Divergences, contradictions jusqu'où    En marge de l'installation de la nouvelle présidente du Conseil d'Etat : Zeghmati s'attaque à la corruption dans l'administration    Métaux précieux : Les Russes vont-ils remplacer leurs épargnes en dollar par l'or ?    Une guerre contre l'Iran provoquerait l'effondrement du monde unipolaire    Célébration de la journée de création de la SADC : Sabri Boukadoum appelle les pays membres à renforcer la politique de solidarité en Afrique    Objectif de la participation algérienne (JA 2019): Rester sur la dynamique de Brazzaville    2eme journée de Ligue 1: Qautre matchs au menu ce lundi    Tension sur le pain    Bouchons monstres à Alger    Karim Younes rugit    Les migrants toujours bloqués à lampédusa    Ooredoo rassure ses clients    "C'est la mauvaise gestion", selon le ministre    Le plasticien Mohammed Bakli expose à Alger    Protection à vie pour les magistrats militaires    La rencontre vise l'élaboration d'une feuille de route consensuelle    8 milliards de dinars pour acheminer l'eau du barrage de Beni Haroun    Volley : le Six algérien au Maroc pour conserver son titre    Casoni regrette l'inefficacité offensive face à l'ASAM    Le MCO bat l'USMBA    63 individus arrêtés à Tamanrasset, Bordj Badji Mokhtar et In Guezzam    Les prix à la merci des conflits sino-américains    ORAN : Des harraga Algériens et Marocains interceptés au large    AIN TEMOUCHENT : Crime crapuleux à la plage de Bouzedjar    EDUCATION : Vers l'enseignement de l'anglais dès le primaire    Dialogue : le Panel, une machine à recycler les soutiens de l'ancien régime    28 hectares de forêt ravagés par les incendies    Paul Put et le 1er vice-président de la Feguifoot sanctionnés pour corruption    Le pétrolier iranien "Grace 1" fait du surplace à Gibraltar    La bande de Ghaza ciblée par des tirs d'un avion israélien    Les séparatistes se retirent de certaines positions à Aden    Rahabi dit non    Benlameri boycotte l'entraînement    Un nouveau décès parmi les hadjis algériens    Des communes croulent sous les détritus    Le FC Barcelone décapité d'entrée à Bilbao    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Béjaïa : polémique autour d'un festival culturel    La révolution du Hirak du 22 février 2019 : archéologie et prospective    Sortie de Taddart, le nouvel album de Djaffar Aït Menguellet    La comédie musicale Notre-Dame de Paris séduit Pékin    En une année: Près de 800 harraga algériens ont débarqué sur les côtes italiennes    Réforme du bac, anglais au primaire: Des syndicats sceptiques    USA : Le patron de la FTC pas opposé à un démantèlement des géants du numérique    Répression de manifestants sahraouis à Laâyoune: L'usage excessif de la force par les forces marocaines dénoncé    Bourses : Les places européennes terminent en baisse    Crise politique : La solution passe par une présidentielle à travers un dialogue "inclusif et constructif"    Signature d'un mémorandum d'entente entre l'Algérie et les états-Unis    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«L'important est d'avoir satisfait les goûts des Algériens»
Mohamed Arayssi. cogérant de La Libanaise de Promotion (LP)
Publié dans El Watan le 29 - 12 - 2012

-Comment avez-vous pu concevoir les appartements proposés aux acquéreurs alors que les choix des Algériens sont multiples et difficiles à satisfaire ?
Du F2 au F7, pratiquement, aucun des 420 appartements ne ressemble à l'autre ! Au début du projet, le choix des matériaux de finition et l'agencement des espaces intérieurs de certains appartements ont été faits conjointement avec leurs propriétaires. Il existe, cependant, un dénominateur commun à tous les appartements : la qualité de la finition et des équipements. Rien n'a été laissé au hasard. Du revêtement de sol composé de dalles de céramique premier choix importées d'Espagne, aux séparations modernes en placoplâtre de marque Knauf (France) en passant par la peinture semi-mate de marque Altek (Liban). Les cuisines italiennes sont équipées d'éléments de rangement, d'un four électrique, d'une plaque de cuisson et d'une hotte aspirante. Pour nous, l'important est d'avoir satisfait les choix et les goûts des Algériens tout en leur proposant les formules et les normes les plus modernes qui existent actuellement sur le marché immobilier de par le monde.
-L'alimentation en eau ne peut souffrir d'aucune perturbation. Comment éviter d'éventuels désagréments aux propriétaires de la Résidence des pins ?
L'adduction en eau potable est sécurisée grâce à une bâche à eau d'une grande capacité afin d'évider aux propriétaires de la résidence des Pins tout désagrément. D'ailleurs une grande attention a été donnée aux salles d'eau, notamment les salles de bains. La majorité des appartements sont dotés de salles d'eau réservées aux invités, elles comportent toutes une vasque sur meuble en bois ainsi qu'une faïence décorative de premier choix espagnole. Selon la configuration choisie, les salles de bains sont dotées d'une baignoire ou d'un carré de douche. Et à partir du F5, les salles de bains des suites parentales sont équipées d'un jacuzzi, si la configuration le permet.
-Qu'en est-il des équipements de détente et de loisir pour une cité qui veut offrir de réelles commodités aux résidants ?
La résidence des Pins n'est pas seulement un espace résidentiel de haut standing, c'est aussi un lieu de vie des plus agréables. En fait, la Libanaise de Promotion a tout prévu : une piscine de 25 mètres, praticable été comme hiver grâce à sa verrière, un centre de remise en forme doté d'équipements de dernière génération, des aires de jeux pour enfants, un institut de beauté et un restaurant avec café-terrasse. La Résidence des pins comprend également une garderie d'enfants et un nombre de boutiques et de commerces de proximité. Et au cœur de ces commodités, siège le Centre des affaire de la résidence des Pins, deux tours de bureaux à l'architecture moderne. Mais confort, convivialité et business ne seraient rien sans sécurité. Efficace et discret, le service de gardiennage sera présent dans tous les espaces.
-Pour une question de sécurité et de confort, comment avez-vous conçu le système électrique ?
Sur le plan énergétique, la résidence des Pins dispose de plusieurs groupes électrogènes à démarrage automatique pour faire face à tout risque de coupure d'électricité dans les parties communes. Ce réseau de secours alimente les services techniques, l'éclairage extérieur, la station de pompage d'eau et un ascenseur par bloc. Le système électrique, respectant les normes et standards UE, est réalisé exclusivement avec des équipements B-Ticimo (Italie).
Toutes ces marques prestigieuses sont l'un des composants d'une qualité irréprochable. Pour ce projet hors du commun, la Libanaise de Promotion a opté pour un système de chauffage au sol. Un must qui permet à une chaleur douce et agréable de se diffuser par rayonnement dans l'ensemble de la maison. Le confort est également assuré par la climatisation de marque Carrier (France), les stores électriques (Somfi, France), le double vitrage (MFG International USA) et tout l'équipement en matière de télévision satellite et de téléphonie en fibre optique. Le concept de personnalisation a permis aux propriétaires d'aménager les espaces selon leurs envies lors du lancement du projet. C'est l'option liberté !
-Comment assurer la surveillance d'une cité aussi grande et complexe dans un milieu urbain qualifié de menaçant ?
L'ensemble du site sera placé sous contrôle permanent grâce à un réseau de caméras de surveillance. La Résidence des pins sera dotée d'une salle de contrôle, opérationnelle H24 et 7 jours sur 7, et dont la mission est de superviser et de contrôler des actions liées à la sécurité et la prévention. Tous les dispositifs et systèmes sécuritaires sont centralisés à son niveau. En plus de la télésurveillance, cette structure est chargée de détecter et d'intervenir en cas d'incendie et de panne d'ascenseur. A ce titre, il est important de préciser que les parties communes de la Résidence sont pourvues de détecteurs d'incendie et d'extracteurs de fumée ainsi que de détecteurs de CO2 dans les parkings.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.