Mihoubi dépose son dossier de candidature    Un sursaut national en se rendant massivement aux urnes    Controverse à l'APN    Session de formation pour 400 jeunes universitaires    Les prix de vente déterminés    «Le système fiscal actuel a causé de grands dysfonctionnements»    L'élection présidentielle face aux «fake news»    Colloque international sur les dynamiques de recomposition des espaces urbains    Vers un second mandat sans majorité pour Trudeau    Echanges commerciaux a atteint 20 milliards d'euros en cinq ans    Zidane après la victoire du Real face à Galatasaray :    Victoire du NBS devant Al-Buraig Service    L'entraîneur Salem Laoufi renonce à sa démission    Plus de 1,2 million de comprimés psychotropes saisis    Hausse de 9,4 % durant le 1er semestre 2019    Le secteur de la santé est à l'agonie    26 films en compétition    PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Tebboune déposera son dossier samedi    LES RETRAITES MILITAIRES INTERDIT D'EXERCER EN POLITIQUE : Le statut général des personnels militaires à l'APN    AFFAIRE DES 701 KG COCAINE : Les deux frères ‘'d'El Bouchi'' devant le juge d'instruction    ORAN : Grève des collecteurs privés d'ordures ménagères    CNAS : Plus de 25 000 travailleurs non déclarés en 2019    Tribunal de Bab El Oued : 18 mois de prison ferme requis contre 5 détenus du drapeau amazigh    Ligue 1: Le programme des rencontres de ce mercredi    Les Kurdes ont quitté la zone de sécurité    Mahrez dans la liste des 30 nominés    Chita de retour    Le GS Pétroliers à Bamako pour la qualification    Les exclus du logement social bloquent la route    TBC pour atténuer le "terrorisme routier"    Petits fondants au chocolat    Des manifestants exigent la fermeture du bureau des élections    Promouvoir et encourager les jeunes cinéastes    Le dernier sourire de Larbi Ben M'hidi ou le peuple algérien en son miroir    Incendie à l'Ecurie royale de Turin, site Unesco    La diversité culturelle est à même de produire une élite équilibrée et efficiente dans la société    Le taux d'inflation à 2,4% sur un an    Les étudiants pointent une justice subsidiaire    Ligue des champions d'Europe: Gros choc à Milan, Ajax et Barcelone pour la confirmation    Bensalah se rend à Sotchi    Fin de l'info box : Une sensation verte à Glaris    USA: Trump déclare son amour aux russes    Brexit: Boris Johnson ne s'avoue pas vaincu malgré les obstacles    Election présidentielle : Un nouvel Etat de droit issu de la volonté du peuple    M. Zitouni " 90% des dossiers gelés de moudjahidine ont été traités "    Publication: "Aperçu de la culture et les chants amazighs dans les Aurès, Ouargla et la Kabylie", nouveau livre de Salim Sahali    237 détenus libérés pour désengorger les prisons    "Nous n'avons pas fermé d'églises"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Miliana
M'narette pour El Mawlid
Publié dans El Watan le 23 - 04 - 2005

Selon Boualem Bouyahia, directeur du musée Emir Abdelkader, la célébration du Mawlid Ennabaoui à Miliana a de tout temps revêtu un cachet particulier.
En effet, depuis longtemps les préparatifs pour cette fête religieuse commençaient deux semaines auparavant par la fabrication de m'narette, sortes de maquettes faites de bois et de roseaux en forme de mosquées,de tours et de bateaux. Poursuivant, l'orateur évoquera les plus importantes m'narette fabriquées par les habitants des quartiers de Zougala, de Aïn Berkouk (sud de la ville) et ceux de Chergue et d'El Anasser (à l'est de Miliana). Par ailleurs, à la veille du Mawlid, les m'narette illuminées de bougies et achalandées de friandises, de fruits, de flacons de parfums et de bouquets de fleurs prenaient le chemin de la mosquée Sidi Ahmed Benyoucef. Le directeur du musée raconte que chaque m'nara était dirigée par cheïkh el farqa, les notables du quartier et les groupes de musiciens et m'daha comme les Aïssaoua, les Rahmania et les Taïbia. A ce propos, l'histoire retiendra que c'est la m'nara du quartier Chergue qui était la meilleure, car sa conception d'inspiration turque était considérée comme un chef-d'œuvre. On saura également que la cérémonie se poursuivait sous les youyous, le bruit du baroud ainsi que les sons de zorna qui attiraient une foule nombreuse. Et quand arrivait l'heure de la prière du Maghreb, les m'narette étaient disposées en demi-cercle autour de la vasque du patio suivies d'une rangées de réciteurs du Coran qui annonçaient le début de la cérémonie en récitant la Fatiha. Ensuite, les produits exposés dans les m'narette étaient vendus aux plus offrants et les recettes de la vente versées à la mosquée. Pour cette année, les autorités locales de Miliana ont traçé un programme à l'occasion qui débutera par une grande m'nara dont le départ se fera à partir du quartier des Anasser et la cérémonie sera animée par les Aïssaoua et les Scouts musulmans algériens avec pour objectif de perpétuer cette vieille tradition.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.