Cours de justice: Mouvement dans le corps des présidents et des procureurs généraux    Djezzy: Hausse des investissements et des revenus    «Celia Algérie» sollicite l'intervention du wali de Blida: Le blocage de l'usine de Beni Tamou perdure    Tlemcen: 20 communes sans eau suite à un incident à la station de dessalement de Honaine    Quatre avions et un navire d'aides algériennes pour le Liban    Après Mme Dalila, Mme Maya, voilà Mme Sabrina : «arnaque-party ?»    Les feux de forêts mobilisent    RELATIVE OFFICIALITE    Des dégâts matériels enregistrés: Deux forts séismes sèment la panique à Mila    Algérie-France: L'écriture d'une histoire commune, mission «non souhaitable»    USM Alger : La saison n'est pas encore terminée pour les Rouge et Noir    Secousses telluriques à Mila : "l'Etat n'abandonnera pas ses citoyens"    Berraki : pas de dégâts ou de dysfonctionnements au niveau du barrage de Beni Haroun    Les Algériens interdits d'entrée en Suisse    Covid 19 : 529 nouveaux cas, 429 guérisons et 9 décès en Algérie durant les dernières 24 heures    Ounoughi évoque l'affaire de Madjer avec l'Anep    EXPLOSION DE BEYROUTH : L'Algérie envoie un hôpital militaire de campagne    JUSTICE : Vaste mouvement dans le corps des magistrats    NOUVEAU CHEF D'ETAT-MAJOR DE LA GN : Le général Yahia Ali Oulhadj installé dans ses fonctions    REUNION GOUVERNEMENT-WALIS MERCREDI ET JEUDI PROCHAINS : Vers un mouvement dans le corps des walis    FRANÇAIS BLOQUES EN ALGERIE : Plus de 40 000 personnes rapatriées depuis mars    POUR NON-RESPECT DES MESURES PREVENTIVES : Fermeture de près de 5400 commerces à Alger    PARTI FLN : Le SG invité à Moscou pour participer à un sommet    Liban: le bilan de l'explosion du port de Beyrouth atteint 154 morts    Palestine : raids aériens israéliens sur la bande de Ghaza    L'Ogebc se dirige vers une exploitation optimale des sites du patrimoine    Fusion MCA-GSP : l'AGex du MCA largement en faveur de la fusion    Pêche: un décret pour l'organisation des pécheurs artisans en coopératives    Hommage à Gisèle Halimi: une halte en reconnaissance à ceux qui ont soutenu l'Algérie    Explosion de Beyrouth: aides algériennes au Liban    Procès du journaliste Khaled Drareni : L'absurde devient ordinaire par lassitude    Explosion de Beyrouth: Chanegriha présente ses condoléances    Djerrar opéré avec succès    Le prêt de Benchaâ au CCS prolongé    Huit ambitieux et seulement quatre billets pour Lisbonne    L'Alliance des designers algériens professionnels voit le jour    Gilles Lapouge, l'amoureux du Brésil    L'Unesco va réhabiliter le patrimoine de Bandiagara, victime du conflit    Le désert agraire    La défense compte saisir le chef de l'Etat    Le général-major Meftah Souab en soins à l'étranger    Deux Algériens légèrement blessés    JS Kabylie : Relance de la webradio du club    Opéré de nouveau à Lille : Benzia espère un retour en janvier    Washington condamne la présence militaire étrangère en Libye    Un néonazi avoue le meurtre d'un élu régional    "L'Euthanasie, entre légalisation et incrimination", nouvel ouvrage du chercheur Djamel Eddine Anane    Le parcours du pianiste Nassim Kahoul, un exemple de détermination    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





les consommateurs algériens en attente de nouveautés
Les réfrigérateurs LG sont fabriqués en Indonésie
Publié dans El Watan le 18 - 07 - 2012

Depuis trois ans, la compagnie sud-coréenne LG alimente le marché algérien pour les besoins des foyers, des commerces
et des administrations en fournissant quelque 3000 à 4000 réfrigérateurs, notamment les modèles Klaus et Silk.
Djakarta (Indonésie)
De notre envoyé spécial
On ne voit que des jeunes dans l'usine LG à Djakarta, capitale de l'Indonésie. «L'âge maximum des ouvriers qui travaillent ici est de 24 ans», indique M. Amirul S. A., manager de la division réfrigérateurs à PT. LG. Electronics Indonésie. Ce jeune Indonésien déclare, avec un sourire, que «la fraîcheur provient de la jeunesse». Une allusion subtile à la fraîcheur que dégagent les frigos. D'ailleurs, ce n'est pas en combinaison de travail mais en t-shirts et chemises de couleurs vives que les travailleurs font, côte à côte, le montage des réfrigérateurs. Le choix de l'Indonésie pour implanter l'usine de production a été motivé par la disponibilité «d'une main-d'œuvre jeune, dévouée et loyale», dira Jun Ho Kwon, manager du département marketing export à PT. LG. Electronics Indonésie.
Grandes potentialités du marché algérien
Lors d'un briefing avec un groupe de journalistes algériens en visite à l'usine LG de Djakarta, Jun Ho Kwon précise que les réfrigérateurs présents dans les commerces algériens sont, en fait, fabriqués en Indonésie. Quelque 3000 à 4000 unités sont destinées à l'Algérie, notamment les modèles Klaus et Silk. Le Coréen Jun Ho Kwon saisit l'occasion de la présence de journalistes algériens pour montrer la fabrication d'un nouveau modèle, dénommé Klaus 1. La compagnie LG alimente les besoins des foyers, des commerces et administrations. «Le marché algérien présente de grandes potentialités pour LG réfrigérateurs»,, dira Jun Ho Kwon, optimiste que les ventes augmenteront au fil des années, comme c'est le cas dans les 60 marchés au niveau mondial qu'alimente LG.
L'usine travaille H24
L'usine, qui fonctionne 24h/24, est située à Banten, un bourg pauvre de la banlieue de Djakarta. L'infrastructure comprend deux ateliers distincts. Le premier, dénommé NR1, produit en moyenne 210 réfrigérateurs par heure et le second (NR2) produit, quant à lui, 390 réfrigérateurs par heure. La production globale atteint ainsi 200 000 réfrigérateurs par mois et, dans les situations les moins optimistes, l'usine produit au minimum 170 000 réfrigérateurs par mois, précise Jun Ho Kwon. Mis à part les plateformes sur lesquelles sont posés les trains de production, les murs et les toits sont en métal. Non seulement le choix est étudié pour des considérations de sécurité dans un pays connu pour les tremblements de terre, mais surtout pour les coûts d'investissement. Un exemple qui devrait servir aux hommes d'affaires algériens dans le choix des structures des unités de productions.
éviter le temps perdu
L'important étant, dans la haute technologie, la maîtrise des coûts et surtout du temps de production. D'ailleurs, parmi les nombreux projets en management que la compagnie sud- coréenne LG suit de près, c'est celui appelé «Waste et Innovation». C'est-à-dire que le projet consiste à calculer et éviter la perte de temps dans les différentes phases de production. Un autre exemple que les économistes algériens devraient étudier, dans le contexte algérien, bien évidemment. C'est grâce à tout ce sérieux que LG Electronics a pu remporter plusieurs prix et distinctions, dont le prix 2009 de «zéro accident».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.