Le «modèle» économique suivi à ce jour est «arrivé à son terme»    Commerce: Baisse des échanges avec la Zone «euro» et hausse avec la Zone arabe    Hassi Ameur: Lancement des travaux d'aménagement de la zone industrielle    Pour une meilleure fluidité de la circulation: Les entreprises chargées de la réalisation de trois axes routiers désignées    Un mort et cinq blessés dans trois accidents de la route    L'Afrique fait l'autruche !    Le refus de soins, de dépistage ou de confinement conduit en prison    LES VIES LIEES    Et si le passé parlait ?    Les examens vont-ils être maintenus ou reportés?    L'usage de la chloroquine validé par un comité d'experts    511 cas contrôlés "positifs" et 31 décès    Arkab s'enquiert de la disponibilité des produits pétroliers    Des sacs de 10 kg au lieu de 25 kg mis sur le marché    PSG : Di Maria supporte mal le confinement    BLIDA : Arkab s'enquiert de la disponibilité des produits pétroliers    Real : Zidane aurait pris une décision pour Aubameyang    EN PLEINE EPIDEMIE MONDIALE : La Corée du Nord tire un nouveau projectile    OUARGLA : L'annexe régionale de l'institut Pasteur opérationnelle    ETATS-UNIS : Trump renonce à placer New York en quarantaine    Bengrina annonce une aide financière de ses députés    Covid19: 57 nouveaux cas confirmés et 2 nouveaux décès enregistrés en Algérie    Oran: 1er concours d'improvisation théâtrale sur Internet    Covid19-Foot: la FAF envisage des mesures de soutien et de relance    L'Agence de presse sahraouie fête son 21e anniversaire    LFP-Coronavirus: "nous réfléchissons à toutes les hypothèses"    La doctrine de la « guerre révolutionnaire », genèse, mise en œuvre et postérité    Journée de la Terre: les Palestiniens face à la colonisation et la propagation du Covid-19    Le régime algérien profite du coronavirus pour réprimer de plus belle    La guerre des prix ne profite à aucun producteur    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Les supporters de l'ASMO attendent et espèrent    Le taux d'inflation moyen annuel a atteint 1,8% en février    Tentative de réhabiliter le vote par procuration    L'ancien DGSN Bachir Lahrache n'est plus    Des personnalités dénoncent la dérive totalitaire du régime    Pierre Audin solidaire avec Khaled Drareni    La presse écrite à rude épreuve    Lancement d'une plateforme numérique    Les cygnes blancs de 2020    L'ESPRIT ET LE CŒUR    30e nouveau membre de l'Otan    COUR D'ALGER : Le Parquet général exclut l'atteinte de Karim Tabbou d'un AVC    AFFAIRE DU PROCUREUR ADJOINT DE TIARET : Le Syndicat national des magistrats réagit    L'ancien DGSN Bachir Lahrache n'est plus    Palestine: attachement à la terre et lutte jusqu'à la libération de la patrie    Le FNDC dénonce des violences après le double scrutin de dimanche    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Leishmaniose
La prévention comme préalable
Publié dans El Watan le 26 - 06 - 2006

Dans le cadre de la lutte préventive menée contre la leishmaniose, cinq communes dont trois situées au sud de la wilaya (Aïn Abid, Ben Badis et El Khroub) sont dans le collimateur de l'inspection de protection des végétaux, un organisme placé sous la tutelle de la direction des services agricoles.
En ligne de mire, les colonies de rongeurs avicoles et de moustiques détectés dans les zones agricoles placées depuis sous surveillance et sous traitement phytosanitaire. 580 ha seraient assez sérieusement infestés par ces bestioles considérées par les spécialistes du secteur comme des vecteurs de transmission de la maladie aux bêtes d'élevage, aux animaux domestiques, voire à l'homme. Même si les initiateurs de cette campagne de lutte n'affichent aucun alarmisme, le dispositif mis en œuvre n'en est pas moins à la mesure de la menace qui pèse sur les parcelles appartenant aux 90 agriculteurs avertis depuis du danger potentiel représenté par cette infestation qui rappelle celle de novembre 2004. 145 kg de produits raticides, 12 000 litres d'insecticide et 30 pulvérisateurs motorisés ont été mis à leur disposition et ce, outre la journée d'information organisée à leur intention. Une rencontre visant à les prévenir des dangers résultant d'une utilisation incontrôlée de ces produits. Et dans ce cas de figure, explique un représentant de l'inspection de protection des végétaux, les remèdes pourraient s'avérer pires que les maux à combattre en raison de leurs effets désastreux sur la faune, la flore et les bêtes d'élevage, victimes toutes désignées en cas de manquement aux règles préconisées dans la mise en place des appâts empoisonnés destinés aux rongeurs avicoles.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.