Sorties d'Ould-Abbès et situation inquiétante du pays    Une direction collégiale pour le FLN    La start-up chinoise qui devance Samsung dans la course aux smartphones pliables    Donald Trump remercie l'Arabie Saoudite pour la baisse du prix    VOTRE WEEK-END SPORTIF    «Abid-Charef est prêt à aller jusqu'au bout pour se défendre et être blanchi»    Les applications mobiles «boudées» par une majorité de médias algériens    Plus de 50 000 enfants victimes de maltraitance annuellement    Journée de contestation du personnel de l'éducation    Brioche salée    La prochaine édition sera maghrébine    Tiaret : L'université abrite un colloque sur le développement durable    Emigration clandestine : 413 harraga secourus et 1478 autres interceptés à l'Ouest depuis janvier    Boufatis : Affichage de la liste de 300 bénéficiaires de logements    20 blessés par les pétards    Le club El Assil gagne son pari    Violence coupable    FAF: Boualem Charef claque la porte    Ligue 1 : NAHD 1 MCO 0: Le Nasria en toute logique    Pourquoi l'Arabie Saoudite baisse sa production pétrolière    Recherché pour un accident mortel ayant coûté la vie à un policier: Un individu en fuite arrêté à Bethioua    Macron et les Gilets jaunes: La bataille de l'ancien monde    De la servitude à la soumission politique    Les Algériens sont-ils fatalistes ?    «La crise migratoire en Afrique, état des lieux, défis, enjeux et perspectives»    52 enfants palestiniens tués et plus de 900 arrêtés en 2018    Une tentative de transfert illégal de 25.700 euros déjouée à l'aéroport    Au moins 43 morts dans un attentat-suicide pendant un rassemblement religieux à Kaboul    La taxe d'habitation sur les factures d'électricité et gaz fait défault    Les élus du RND, Taj et PLJ rallient le FLN    Ecrivain et linguiste le plus prolifique de sa génération    Une mosquée du début du XIe siècle    Parachèvement de l'étude de restauration    Algérie - Niger : Examen des opportunités de coopération dans le secteur des transports et des travaux publics    Migration clandestine : La formation à l'entreprenariat des jeunes, un moyen de lutte "efficace"    La situation se complique pour les Algériens    Présidence d'Interpol : Face à la polémique, un général russe cède la place à un Sud-Coréen    Cacophonie au FLN    Guitouni annonce: "Un plan d'investissements de 75 milliards de dollars en 2018-2022"    Renault : Le conseil va discuter du remplacement temporaire de Ghosn    CS Constantine : Vers le recrutement de deux joueurs congolais    Budget 2019 en France : Large vote à l'Assemblée mais la bataille du pouvoir d'achat se poursuit    En l'absence d'Ali Bongo : L'Union africaine préoccupée par la crise politique au Gabon    85.000 enfants morts de faim oude maladie    Constantine : Le savant et penseur Mohamed Salah Essedik distingué    La 9e édition du du 22 au 26 novembre    La déclaration de politique du gouvernement présentée à la mi-décembre: Ouyahia à nouveau devant les députés    Le terroriste abattu à Mila, identifié    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il y a cinquante ans naissait El Moudjahid
Le porte-parole d'un peuple arrachant son indépendance
Publié dans El Watan le 22 - 06 - 2006

Le journal El Moudjahid parut pour la première fois en juin 1956 sous forme d'édition spéciale à Alger, avant de prendre sa forme connue en tant que journal, organe du Front de libération nationale, au mois de juin 1957.
Sous la direction de Abane Ramdane. Ce dernier avait chargé Saâd Dahleb et Benyoucef Benkhedda de remettre un rapport de synthèse sur la question de la propagande. Le journal Résistance algérienne, quoique bien tenu, manquait de régularité. Un autre titre, un hebdomadaire, s'imposait d'office. Le titre d'El Moudjahid, suggéré par Benyoucef Benkhedda, n'était pas convaincant pour Abane Ramdane qui estimait que cette appellation dégageait une idée de djihad, de guerre sainte. Il finit par accepter, mais décida de justifier ce choix dans le bulletin de naissance du premier numéro : « D'aucuns s'étonneront, sans doute, du choix du titre qu'ils pourraient croire inspiré par un quelconque sectarisme politique ou par un quelconque rigorisme religieux, alors que notre but est de nous libérer d'un carcan colonialiste dénationalisant, pour une démocratie et une égalité entre tous les Algériens sans distinction de race ou de religion. « Un peu plus loin : « En s'intitulant El Moudjahid, cette brochure ne fait que consacrer ce nom glorieux que le bon sens de notre peuple a, dès le 1er novembre 1954, attribué aux patriotes qui ont pris les armes pour une Algérie libre, indépendante et démocratique. Dans le gigantesque combat qui continue jusqu'à la victoire, il prend place pour en être l'œil, l'oreille et la voix, l'informateur objectif de l'opinion, le point de rencontre du maquis et du peuple. A ce titre, il a déjà pris conscience du rôle qui lui échoit. Puisse-t-il le remplir jusqu'au bout. « L'épouse de Abane Ramdane tape à la machine les 36 feuillets qui seront ronéotypés et tirés, selon un écrit de Youcef Ferhi (fondateur d'Algérie Actualité), pour une partie dans la scierie de Mostefa Benouniche, rue Mazella, à Kouba, au presbytère de l'abbé Declair et celui de l'abbé Bertal, près de l'église Notre-Dame-d'Afrique. Au sommaire de ce premier numéro, dont la direction sera confiée à Abdelmalek Temmam sous la tutelle du premier Comité de coordination et d'exécution (issu du Congrès de la Soummam en août 1956), plusieurs articles non signés, dont « Les étudiants répondent à l'appel de la patrie », « Tout pour la victoire « et « Lettre à Zabana « . Abane Ramdane, Krim Belkacem, Benyoucef Benkhedda, Larbi Ben M'hidi, Saâd Dahlab et Abdelmalek Temmam furent, pour ainsi dire, les premiers journalistes de la guerre de Libération. Larbi Ben M'hidi, le premier correspondant de guerre d'El Moudjahid. Les six premiers numéros paraîtront dans le territoire national en langue arabe et en français. Le numéro sept en préparation ne verra jamais le jour. El Moudjahid reparaîtra à partir du numéro 8, à Tétouan (Maroc), puis fut transféré à Tunis par décision du Conseil national de la révolution algérienne en novembre 1957 et s'y poursuivit jusqu'au 19 mars 1962, où elle fut déplacée en Algérie. Entre avril et mai, elle eut lieu à Blida pour être transférée définitivement à Alger. Après la constitution du premier Gouvernement provisoire en 1958, la rédaction fut mise sous tutelle du ministère de l'Information dirigé à l'époque par M'hamed Yazid. L'hebdomadaire El Moudjahid fut dirigé, de juillet 1957 à septembre 1962 par Rédha Malek, puis Belkacem Benyahia jusqu'en décembre 1963, puis Mourad Bourboune jusqu'à sa disparition le 31 août 1964. De juin 1956 à l'indépendance, cent vingt numéros du journal « El Moudjahid « avaient été publiés dont 116 furent retrouvés après l'indépendance alors que 4 avaient disparu. Sur les numéros publiés, il y eut plus de 200 articles, 150 reportages, 50 interviews et 150 dossiers....et autres informations et rapports. Le souhait de Abane Ramdane dans le Bulletin de Naissance de ce journal a été largement exhaussé, alors qu'il écrivait « L'exploitation et la diffusion de la vérité sur la guerre d'indépendance, sur ses buts de paix, prolongent les succès militaires de l'ALN et consolident l'union du peuple algérien, cette union dans le combat et le sacrifice dont n'est capable qu'une nation en mesure de présider totalement à ses destinées. C'est donc là un besoin primordial auquel El Moudjahid dans sa présentation de fortune, essayera de donner satisfaction ».
Un titre, une histoire
Pour célébrer le cinquantenaire d'El Moudjahid, son directeur général Abdelmadjid Cherbal et le président de l'association Machaâl Echahid (le flambeau du martyr), organisent aujourd'hui une rencontre autour de la création de cet organe et son rôle médiatique durant la guerre d'Algérie, au siège d'El Moudjahid. Rédha Malek et Mohamed El Mili, deux éléments qui ont contribué à la préparation et à la rédaction de ce journal, animeront la conférence. Par ailleurs, le 7 et 8 novembre prochain, un colloque international consacré à ce thème sera organisé à la Bibliothèque nationale d'El Hamma, par la coordination scientifique de la faculté des sciences politiques et de l'information de l'université d'Alger, ainsi que Media Marketing, un cabinet d'études, de recherche et de conseil en communication.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.