Affaire «Tahkout»: Liberté provisoire pour le ministre du Tourisme    Quel dialogue national ?    Pour la 21ème semaine consécutive: Les étudiants poursuivent les manifestations    Automobile: La 1re pierre de l'usine Peugeot le 21 juillet    Tlemcen: Gendarmerie et police enquêtent à la CCLS    Une médiation morte avant de commencer    Equipe nationale: Cap sur le Sénégal    Les cinq clés de la réussite de l'Algérie    Constantine - Premier vol vers les Lieux Saints de l'Islam demain    Université «Mohamed Boudiaf»: 3.500 nouveaux bacheliers attendus    Douze accidents de la route en 48 heures    Chakib Khelil et le scandale Panama Papers    Energie nucléaire : Réalisation prochaine d'une station de production de l'électricité    Energies renouvelables : Sonelgaz possède l'expérience nécessaire pour accompagner le programme national    Les opérateurs intéressés bénéficieront de l'accompagnement public    La Tunisie toujours attractive    Karim Younes confirme sa présence    Les pays de l'UE à la recherche d'une approche commune à l'endroit de l'Iran    Al-Assad promet de poursuivre les efforts pour former un comité constitutionnel    Une guerre US contre l'Iran entraînera un déluge de missiles sur Israël    Algérie Motors annone l'arrivée du C400 X et le C400 GT    Une plateforme anticorruption contre 8.000 fonctionnaires    Italie : Les dessous du déplacement de Salvini à Washington    Algérie-Mali : Le ministre malien des AE en visite de travail à Alger    Le successeur d'Ouyahia connu ce samedi    La meilleure voie de voir l'Algérie de demain    CAN-2019: Les "Verts" droit au but    Le club NRAI El Harrach remporte le trophée    Afflux record au stade au 5 juillet    CAN-2019 : les Verts en finale    Le Real Madrid annonce la mort du frère de Zineddine Zidane    Ambiance : L'Algérie, entre liesse populaire et rêve de deuxième étoile    Cour suprême : Abdelkader Benmessaoud mis en liberté provisoire    Marches des étudiants à Alger    Baisse drastique des réserves de change    Conseil interministériel élargi : Examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale    Lancement d'une campagne de sensibilisation aux accidents de la route    Près de 700 millions de DA de marchandises non facturées mises sur le marché    14 orpailleurs arrêtés à Tamanrasset et Bordj Badji Mokhtar    Programme d'activités estivales : Cap sur la grande bleue    Exposition collective d'arts plastiques    30 wilayas au Salon national des arts traditionnels et cultures populaires    Regain de créativité théâtrale pour enfants    Un mythe, des voyages hors du commun    Participation de plus de 20 wilayas    Exposition collective d'artistes peintres des wilayas de l'Ouest    .sortir ...sortir ...sortir ...    L'autofiction, une quête de soi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le RND fait perdre le FLN à Tizi Ouzou
Publié dans El Watan le 25 - 02 - 2006

Les élections sénatoriales qui se sont déroulées, jeudi, à Tizi Ouzou, ont donné lieu à une victoire symbolique du RCD, aux dépens du FLN, qui a perdu un des deux sièges mis en jeu, en raison du vote de certains élus du RND en faveur du candidat du parti de Saïd Sadi.
Le docteur Arabi, élu à l'APW de Tizi Ouzou, est arrivé en tête avec 14 voix de plus que le candidat du FLN, Slimane Kerrouche, qui dans sa déception a accusé les élus du FLN d'avoir voté contre lui. Sur 656 élus locaux que compte la wilaya de Tizi Ouzou, 436 ont voté jeudi. Parmi les absents, au nombre de 220, il y avait d'abord les élus du FFS au nombre de 203 qui ont boycotté l'élection. Les autres absents, dont 4 du RCD, l'ont été principalement pour des raisons climatiques. Les deux sièges mis en jeu étaient différents. Le premier devait servir au remplacement, pour une durée de 10 mois environ, du siège laissé vacant depuis la mort du sénateur FFS Aït Ahmed, et le second siège est plus important pour les partis en lice puisque sa durée est d'environ 3 ans. Pour le premier, c'est le candidat du FLN, Lanasri qui est sorti vainqueur avec seulement 2 voix de plus que celui du RCD, Semoudi, avec respectivement 176 et 174 voix. Le candidat du RND, M. Belhadj est arrivé troisième avec 64 voix. Pour le deuxième siège, le plus significatif politiquement, la victoire est revenue au docteur Arabi qui a obtenu, en plus des voix des élus de son propre parti, un nombre appréciable de voix des élus du RND et des indépendants. La bataille était très serrée entre le FLN et le RCD, qui comptaient sur le vote des élus indépendants, mais en dernier ressort ce sont les élus du RND qui ont fait la différence. Si pour le premier siège, les élus du parti d'Ahmed Ouyahia ont voté pour leur candidat qui a recueilli 64 voix, pour le deuxième siège près de la moitié des élus RND ont voté pour le docteur Arabi du RCD. Pour le représentant du FLN, Slimane Kerrouche, qui s'était mis dans la peau d'un sénateur bien avant l'élection de jeudi, la défaite a été dure à avaler. Pour nombre d'observateurs, l'élection de jeudi a confirmé deux choses. D'une part, la position du RCD en tant que deuxième force politique dans la région et de l'autre la défaillance de l'Alliance présidentielle. Même si les chefs des partis de cette alliance, principalement Ouyahia et Belkhadem, veulent faire croire à l'opinion qu'ils sont alliés, la réalité du terrain politique prouve chaque jour que ce n'est qu'une alliance de façade. En dehors des querelles entre les deux hommes, les militants des deux partis donnent chaque jour la preuve qu'ils ne peuvent pas travailler ensemble. Dans une grande majorité des APC de Kabylie, les alliances se sont tissées entre le FLN et le FFS d'un côté et le RCD et RND de l'autre. Ces alliances au sein des APC et des APW se sont encore vérifiées jeudi dernier, puisque sans l'assumer le RND s'est retrouvé à soutenir le RCD, apportant un cinglant démenti à Belkhadem qui, il y a une semaine promettait à ses élus une victoire totale aux sénatoriales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.