Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Manque d'assiettes foncières à Sidi Abdellah : De nouvelles dispositions prises    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Le Conseil de sécurité se réunit après des destructions à Ghaza    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alger: 1047 affaires liées à la drogue élucidées durant le mois du Ramadhan    Journées cinématographiques de Carthage: les candidatures ouvertes jusqu'au 15 août    Bouira : Une wilaya sans salles de cinéma    Nice - Atal : "Djamel (Belmadi) veut mon bien et j'ai confiance en lui"    Apprenez pourquoi le sucre est mauvais pour notre corps    L'extrémisme des états    Palestine occupée: Massacre à huis clos    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    Les enseignants agressés par la frustration de l'inaccessible    Coupe de la CAF : CS Sfax - JSK, aujourd'hui à 17 h 00: Un premier obstacle à franchir    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Entre autres sujets abordés: Un Conseil des ministres consacré à l'ouverture des frontières    Ouverture des frontières : Le «oui, mais» du comité scientifique    Aïn El Turck: 2,5 milliards de centimes pour les préparatifs de la saison estivale    Eclaircie à l'horizon    116e marche du vendredi : Des dizaines d'arrestations dans plusieurs wilayas    Le sionisme : dernier foyer colonial purulent de l'impérialisme occidental    Les (mauvaises) manières du «discours»    Ils redoutent une «débâcle» électorale    Paris en eaux troubles pour Icardi    Agüero, ce sera après la finale de la C1    Ronaldo ne retournera pas au Sporting    135 nouveaux cas et 6 décès en 24 heures    L'Onilev déstocke de nouvelles quantités    Nos villes devenues de nouveau,«fantômes»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    L'Algérie a-t-elle évité la 3e vague?    Un jeune assassiné le jour de l'Aïd    750.000 litres de carburant saisis    9 personnes ont péri noyées    «Les prix baisseront au plus tard demain»    Le bouclier juridique    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Commerce: respect total du dispositif de permanence au 2ème jour de l'Aïd El Fitr    Washington s'oppose à une réunion du Conseil de sécurité et ses résolutions    Charfi réfute toute «nature politique»    Héliopolis de Djaffar Gacem en salles à partir du 20 mai    ANSS : La nécessité de sauvegarder le patrimoine de la Casbah    Boussad Boudiaf emporté par la Covid-19    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Université Mouloud Mammeri : Une thèse sur la poésie de Matoub Lounès
Tiziouzou : les autres articles
Publié dans El Watan le 27 - 12 - 2011

Tentative d'approche du fonctionnement de la métaphore dans l'œuvre poétique de Matoub Lounès» est le thème de la thèse présentée la semaine dernière par Rachida Fittas, étudiante en post-graduation à l'université de Tizi Ouzou, en vue de l'obtention du grade de magistère en langue et culture amazighes.
La thèse vise deux objectifs: l'examen des procédés de la création esthétique des métaphores dans la poésie de Matoub Lounès d'une part, et, de l'autre, le relèvement des isotopies (thèmes récurrents) métaphoriques ainsi que la mise en correspondance de celles-ci avec les différentes structures des métaphores et les étapes de création du poète. «Le thème est intéressant et original. La thèse est conduite suivant une approche qui commence à peine à se pratiquer dan les études littéraires amazighes. Mais il faudrait signaler par ailleurs qu'il s'agit d'un thème piège, parce qu'on est appelé à utiliser une théorie, à s'inscrire dans un courant théorique qui est élaboré à partir d'un corpus qui est parfois loin des considérations du corpus d'étude kabyle», a déclaré durant la soutenance, Salhi Mohand Akli, membre du jury de délibération, tout en précisant qu'au plan méthodologique, l'étudiante a globalement bien cerné son thème.
«Le texte, a-t-il estimé, est globalement bien rédigé. L'introduction est complète. La problématique est bien définie. Elle comprend deux segments. Le premier est d'ordre syntaxique, tandis que le deuxième volet est en rapport avec le fonctionnement isotopique, où l'on a cherché les thèmes récurrents dans ces métaphores, mais aussi la rotation de ces isotopies. Toujours au plan méthodologique, l'étudiante a démarré par l'établissement d'une discographie servant de corpus. Elle a eu recours à une approche isotopique (syntaxique) pour situer les métaphores et étudier leur fonctionnement.» Les sept isotopies qui ressortent du corpus d'étude de la candidate sont: «la mort», «la maladie», «la jeunesse perdue», «le contenant vidé», «l'affliction», «le malheur » et «le mal-être». Après délibérations, le jury a accordé à Rachida Fittas la mention «bien» avec félicitations.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.