LDC : Sans Ronaldo, la Juventus chute à domicile face au Barça    LDC : Man United balaye le RB Leipzig. Triplé pour Rashford    LDC : Facile victoire de Chelsea face à Krasnodar    Ligue 1-MCA: "nous avons porté l'affaire de Rooney devant la Justice"    Mawlid Ennabawi-1er Novembre: Sonelgaz met en place un plan spécial pour assurer la continuité de ses services    Sahara occidental: le Conseil de sécurité reporte à vendredi    Les mines capables de fournir plus de 30 matières premières fondamentales    Tebboune transféré en Allemagne pour des "examens médicaux approfondis"    Conférences autour de l'Homme et de la Culture dans la pensée de Malek Bennabi    Mawlid Ennabaoui à Tlemcen: les enfants en tenues traditionnelles en force chez les photographes    Forum de l'Algérie: les citoyens doivent lire le projet d'amendement constitutionnel et exprimer leur opinion en votant    Coronavirus : 320 nouveaux cas,191 guérisons et 10 décès    Chanegriha instruit la GN de prendre toutes les mesures pour sécuriser les centres et bureaux de vote    Lutte anti-terroriste: multiples opérations de l'ANP reflétant son haut professionnalisme    Ouverture à la circulation automobile du tronçon El-Hamdania-Médéa    Cour d'Alger : début du procès en appel de Maheddine Tahkout    Arrestation d'un terroriste à Tlemcen    Mercato estival : marché déséquilibré, les grosses écuries ne dérogent pas à la règle    Taoufik Makhloufi : "Je suis un athlète propre"    Assemblée générale ordinaire de la FAF : Les bilans adoptés    Israël va construire de nouveaux logements à Hébron    Tlemcen: mise en service du gaz de ville au village de Maaziz    Une nouveauté pour les routiers algériens    Le groupe Condor reprend les exportations    L'inflation amorce une nouvelle accélération    «Il y a alliance entre la bande en prison et les ennemis à l'étranger»    Changement dans la continuité    Toyota en leader dans l'automobile    USM El Harrach : Sept recrues en un jour    Succès annoncé pour le colosse électrique    Libye: Le Conseil de sécurité de l'ONU entérine l'accord de cessez-le-feu    Les communaux protestent devant le siège de la Wilaya    Fondant au chocolat    Universités : Inscriptions et portes ouvertes en ligne    Lancement d'un projet de bande verte    La mercuriale en roue libre à Sétif    La médiation demande l'accès au chef de l'opposition en Guinée    Quand les Etats-Unis s'en mêlent    Abou Leila et les autres    Si on cale déjà sur un dossier pareil...    Mawlid: lancement de la caravane culturelle "El Manara"    Pour une révolution d'encre !    Farid Abache revient avec un album musical poétique    Lancement des travaux de restauration du site Haouch El-Bey    UN COMBAT CONTRE SOI    Blida: Le ministre du Commerce incite les industriels à se préparer à l'exportation    Le Vote Des Expatriés En Question    La campagne référendaire s'achève aujourd'hui à minuit. Place au silence électoral    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les explications de la Banque d'Algérie Crise de liquidités dans les bureaux de Poste
Publié dans El Watan le 10 - 11 - 2010


Depuis quelques jours, les clients d'Algérie Poste se plaignent d'un manque d'argent liquide au niveau des centres de paiement. La Banque d'Algérie semble décidée à agir «sagement» après les accusations provenant du premier responsable d'Algérie Poste, imputant le manque de liquidités au niveau des centres de paiement à la plus haute autorité monétaire du pays. Depuis quelques jours, les clients d'Algérie Poste se plaignent d'un manque d'argent liquide au niveau des centres de paiement relevant de cette institution que dirige «l'insurgé» Boutheldja Omari. Hier, l'institution de Mohamed Laksaci a imputé ce manque d'argent liquide au niveau des guichets d'Algérie Poste «à la forte demande du billet que l'on peut constater parfois à la veille des fêtes religieuses». «Il y a aussi une très forte manipulation du fiduciaire (billets) en dehors du circuit bancaire. C'est un argent qui met du temps pour rentrer dans le circuit bancaire», explique Yahiaoui Abdenour, directeur de la communication au niveau de la Banque d'Algérie. En termes clairs, l'institution de Mohamed Laksaci estime que la forte demande en monnaie fiduciaire «est à l'origine de ce manque de liquidités qui s'observe dans quelques régions. C'est un phénomène qui ne touche pas toutes les wilayas», dira encore notre interlocuteur, joint par téléphone. Selon lui, cette crise «n'est aucunement en relation» avec les reprises de liquidités opérées par la Banque d'Algérie durant les mois derniers afin de canaliser l'argent du marché monétaire. La plus haute autorité monétaire du pays a effectué d'importantes reprises de liquidités «afin d'orienter l'argent vers le circuit économique», a expliqué récemment le patron des banquiers, lors d'un point de presse consacré à l'évolution des agrégats monétaires au premier semestre de l'année en cours. Une source du secteur bancaire a expliqué que cette crise de liquidités au niveau des agences d'Algérie Poste «découle d'un interfaçage entre la Banque d'Algérie et Algérie Poste». Selon lui, la Banque centrale «devra augmenter ses capacités d'emmagasinage pour améliorer la distribution du cash». Les différentes banques activant sur la place financière algérienne «continuent, elles, de faire la collecte, le traitement et le transfert du cash vers la Banque d'Algérie. Cette institution devra aussi, à l'avenir, mettre en place une flotte aérienne sécurisée afin d'alimenter d'autres régions lointaines du pays». D'après la même source, la crise de liquidités, qui s'observe cycliquement au niveau des centres de paiement d'Algérie Poste, peut être expliquée aussi par «les gros retraits qu'effectuent des opérateurs économiques domiciliés au niveau d'Algérie Poste». Recommandation : «Il faut que les CCP cessent d'être un canal de domiciliation pour les opérateurs économiques. Le plafonnement de ces CCP s'avère aussi nécessaire» afin d'éviter à l'avenir ces crises de liquidités à répétition au niveau d'Algérie Poste. Il semblerait également, d'après un recueil de témoignages auprès des banquiers, que «le cash management est géré d'une manière artisanale par la Banque d'Algérie». En toile de fond, l'on s'interroge sur le devenir du projet de banque postale lancé il y a plusieurs mois par Algérie Poste. Un projet qui n'a jamais vu le jour.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.