Ce que veut la rue, en Algérie    Me Bouchachi favorable à un accompagnement de la période de la transition par l'ANP    Un inconnu à la tête du Conseil constitutionnel    Sit-in des avocats devant le palais de justice    Sidi Saïd plus que jamais indésirable    L'AGEx de la FAC aujourd'hui à Ghermoul    Yemma Gouraya, dix ans plus tard !    Ghorbal, Gourari et Etchiali retenus    Des étudiants interpellés à l'intérieur de la faculté de droit    Stress, le nouvel ennemi de la peau    Gâteaux au café    «La rue doit maintenir la pression»    Pas question d'en rester là ! (fin)    Ahmed Malek, le «Ennio Morricone algérien»    L'écrivain et dramaturge Aziz Chouaki n'est plus    Crise libyenne : Consternation et horreur à Tripoli    Contestation au Soudan : Omar El Béchir jeté en prison    La catastrophe de Notre-Dame de Paris    La fin des anneaux de Jupiter    Audiovisuel: L'ARAV appelle au respect des principes de déontologie et de service public    Solidarité Ramadhan: Des virements CCP pour 1.100 familles démunies    Bilan des différents services des urgences du CHUO: 16.293 consultations et 2.039 hospitalisations durant le mois dernier    Ils ont déposé des dossiers de logements depuis plusieurs années: Les mal-logés des quartiers populaires interpellent le wali    Projets du groupe Cevital bloqués: Rebrab entendu par la Gendarmerie    Division nationale Amateur - Est: L'USM Khenchela repasse en tête !    Division nationale Amateur - Centre: L'ESBA et le RCA ne se lâchent plus    Division nationale Amateur - Ouest: Six clubs sous la menace de la relégation    LES ENVAHISSEURS    Système éducatif et deuxième République...    Afin de booster le climat d'affaires local : Les Douanes se dotent d'un nouveau système d'information    Forum Russie-Monde arabe: La sécurité et la stabilité en tête des priorités    Pourquoi le KGB n'a pas pu empêcher l'effondrement de l'URSS    Compagnie aérienne : Tassili Airlines rouvre sa ligne Strasbourg-Oran    Exportation hors-hydrocarbures: Un cadre juridique propice est nécessaire    Présidentielle du 4 juillet : Les partis de l'opposition n'y participeront pas    La solution la plus douce politiquement à la crise    Le groupe Benamor se disculpe    L'ANP veille "sans répit"    Les précisions du gouvernement    Youm El îlm.. Hommage à Benbadis à Constantine    Arrivés de Libye.. Onze diplomates français armés arrêtés en Tunisie    USM Alger Rebbouh Haddad : «Céder les actions du club ? Ce ne sont que des spéculations»    Après le report de la 26e journée de la Ligue 1 au 21 avril.. La demi-finale JSMB-ESS décalée au 25 avril    Relizane.. Boissons alcoolisées saisies    Boumerdès.. Préparatifs pour la réussite de la saison estivale    Le monde entier a exprimé son immense douleur !    Soudan : L'UA lance un ultimatum aux militaires    Lancement à Paris d'un certificat international    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le RND fait perdre le FLN à Tizi Ouzou
Publié dans El Watan le 25 - 02 - 2006

Les élections sénatoriales qui se sont déroulées, jeudi, à Tizi Ouzou, ont donné lieu à une victoire symbolique du RCD, aux dépens du FLN, qui a perdu un des deux sièges mis en jeu, en raison du vote de certains élus du RND en faveur du candidat du parti de Saïd Sadi.
Le docteur Arabi, élu à l'APW de Tizi Ouzou, est arrivé en tête avec 14 voix de plus que le candidat du FLN, Slimane Kerrouche, qui dans sa déception a accusé les élus du FLN d'avoir voté contre lui. Sur 656 élus locaux que compte la wilaya de Tizi Ouzou, 436 ont voté jeudi. Parmi les absents, au nombre de 220, il y avait d'abord les élus du FFS au nombre de 203 qui ont boycotté l'élection. Les autres absents, dont 4 du RCD, l'ont été principalement pour des raisons climatiques. Les deux sièges mis en jeu étaient différents. Le premier devait servir au remplacement, pour une durée de 10 mois environ, du siège laissé vacant depuis la mort du sénateur FFS Aït Ahmed, et le second siège est plus important pour les partis en lice puisque sa durée est d'environ 3 ans. Pour le premier, c'est le candidat du FLN, Lanasri qui est sorti vainqueur avec seulement 2 voix de plus que celui du RCD, Semoudi, avec respectivement 176 et 174 voix. Le candidat du RND, M. Belhadj est arrivé troisième avec 64 voix. Pour le deuxième siège, le plus significatif politiquement, la victoire est revenue au docteur Arabi qui a obtenu, en plus des voix des élus de son propre parti, un nombre appréciable de voix des élus du RND et des indépendants. La bataille était très serrée entre le FLN et le RCD, qui comptaient sur le vote des élus indépendants, mais en dernier ressort ce sont les élus du RND qui ont fait la différence. Si pour le premier siège, les élus du parti d'Ahmed Ouyahia ont voté pour leur candidat qui a recueilli 64 voix, pour le deuxième siège près de la moitié des élus RND ont voté pour le docteur Arabi du RCD. Pour le représentant du FLN, Slimane Kerrouche, qui s'était mis dans la peau d'un sénateur bien avant l'élection de jeudi, la défaite a été dure à avaler. Pour nombre d'observateurs, l'élection de jeudi a confirmé deux choses. D'une part, la position du RCD en tant que deuxième force politique dans la région et de l'autre la défaillance de l'Alliance présidentielle. Même si les chefs des partis de cette alliance, principalement Ouyahia et Belkhadem, veulent faire croire à l'opinion qu'ils sont alliés, la réalité du terrain politique prouve chaque jour que ce n'est qu'une alliance de façade. En dehors des querelles entre les deux hommes, les militants des deux partis donnent chaque jour la preuve qu'ils ne peuvent pas travailler ensemble. Dans une grande majorité des APC de Kabylie, les alliances se sont tissées entre le FLN et le FFS d'un côté et le RCD et RND de l'autre. Ces alliances au sein des APC et des APW se sont encore vérifiées jeudi dernier, puisque sans l'assumer le RND s'est retrouvé à soutenir le RCD, apportant un cinglant démenti à Belkhadem qui, il y a une semaine promettait à ses élus une victoire totale aux sénatoriales.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.