Coupe de la Confédération (Gr. B / 5e J): victoire de la JS Kabylie devant Coton Sport (2-1)    Gouvernement: examen d'un projet de création d'une autorité de régulation du marché du tabac    La Commission africaine des droits de l'Homme appelée à protéger les sahraouis dans les territoires occupés    Décès d'Idris Deby : la communauté internationale appelle à préserver la paix    Coronavirus: 182 nouveaux cas, 129 guérisons et 7 décès    Grandiose marche nocturne à Akbou    Perturbation dans l'approvisionnement en huile de table    Manojlovic, nouvel entraîneur    Le MJS invalide l'élection de Labane    Le MJS met la pression sur les élus    Le marché dans tous ses états    Bechar: installation du nouveau chef de la sûreté de wilaya    Les appels à la libération de Rabah Karèche se multiplient    Le Cnese fait peau neuve    Evolution technologique    Paré pour l'aventure    Youcef Bouzidi apporte ses précisions    Brahmia succède à Almas    Programme national des énergies renouvelables: création d'une société mixte Sonatrach/Sonelgaz    Le front social s'emballe    Installation d'un nouveau directeur des douanes    L'Algérie à la 146e place    Le président de SOS Bab El-Oued sous mandat de dépôt    Hausse au premier trimestre 2021    la liste des membres sélectionnés approuvée    Sécurité régionale et relance de l'UMA au menu    Pourquoi il faut rester vigilants    Les travailleurs de l'éducation maintiennent la pression    Béni Douala célèbre ses héros    La Chaîne II inaudible sur la bande FM    La chanson surprise de Lounis Aït Menguellet    Lutte contre la criminalité : Démantèlement de groupes criminels    Coupe arabe de la FIFA 2021 : L'Algérie sera présente au rendez-vous qatari    A partir de la citadelle d'Alger : Coup d'envoi des festivités du mois du patrimoine    Tiaret: La ville croule sous les ordures    Aïn El Turck: Une dizaine de baraques de fruits et de légumes démantelées    Chlef: Les infrastructures seules ne font pas le tourisme    La tomate n'a pas partout le même goût    Marche pacifique à Béjaïa    Le FMI livre ses prévisions    Les oligarques sont-ils de retour?    La Turquie maintient le flou    Fin des poursuites dans une affaire de déstabilisation de l'Etat    L'Algérie condamne l'attaque terroriste du village de Gaigorou    Attaque terroriste sur une base militaire dans le Nord-Est    Le patrimoine et la spiritualité à l'affiche    «Le livre en tamazight a fait des pas de géant»    L'ONDA a versé plus de 50 millions DA    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouadhias : Le projet d'ovoïde oublié
Publié dans El Watan le 01 - 03 - 2021

Le projet d'ovoïde inscrit en 2008 au profit de la ville des Ouadhias (30 km au sud de la wilaya de Tizi Ouzou) a connu un grand retard. Cet ouvrage d'une longueur de 1400 m devant canaliser les eaux usées au chef-lieu communal a été dégelé en 2018, mais les travaux ne sont pas encore lancés, provoquant de nombreux désagréments aux habitants, notamment en été.
Confiée respectivement à l'Office national de l'assainissement (ONA) puis à la direction de l'hydraulique, cette opération notifiée à la commune des Ouadhias depuis plus d'une douzaine d'années est toujours au stade d'étude malgré les promesses de relance du projet. En visite d'inspection sur les lieux en début de semaine dernière, la commission Hydraulique et urbanisme de l'APW de Tizi Ouzou a «dénoncé une énième fois la non prise en charge de la situation catastrophique que vivent les citoyens et habitants de la commune de Ouadhias, à savoir le déversement des eaux usées à ciel ouvert dans un canal qui traverse toute la ville sur une distance de 1 km 700», ajoutant qu'«un ovoïde et une station d'épuration qui devaient être réalisés depuis 2013 traînent toujours». A cet effet, les membres de la commission de l'Assemblée de wilaya «interpellent encore une fois les autorités en charge de ce projet à prendre leurs responsabilités et agir pour mettre fin à ce danger».
En décembre 2019, le directeur de l'hydraulique de la wilaya de Tizi Ouzou a soutenu que ce projet tant attendu par la population locale était en phase de déblocage.
«Nous tenterons de rattraper les retards et de réaliser le projet dans les plus brefs délais», a promis le même responsable. Les anciens ministres de l'hydraulique et les walis qui se sont succédé à Tizi Ouzou depuis 2008 se sont également engagés à concrétiser cet ovoïde. Les habitants, dont les maisons sont situées tout le long du talweg où se déversent les eaux usées, avaient déjà alerté à plusieurs reprises sur les dangers encourus insistant sur l'urgence du lancement des travaux de réalisation de ce projet d'utilité publique en suspens depuis 2008.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.