Le RND appelle Bouteflika à se porter candidat à la présidentielle    ELECTION PRESIDENTIELLE 2019 : Les Algériens appelés à voter le 18 avril    JOURNEE NATIONALE DE LA COMMUNE : Les maires appelés à s'éloigner de la bureaucratie    Aux Algériens de décider.. !    Un remake de 2014 en cours: l'Algérie hors du temps    HABITAT : Temmar lance un projet de 2000 logements à Oran    SIDI BEL ABBES : ‘'La numérisation, c'est pour la fin mars''    CNAS : Les arrêts de travail ont coûté 16 milliards de DA    BECHAR : Arrestation de 2 dealers sur motocycle    LUTTE CONTRE L'ANALPHABETISME : Plus de 8000 analphabètes recensés à Mostaganem    MAZAGRAN : Un berger découvert mort    Un citoyen arrêté par la police pour avoir réclamé ses droits à Batna    En bref…    CAN U-20 : Début du contrôle médical des joueurs    Cross-country à la mémoire de Abdou Seghouani demain à Bouchaoui    Boudebouz intéresse Bologne    Le hasard selon Amari    Mohamed Chafa Ouzzani Des œuvres flamboyantes    Amar Amarni, un artiste complet    Election présidentielle : Ce que prévoit la loi    Rassemblement de soutien à Adlène Mellah    Réorganisation du baccalauréat : Les premières évaluations dès l'année prochaine    Le MCEE et le NCM à la poursuite de l'ASO    Messahel à la Valette    Les graves accusations du Snapo    Pour l'institution d'un prix national «Si Muhend u Mhand»    L'opérette Novembre… sidjil el khouloud conquiert le public tlemcénien    Hommage à un stratège de la révolution    Macron : une communication sans fin, mais sans beaucoup de réponses    Tlemcen: Plus de 10 tonnes de kif saisies en une année    Ligue des champions : JSS-Ahly du Caire, vendredi à 20h00: Les Bécharis au pied de la pyramide    Le réseau électrique renforcé    USMA-NAHD (4-1) et CSC-CABBA (1-0)    «L'enquête achevée et le dossier transmis à la justice»    L'APN prend part à la réunion de la commission des affaires politiques, de la sécurité et des droits de l'Homme de l'UPM à Strasbourg    Des mesures pour le parachèvement des travaux du projet du stade de Bordj Menaïel    Les représentants des membres de l'UA se penchent sur le dossier des personnes déplacées    Les cours du pétrole stables en Asie    «La colonisation et l'occupation continuent de saper le développement» de l'Etat de Palestine    Vingt-deux équipes dont le GSP au rendez-vous de Tunis    L'Algérien Dib élu président de la zone I nord    Tout accord Maroc-UE incluant les territoires sahraouis, sont nuls et non avenus    L'urgence de les récupérer et numériser    Théâtre régional Kateb-Yacine de Tizi-Ouzou    Gouvernance vertueuse    Isolé dans la région, vers quels pays le Venezuela se tournera-t-il?    Attentat terroriste contre un complexe hôtelier à Nairobi : L'Algérie condamne "avec force" l'attaque    Le "shutdown" de Donald Trump coûtera bientôt plus cher que son... mur    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commune d'Afir (Boumerdès) : Les atouts oubliés de Zaouia
Boumerdes : les autres articles
Publié dans El Watan le 14 - 06 - 2014

La position géographique et les potentialités touristiques de la région ne profitent guère aux habitants.
En dépit de sa situation géographique stratégique qui la caractérise en raison de sa proximité de la grande bleue, du chef-lieu de daïra (Dellys) et surtout de sa mitoyenneté de la RN 24 reliant les wilayas de Boumerdès, Tizi Ouzou et Béjaia, Zaouia, village relevant de la commune d'Afir n'Ath Selgam (50 km à l'est de Boumerdès) se plaint légitimement de l'absence de projets de développement qui viendraient l'«arracher» des griffes d'un anonymat accablant. Bizarrement, toutes ces potentialités touristiques enviables, ne semblent pas avoir réussi à attirer l'attention des pouvoirs publics en essayant du moins de créer des projets profitables pour les habitants de ce charmant village aux paysages enchanteurs.
Un habitant de Zaouia nous dira avec beaucoup de regret : «Comme vous le constatez, notre village dispose d'un sol fertile et de potentialités touristiques énormes qui sont malheureusement inexploitées.» Et d'ajouter: «Nous souffrons de moult problèmes : insuffisance de l'éclairage public, absence prolongée d'eau potable que nous supportons difficilement notamment durant la saison des grandes chaleurs, défaillance du réseau d'assainissement, absence de gaz de ville qui se fait ressentir durement lors de la saison hivernale à cause de la pénurie des bonbonnes de gaz, inexistence de lieux de loisirs.» Ici, comme partout dans les villages de l'Algérie profonde, les jeunes en âge de travailler, souffrent d'un chômage endémique. «Ici, nous vieillissons hâtivement sans nous rendre compte.
Mais notre village dispose quand même de quelque chose de bénéfique pour la population locale: la salle de soins dont le personnel est aussi serviable que compétent, prodigue des soins aux patients leur évitant ainsi d'accomplir un véritable parcours du combattant jusqu'au chef-lieu de la commune (Afir) et/ou jusqu'à l'hôpital de Dellys, pour une simple injection», ajoutera encore notre interlocuteur. «Bien que notre village soit situé entre deux villes à la fois antiques et touristiques que sont Rusuccurus (Dellys) et Iomnium (Tigzirt), les visiteurs qui vont de et vers ces deux villes via la RN 24, ne prennent même pas la peine de s'arrêter chez nous pour prendre une tasse de café et profiter par la même occasion d'un bon bol d'air marin mélangé aux senteurs des plantes vierges et médicinales de la forêt de Mizrana».
«Si j'étais ministre du tourisme ou wali, j'aurais ordonné la réalisation d'un hôtel de haut standing dans ce village à la fois splendide et accueillant à souhait. Notre pays est d'une remarquable beauté, il suffit juste qu'on apprécie cette beauté à sa juste mesure», soutient un autre villageois. En attendant que le rêve de notre interlocuteur devienne réalité, les responsables locaux sont appelés à résoudre les problèmes soulevés par les habitants de Zaouia.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.