mebarki se pourvoit en cassation    LDC. MC Alger – Buffles FC (Bénin) : Le Doyen l'emporte sur tapis vert !    ES Sétif : Le retour de Fahd Halfaïa    Js kabylie : Mellal parle des objectifs du club    Benaraïbi, Baup et six joueurs atteints de coronavirus    USMBA-MCA mardi    Résultats Ligue 1    Fin tragique pour le petit Yanis    7 arrestations pour trafic d'armes et de stupéfiants    Le président de l'APW interpelle le ministre de la Santé    "Le vaccin pour tous"    Air Algérie dévoile son programme de vols    Plus de 200 locaux fermés    Le militant écologiste Karim Khima acquitté    Un hymne à l'amour et à la jeunesse    Une expérience unique dans le monde arabe    L'observation des oiseaux à Central Park, rare loisir en temps de Covid    Une «Histoire du fils» qui dure un siècle    Le théâtre britannique s'invite virtuellement au TNA    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce samedi    Construction automobile: «Aucun changement n'est prévu dans le cahier des charges»    Sit-in annoncé devant les directions de l'éducation: Les directeurs des écoles en colère    Ils ont été débarqués au port de Ghazaouet: Près de 100 harraga expulsés d'Espagne    LE LONG TUNNEL NOIR    Mgr Henri Teissier sera inhumé le 9 décembre à la basilique de Notre Dame d'Afrique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Obama annule sa visite au Taj Mahal pour se rendre à Ryad
Publié dans L'Expression le 24 - 01 - 2015

Le président américain Barack Obama a décidé de renoncer à la visite du Taj Mahal et d'écourter son séjour en Inde, où il est attendu dimanche, pour se rendre à Ryad après le décès du roi Abdallah, a annoncé samedi la Maison Blanche.
M. Obama et son épouse Michelle se rendront à Ryad mardi pour présenter leurs condoléances "au nom du peuple américain" au roi d'Arabie saoudite,
Salmane, après la mort de son demi-frère Abdallah, a annoncé Josh Earnest, porte-parole de l'exécutif.
Le Premier ministre britannique David Cameron, le président français François Hollande, ou encore le chef de la diplomatie iranienne Mohammad Javad
Zarif font partie des chefs d'Etat et dignitaires attendus dans la capitale saoudienne.
C'est le vice-président Joe Biden qui devait initialement représenter les Etats-Unis à Ryad. Mais, a expliqué la Maison Blanche, le moment où il aurait pu se rendre sur place "coïncidait avec le départ d'Inde du président".
L'exécutif américain précise avoir par conséquent modifié le programme présidentiel en coordination avec le gouvernement indien. M. Obama, qui assistera lundi au défilé militaire du Republic Day à New Delhi, est attendu dimanche matin dans la capitale indienne où il sera reçu avec les honneurspar le Premier ministre Narendra Modi.
Une visite du Taj Mahal, célèbre monument dédié à l'amour, était initialement prévue à l'occasion de cette deuxième visite en Inde de M. Obama. Depuis plusieurs jours, la ville d'Agra a mobilisé des centaines d'employés pour nettoyer la route menant au Taj, immense mausolée construit par l'empereur moghol Shah Jahan en mémoire de son épouse morte en couches en 1631.
Outre le nettoyage des lignes blanches sur les routes, les autorités ont chassé les chiens errants, déplacé les vaches et bouclé les environs du
monument, principale attraction touristique du pays, où s'était rendu l'ancien président américain Bill Clinton en 2000.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.