Juventus : Paredes n'avait pas de contact avec Mbappé    OL : Cherki veut plus de temps de jeu    Des instructions à concrétiser dans les «meilleurs délais»    Algérie-Russie: Ouverture demain de la 10e Commission mixte économique    Un choc nucléaire inévitable ?    Youssef: Al-Qaradaoui est mort    Le wali, homme-orchestre    Développement local: Passer d'une gestion administrative à une gestion économique    Football Algérie-Nigéria aujourd'hui à 20h00: Un nouveau test à exploiter    Transport universitaire: L'application «MyBus» lancée en octobre    Santé: 11 décès par rage en 2021    El Kerma: Ouverture du marché de gros de poisson le mois prochain    Peaux de banane !    Lamamra: «La Palestine est la clé de la paix»    L'heure de vérité    Du coke russe pour le haut-fourneau    Les étudiants en costume de startupeurs    Le plan de Benzema    Brèves Omnisports    Bouloussa meilleur algérien au classement mondial    Un coup de piston et...    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    La bombe Benkirane    De la drogue et de la pédophilie    «Tous les indicateurs sont positifs»    De charmante hôtesse, à femme violentée!    Mohammed VI: le Noriega du Maghreb    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»    Proposition pour la création de marchés de l'art    Quand la science se combine au religieux    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    Rage: onze décès enregistrés en 2021    La tension monte d'un cran au Maroc    Borne et les préoccupations de l'heure    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Entre «enchevêtrement» et embrouille programmée
Multiples atteintes à la forêt de Guellala dans la commune de Mechroha (Souk Ahras)
Publié dans El Watan le 28 - 09 - 2021

Des opérations de défrichement sont menées à longueur d'année par des particuliers, alors que plusieurs animaux ont disparu suite aux extensions illégales des zones d'exploitation privées.
La zone forestière de Guellala, dans sa partie relevant administrativement de la commune de Mechroha, abrite une population de plusieurs dizaines de familles qui s'acquittent de toutes leurs redevances auprès de cette même commune, et sont inscrites au programme de raccordement au gaz et à l'électricité sur la base des données fournies par les responsables de cette même circonscription.
Ses agriculteurs sont inscrits à la direction des services agricoles de la wilaya mère, et jouissent, dans ce même cadre, de plusieurs autres droits et devoirs tels que l'ouverture des routes, la scolarité des élèves et le vote.
Cette même zone devient bizarrement reniée administrativement quand la responsabilité pénale dans les feux de forêt est recherchée. Une plainte contre x ne peut être déposée pour cause d'«enchevêtrement» de cette forêt avec celle d'Oued Cheham dans la wilaya de Guelma.
Il y a de cela une année, Hafnaoui Manaâ, un ancien cadre originaire de la région est parti faire preuve d'un acte de citoyenneté auprès du responsable des forêts de la circonscription de Mechroha afin de dissuader les auteurs de tels actes de récidiver. Une fin de non-recevoir lui sera signifiée par ledit responsable.
Quelques jours plus tard, il ira récolter la même réponse auprès du conservateur des forêts de la wilaya de Souk Ahras. Les deux le renvoient à Guelma. Chose qu'il fera tout en étant convaincu que leurs confrères de la wilaya limitrophe ne sont guère concernés par cet imbroglio.
Le conservateur des forêts de la wilaya de Guelma demandera, néanmoins, un fond de dossier afin de lever le voile définitivement sur cette affaire de limites entre circonscriptions pour pouvoir ensuite se prononcer sur ce cas.
À l'issue de cette dernière rencontre, Hafnaoui se demandera, à juste titre, si sa qualité de citoyen lambda lui confère des droits sur des administrations publiques tels que la direction des Domaines et celle du Cadastre. «La logique, l'usage et les lois sont plutôt du côté d'un traitement de l'information d'une administration à une autre s'agissant, de surcroît, d'un domaine forestier et non d'une propriété privée», a-il- déclaré.
Lire la suite de l'article dans l'édition papier
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.