Deux clubs espagnols se disputent Isco    Pièces de rechange automobiles: «Pas de rupture d'approvisionnement»    Nombreux forages et exploitations agricoles raccordés à l'électricité    Sahara occidental: L'émissaire de l'ONU en tournée dans la région    Libye : des manifestants investissent le siège du Parlement    Feuille de route admissible ?    Fête de l'indépendance: 160.000 logements à distribuer    JM-Oran 2022: La boxe et l'athlétisme enrichissent la moisson algérienne    Tiaret - Match gala pour Tahar Benferhat: Dans l'attente d'un Mémorial    «Les attributions de logements ne vont pas s'arrêter»    Le partage du mouton et du repas    La tenue des gymnastes olympiques et le délire collectif    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    La plaidoirie de Lamamra    Deux repentis de Boko Haram se rendent à l'armée    Le Hamas salue un rapport de l'ONU    Les clés de l'indépendance    L'Algérie se dote d'une unité d'insuline    Le directeur de l'Anad placé en garde à vue    Bilal Afer crée la sensation    Les pros ou les charlatans?    Le bout du tunnel    M. Diafat lance le programme national de développement des micro-entreprises    Le sens et les messages d'un défilé    Makri avance sa proposition    Béjaïa en fête    Les déchets ménagers inquiètent    Le 60ème anniversaire de l'indépendance, "une opportunité pour mettre en relief les réalisations de l'Algérie indépendante"    De quoi le 5 Juillet est-il le nom?    Comme un certain 5 Juillet 1962...    Le «Train de la Mémoire» sur les rails    "L'Algérie est une nation ancienne dont l'authenticité ne peut être mise en doute"    Des milliers de logements attribués à leurs bénéficiaires dans l'Ouest du pays    Lancement de la distribution de 160.000 logements à l'échelle nationale    Le renforcement du front interne, un message de fidélité aux martyrs    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Algérie-Unesco: volonté de renforcer la coopération dans le domaine éducatif    Migrants tués par la police marocaine: la CADHP déplore le recours excessif à la force    Appel à la levée de l'embargo sioniste sur Ghaza: le Hamas salue un rapport de l'ONU    JM: programme des finales prévues dimanche    JM/Judo: l'Algérie renoue avec l'or 13 ans après    Zeroual: l'Algérie a besoin de tous ses enfants pour parachever l'édification d'un Etat moderne    Message de l'ancien Président Liamine Zeroual à l'occasion de la Fête de l'indépendance    Le DG du journal «Echaab» limogé    Grand Prix Assia Djebar du Roman: Les lauréats distingués    El-Bayadh: Le célèbre «Rakb Sid Cheikh» de retour    «C'est un écrin de l'esprit de Novembre»    Oran sous psychotropes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Journée nationale du Cinéma Mexicain : Deux films à l'honneur
Publié dans El Watan le 18 - 08 - 2021

A l'occasion de la Journée nationale du cinéma mexicain, l'ambassade du Mexique, à Alger, met en ligne, du 15 au 22 août, deux films mexicains primés plusieurs fois à l'international.
Le premier film documentaire témoignage Un Exilio : Pelicula Familiar, du réalisateur mexicain Juan Francisco Urrusti, revient sur un drame vécu qui s'est transformé en une nouvelle vie pour certains personnages principaux de cette histoire, des réfugiés de la guerre civile espagnole (1936-1939).
Le documentaire en question, réalisé en 2017, lève donc le voile sur trois tranches de vie, à savoir celles des grands-parents, des parents et de la tante du réalisateur, le tout enchevêtré dans celles d'autres exilés ou enfants d'exilés. Le 25 mai 1939, fuyant Franco et ses hommes, 1599 républicains espagnols quittent le port de Sète à bord du Sinaïa, navire français affrété par les Anglais. Ils arrivent quelques semaines plus tard à Veracruz au Mexique où le président Lazaro Cardenas les accueille à bras ouverts. La période historique s'étend du règne d'Alphonse XIII d'Espagne au Mexique et à l'Espagne d'aujourd'hui.
D'une durée 124 minutes, le réalisateur et producteur Juan Francisco Urrusti dénonce, ainsi, le contraste entre l'accueil exemplaire des exilés promu en 1939 par le président Lázaro Cárdenas et les obstacles que l'Espagne met à l'entrée des citoyens latino-américains. A travers ce documentaire témoignage Juan Francisco Urrusti espère «provoquer une réflexion sur le traitement que nous donnons aux migrants d'Amérique centrale, ainsi que prendre des mesures décisives pour la défense des Mexicains aux Etats-Unis, car ce sont des gens courageux qui osent tout quitter à la recherche d'un meilleur horizon pour leur famille» c'est du moins ce qu'il a affirmé à la presse internationale. Réalisé en 2018, le deuxième film de fiction proposé Tiempo De Lluvia est signé par la réalisatrice mexicaine, Itandehui Jansen. Elle signe son premier long métrage narratif de 89 minutes.
Elle met en scène l'histoire puissante de migration économique entre le Mexique rural et urbain. Soledad est une guérisseuse traditionnelle. Sa fille Adele a quitté son village pour travailler à Mexico, laissant derrière elle son bébé. Au fil des années qui s'égrènent, Soledad et son petit-fils Jose partagent un lien des plus forts, ancré dans leur amour de la culture et de la terre. Un jour de solitude, la grand-mère reçoit un appel téléphonique disant qu'Adela s'est remariée et qu'elle veut emmener José vivre avec elle. Soledad et José appréhendent, mais demeurent convaincus tous les deux ce qu'ils vont perdre. Pour rappel, la réalisatrice mexicaine, Itandehui Jansen, a quitté le Mexique pour les Pays-Bas où elle a étudié le cinéma documentaire à la Film Academy d'Amsterdam.
Son travail a été projeté internationalement à Amsterdam, au Festival international du film de Morelia, au Festival international du film de Guadalajara et bien d'autres.
Ses courts métrages The Last Council et Alma & Esperanza ont remporté plusieurs prix et ont été projetés à imagineNative. Il est à noter que les films en question sont disponibles sur le site web:
https://diplomaciacultural.mx/canal/argelia/
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.