LE SILENCE TUE ENCORE PLUS LES ENFANTS YEMENITES    Renouvellement des membres du Conseil de la Nation : Le collège électoral convoqué pour le 29 décembre    Louisa Hanoune fustige les partisans de la «continuité»    Un élu de l'APW pour représenter le FLN    Ould-Abbès passe la main    La sous-traitance représente 10% de l'activité    Marchés pétroliers : La surabondance annonce-t-elle une mauvaise année ?    Un dialogue pour désamorcer la crise    La démission surprise d'Ould Abbès    Libye, la quadrature du cercle    Jamal Khashoggi, Ankara enfonce Riyad par petites doses    Votre week-end sportif    Violences dans les gradins du 5-Juillet    Le Mouloudia a mal de ses recrues estivales    Campagne d'information pour expliquer le projet    Plus de 33 000 pétards saisis à Djimla    Des dizaines de villageois de Souk-Lekhmis bloquent le CW15    Six millions d'Algériens sont diabétiques    Zombies-Land !    Logements sociaux : Les recalés des listes des bénéficiaires protestent    Assassinat par la DST en novembre 1954 de Kacem Zeddour Mohammed-Brahim Une affaire d'Etat    WA Tlemcen: Biskra, un cap important pour le Widad    USM Bel-Abbès: Un exploit qui en appelle d'autres    Le pétrole, toujours    Ce n'est pas Trump le problème mais l'Amérique qui l'a élu    Europe: «Brexit or not Brexit ?»    Le FFS dénonce: Le projet de loi de finances 2019 «présenté de façon expéditive»    Présidentielle : on se perd en conjectures !    Skikda: Saisie de kif, 8 arrestations    Suite aux nombreuses opérations de relogement: Des terrains combinés de proximité pour les nouveaux pôles urbains    Lycée Dergham Hanifi: La police sensibilise les élèves sur les dangers de l'Internet    FLN: Ould Abbès démissionne    EN - Les Verts dès demain à Lomé: Belmadi mobilise ses troupes    France 1914-1918 : centenaire de l'Armistice, le 11 novembre    Le virus des primaires    Est-il Halal de prier à la grande mosquée d'Alger ?    Hamas plonge Israël dans une crise politique    Situation économique et sociale alarmante dans la wilaya de Khenchela :    Bedoui : " L'Algérie est sur de bons rails vers un lendemain meilleur "    Les assiettes foncières inexploitées seront mises à la disposition des porteurs de projets    Des otages druzes libérés portent en triomphe Bachar el-Assad    FLN : Ould Abbès "débarqué"    Arnaud Montebourg nouveau président de l'Association    2e édition du prix Cheikh Abdelkrim-Dali à Alger    L'étape d'Alger a coûté 5 MD    «Nous allons à Lomé pour la gagne»    L'échec programmé de Rome    Disney : Les exploits des super-héros font les affaires de Mickey    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commune d'Afir (Boumerdès) : Les atouts oubliés de Zaouia
Boumerdes : les autres articles
Publié dans El Watan le 14 - 06 - 2014

La position géographique et les potentialités touristiques de la région ne profitent guère aux habitants.
En dépit de sa situation géographique stratégique qui la caractérise en raison de sa proximité de la grande bleue, du chef-lieu de daïra (Dellys) et surtout de sa mitoyenneté de la RN 24 reliant les wilayas de Boumerdès, Tizi Ouzou et Béjaia, Zaouia, village relevant de la commune d'Afir n'Ath Selgam (50 km à l'est de Boumerdès) se plaint légitimement de l'absence de projets de développement qui viendraient l'«arracher» des griffes d'un anonymat accablant. Bizarrement, toutes ces potentialités touristiques enviables, ne semblent pas avoir réussi à attirer l'attention des pouvoirs publics en essayant du moins de créer des projets profitables pour les habitants de ce charmant village aux paysages enchanteurs.
Un habitant de Zaouia nous dira avec beaucoup de regret : «Comme vous le constatez, notre village dispose d'un sol fertile et de potentialités touristiques énormes qui sont malheureusement inexploitées.» Et d'ajouter: «Nous souffrons de moult problèmes : insuffisance de l'éclairage public, absence prolongée d'eau potable que nous supportons difficilement notamment durant la saison des grandes chaleurs, défaillance du réseau d'assainissement, absence de gaz de ville qui se fait ressentir durement lors de la saison hivernale à cause de la pénurie des bonbonnes de gaz, inexistence de lieux de loisirs.» Ici, comme partout dans les villages de l'Algérie profonde, les jeunes en âge de travailler, souffrent d'un chômage endémique. «Ici, nous vieillissons hâtivement sans nous rendre compte.
Mais notre village dispose quand même de quelque chose de bénéfique pour la population locale: la salle de soins dont le personnel est aussi serviable que compétent, prodigue des soins aux patients leur évitant ainsi d'accomplir un véritable parcours du combattant jusqu'au chef-lieu de la commune (Afir) et/ou jusqu'à l'hôpital de Dellys, pour une simple injection», ajoutera encore notre interlocuteur. «Bien que notre village soit situé entre deux villes à la fois antiques et touristiques que sont Rusuccurus (Dellys) et Iomnium (Tigzirt), les visiteurs qui vont de et vers ces deux villes via la RN 24, ne prennent même pas la peine de s'arrêter chez nous pour prendre une tasse de café et profiter par la même occasion d'un bon bol d'air marin mélangé aux senteurs des plantes vierges et médicinales de la forêt de Mizrana».
«Si j'étais ministre du tourisme ou wali, j'aurais ordonné la réalisation d'un hôtel de haut standing dans ce village à la fois splendide et accueillant à souhait. Notre pays est d'une remarquable beauté, il suffit juste qu'on apprécie cette beauté à sa juste mesure», soutient un autre villageois. En attendant que le rêve de notre interlocuteur devienne réalité, les responsables locaux sont appelés à résoudre les problèmes soulevés par les habitants de Zaouia.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.