Real : Rüdiger est la priorité défensive    L'Algérie pour écrire son nom sur les tablettes de l'épreuve    Lionel Messi au septième ciel du football à Paris    Festivals du court-métrage d'Annaba et «Cinemana du film arabe» d'Oman    "EDEX-2021" du Caire : Said Chanegriha reçu par son homologue égyptien    Opep+ œuvrera à préserver l'équilibre du marché dans le contexte des craintes du variant Omicron    Elections locales: le FLN arrive en tête avec 5978 sièges    La vague de normalisation "se brisera contre la position authentique de l'Algérie"    Raffinerie de Skikda : une flamme derrière l'incident survenu mardi    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie en Ouganda    Benabderrahmane: la rupture avec les anciennes pratiques impossible sans des médias forts et objectifs    Covid-19: la pandémie a fait au moins 5.206.370 morts dans le monde    Séance de travail Lamamra-Wang Yi à Dakar    (EXCLUSIF) Noureddine Tayebi (fondateur de "Yassir"): « ce n'était pas une mince affaire »    Monoxyde de carbone : 95 décès depuis le début de l'année    Le rôle pionner de l'APS dans l'accès du citoyen à l'information mis en exergue    Sebgag dépêché en urgence à Oran    Plus de 200 investisseurs mis en demeure en 2021    Sellal acquitté et Rahiel condamné à 3 ans de prison    La campagne nationale de vaccination lancée    Plusieurs axes routiers bloqués par la neige    Vers le dénouement de la crise ?    Une bureaucratie en remplace une autre !    Les nouvelles technologies au secours de la culture    "Fahla , l'audace dans la langue algérienne"    Le Sénégal souhaite un soutien de Pékin au Sahel    Le Maroc et Israël main dans la main contre l'Algérie    11 entraîneurs européens présents au Qatar    10 000 hectares réservés à la céréaliculture à El-Ménéa    L'article 29 à la carte !    Report du procès de l'ancien wali de Djelfa    «L'Algérie se considère actuellement comme un Etat en confrontation avec l'entité sioniste»    La cérémonie officielle, vendredi prochain, à Paris    Une bonne nouvelle peut cacher un film    ACTUCULT    Compliqué pour la Saoura, jouable pour la JSK    Deuxième succès des Algériennes face à la Tunisie    Prévue le 7 décembre: Grève annoncée à la Santé    Les rejets anarchiques prennent de l'ampleur: 720 tonnes de déchets inertes collectées en trois jours    «La faiblesse des flux Internet fausse tout»    Les spéculateurs ont la peau dure    Assommants cachets...    «L'Algérie ne renoncera pas!»    Le monde vu par El Moudjahid    Une ville cruciale dans la guerre au Yémen    Un cas unique de corruption    Kamel Aziz «l'héritier de Amar Ezzahi»    Les orphelins de la vallée de la Soummam    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Une nouvelle nécropole exhumée à Aqua Tibilitana
DECOUVERTE ARCHEOLOGIQUE À HAMMAM DEBAGH (GUELMA)
Publié dans El Watan le 26 - 10 - 2021

Depuis quelques jours, différents types de tombes de l'époque romaine font l'objet d'un sondage et d'une fouille de sauvetage à Hammam Debagh, commune située à une vingtaine de kilomètres à l'ouest de Guelma, par une équipe de cinq chercheurs archéologues.
Il s'agit de Ryma Dalichaouche, Nacera Benalle, docteur en archéologie spécialisée dans le funéraire, Nabil Amokrane spécialisé en céramologie, Zakaria Khelif et enfin le Dr Adel Ouafia, chef de la division de l'archéologie et maître de recherche au Centre national de recherches en archéologie (CNRA) d'Alger. Cette mission de 15 jours est diligentée sur un site devant accueillir un centre de repos pour les éléments de la Protection civile, en plein centre de la zone touristique de Hammam Debagh. Les archéologues avaient déjà exhumé plusieurs types de tombes et mis en relief les squelettes des défunts, avons-nous constaté sur place. «Nous avons découvert une nouvelle nécropole de l'antique Aqua Tibilitana.
Il s'agit en premier lieu de 4 types de tombes, à savoir sous tuiles, sous jarre, sous dalles, pleine terre d'époque tardive romaine soit entre les IVe et Ve siècles de notre ère. Cette datation est confortée par la découverte de pièces de monnaie à l'effigie de l'empereur Flavius Honorius (384-423), empereur d'Occident (395-423) », a déclaré à El Watan le Dr Adel Ouafia, cheffe de mission. «C'est la deuxième nécropole romaine découverte à Hammam Debagh après celle située plus au nord de la ville, plus ancienne, à proximité de l'ex-gare ferroviaire. Ce que je peux vous dire, nos premiers sondages indiquent que les différents types de tombes sont condensés sur deux niveaux.
Un premier niveau à 0,60 mètre et le second à 1m30», explique l'experte. Et de préciser : «Un 5e type de tombes en amont du site sur un rocher a été découvert creusé à même le roc. Ces tombes n'ont jamais été fouillées. Nous les avons géolocalisées. Il faut savoir qu'Aqua Tibilitana est une nécropole très vaste qui s'étant jusqu'à l'oued. Cette région faisait partie d'un circuit religieux et cultuel attesté par 86 inscriptions latines et vantives (vandales) découvertes sur la paroi de la grotte de Ghar El Djemaa à Taya, commune de Bouhamdane.
Ce pèlerinage était composé de personnalités de haut rang en provenance de Thibilis (Sellaoua Announa) et Dothense (ville citée dans les inscriptions, mais jamais découverte), qui faisaient une halte pour se purifier à Aqua Tibilitana pour ensuite continuer leur pèlerinage vers la grotte de Taya pour prier les divinités locales de Baccax pour la fête des céréales et Robagalia (fécondité) pour lesquelles ils offraient des chiennes égorgées. Quoi qu'il en soit, la ville antique d'Aqua Tibilitana (ex-Hammam Meskhoutine) aujourd'hui Hammam Debagh n'a pas fini de livrer ses secrets. Une richesse inestimable gît sous terre et ne demande qu'à être ajoutée au musée antique de la ville de Guelma.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.