Liga: encore un 0-0 pour l'Atletico    L'Algérie affronte le Niger le 8 octobre à Blida    Décès de Abdelaziz Bouteflika : drapeau en berne pendant trois jours    Un total de 7 morts et 341 blessés durant les dernières 24 heures    Air Algérie veut faire sa mue    Le RCD dit non    Makri annonce la participation de son parti aux élections locales    PEINE DE 16 ANS DE RECLUSION CONFIRMEE POUR WASSINI BOUAZZA    Saidal produira le "CoronaVac" dès le 29 septembre    Disparition d'un enfant de 4 ans à Béchar    Z comme z'bel !    Retour des supporters dans les gradins sur présentation du pass sanitaire    Le wali s'implique dans la recherche de nouvelles sources de financement    Mellal fait appel de l'ordre d'expulsion de la justice    Barça : L'agent de Koeman accuse Laporta : "C'est l'hypocrisie du sport"    Le charme secret de la décadence    Kaïs Saïed ordonne la réouverture des frontières avec la Libye    Le gouvernement explique sa démarche    886 000 livres scolaires disponibles    Le HCA partie prenante    Djezzy organise la compétition «eSports World Convention»    80 logements LPA de Belgaid: Livraison du projet dans les délais exigée    Vice-président du Conseil présidentiel libyen: Nécessité de consulter et coordonner avec l'Algérie    Zombie et génie en même temps    Allaoua Achouri n'est plus    L'axe Alger-New Delhi redémarre    Les putschistes face à l'échéance exigée par la Cédéao    Les Russes commencent à voter aux élections législatives    «Commençons d'abord par la sous-traitance»    Entre blocages et retards    Que cessent ces pratiques hors la loi!    L'école primaire Azoug à l'honneur    Echec aux opposants virtuels    Les explications du chef de l'Exécutif    La FAO conforte Aïmene Benabderrahmane    La justice, jamais «les justices»    Ils ont profané nos massifs montagneux    La «mention spéciale» décernée au jeune Nazim Benaidja    L'ex-rébellion appelle à mettre en oeuvre l'accord d'Alger    Dépénaliser l'acte de gestion ou désincriminer le droit de la vie des affaires ?    Ibrahim Chenihi signe pour deux ans    "Tandem Media Awards", une première édition dédiée au journalisme culturel    Un univers artistique entre l'universalisme et les traditions    Halte à la maltraitance ! Pour que cesse la violence !    Préparer la rentrée    BRÈVES...    Bureaucratie à l'excès !    Les petits charretiers d'un FLN d'arrière-garde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Nous assistons à une dégradation des habitats côtiers et une baisse de la biodiversité
Farid Derbal. Enseignant-chercheur, chef du Département des sciences de la mer à l'université Badji Mokhtar de Annaba
Publié dans El Watan le 05 - 08 - 2021

En Algérie, près de 4 tonnes de déchets ont été récupérés sur le littoral. Le plastique représente 87% des déchets collectés au niveau des plages durant la campagne de surveillance et de suivi des déchets marins, lancée par l'Agence nationale de déchets (AND) durant les deux dernières années. Et cela n'est pas sans conséquences sur l'écosystème marin.
Dans cet entretien, Farid Derbal, enseignant-chercheur en sciences de la mer, revient sur les dangers encourus.

– On parle souvent de pollution marine. Toutefois, cette expression reste vaste. Pourriez-vous la vulgariser ?
L'expression pollution marine est certes vaste, puisqu'elle englobe l'ensemble des nuisances ou substances physiques (macrodéchets : métal, verre, plastique, etc. ;microplastique) et chimiques (métaux lourds, hydrocarbures, pesticides, détergents, produits pharmaceutiques, engrais, nutriments, etc.) introduites volontairement (rejets domestiques et industriels) ou involontairement (cours d'eau, pluies torrentielles, oueds, atmosphère, etc.) par l'activité humaine en mer. En fonction de la nature et de la quantité de substances nuisibles rejetées en mer, cette pollution marine va affecter aussi bien l'eau, le sédiment que la vie marine (faune et flore), à travers les différents maillons de la chaîne trophique marine (plancton, algues, posidonie, invertébrés et vertébrés), jusqu'à atteindre les espèces d'intérêt halieutique (espèces pélagiques et démersales).
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.