Coronavirus: 191 nouveaux cas, 156 guérisons et 6 décès    Coupe arabe de la Fifa-2021 Liban - Algérie : "On s'attend à un match difficile"    OMS : Pas encore de décès lié à Omicron signalé    Aouchem, acte 2    Enseignement supérieur: l'Algérie et la Tunisie décident de "capitaliser" les acquis de coopération    Changement climatique: L'Algérie, un partenaire "stratégique et fiable" dans le bassin méditerranéen    Poursuite des travaux du séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique    Lamamra : L'alliance maroco-israélienne, une jonction entre deux expansionnismes territoriaux    Ministre de la culture sahraoui: "nous résisterons au génocide culturel conduit par le Maroc"    Des vents forts annoncés ce vendredi sur des wilayas côtières de l'Est du pays    Rencontre FAF-FIFA-CAF: Charaf-Eddine souhaite une plus grande représentativité de l'Algérie dans les instances internationales    Les Parlements algérien et européen pour la relance de la commission interparlementaire    Le 25e Sila du 24 au 31 mars 2022    Real : Comment Ancelotti aurait décidé de punir Isco    Intempéries : trouver des solutions aux accumulations des eaux pluviales dans les tunnels    Claude Le Roy voit un Algérien ou un Sénégalais meilleur joueur de la CAN 2021    Coupe Arabe : Reprise de l'entrainement pour les Verts avant d'affronter le Liban    Le rôle de l'Algérie est important au sein de l'Union africaine    "Le Hirak continue à faire son effet sur la conscience collective"    Démonstration de force des Verts    Boualia opéré avec succès    Libye : la présidentielle en équation    La stabilité des prix du pétrole en jeu    Pour un re-engineering économique global de l'Algérie    L'obligation vaccinale n'est pas à écarter    Boudiba dénonce les ponctions effectuées sur les salaires    Nécessité d'associer les acteurs économiques    Déclin du RND et recul du MSP    Le PT fustige le gouvernement    Le lourd défi des nouveaux élus    Les talibans demandent aux Etats-Unis de débloquer les fonds gelés    «Contre les inégalités et la discrimination»    Le rapport sur l'attaque d'Inata remis au Président Kaboré    Le Parti des travailleurs tunisien met en garde contre l'aventure du Makhzen    Le satisfecit du FFS    ACTUCULT    A quand «la ruée vers l'or» ?    Paix et sécurité en Afrique: Conférence de haut niveau à Oran    L'ennemi aux sept têtes    5 décès et 192 nouveaux cas en 24 heures    Le naufrage islamiste    Le FMI affiche sa satisfaction    Unis face aux défis communs    «nous sommes sur la bonne voie»    Le ministère apporte des précisions    One night in Algéria!    Joséphine Baker, une icône d'engagement et de liberté    Des week-ends culturels à l'opéra d'Alger    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Vol de six kilogrammes d'or à un bijoutier à Annaba : Les cambrioleurs professionnels écroués
Publié dans El Watan le 14 - 04 - 2021

C'est un véritable coup de maître que viennent de réaliser les éléments de la 9e sûreté urbaine de la wilaya de Annaba.
Il s'agit de la mise hors d'état de nuire de la plus dangereuse et professionnelle association de malfaiteurs qu'a connue le monde du cambriolage à Annaba. Ils sont quatre qui viennent d'être placés sous mandat de dépôt par le juge instructeur près le tribunal de Annaba.
En effet, leur victime est un bijoutier en plein centre-ville, dont on lui a extorqué, en janvier dernier, près de six kilogrammes d'articles en or 18 carats, sans laisser aucune preuve pouvant renseigner sur leur identité. Professionnel, ce groupe l'est, à plus d'un titre, si l'on se fie à son modus operandi. Ainsi, ces cambrioleurs ont pu avoir, selon des sources judiciaires, un moyen d'accès subtil à la boutique mitoyenne (fleuriste) avec la joaillerie en question. A l'aide d'un vérin, dont l'axe a été rallongé, ils ont pu dégager silencieusement un accès à travers le mur, donnant à la bijouterie.
La porte blindée traversée de bout en bout
Sur place, un soudeur, équipé de petites bouteilles d'oxygène et d'acétylène nécessaires pour alimenter le chalumeau découpeur avec lequel il a pu traverser de bout en bout la porte blindée. «Il faut savoir que la porte blindée du coffre fort est conçue spécialement pour résister à toutes les tentatives d'ouverture forcée même via un chalumeau découpeur. En effet, entre les deux tôles blindées, il y a une couche de béton armé spécialement dosée pour résister à la casse. Avec toutes ces mesures sécuritaires dissuasives, ce soudeur pro a pu accéder au trésor. Mieux, ce n'est pas un seul coffre, mais deux », raconte un commerçant proche de la victime.
Même avec tout ce professionnalisme criminel, la loi a pu s'imposer avec brio à travers les enquêteurs de la 9e sûreté urbaine. C'est un véritable travail de renseignements qui s'est installé au lendemain de l'annonce du forfait. Le premier poisson qui a mordu est un voisin connu pour sa douteuse fréquentation dans le milieu de la pègre.
En exploitant son téléphone, on a pu dégager des noms relevant du milieu du grand banditisme. De fil en aiguille, les quatre mis en cause ont été identifiés, arrêtés et présentés devant la justice après avoir reconnu les faits qui lui ont été reprochés.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.