Goudjil se réunit avec la délégation parlementaire devant participer aux travaux de la 145e Assemblée de l'UIP    Engrais: la priorité accordée aux échanges inter-arabes    Le Sommet arabe d'Alger sera "exceptionnel" et unificateur des rangs arabes    Plusieurs Etats d'Amérique latine réaffirment leur soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Rebiga prend part, mercredi à Tripoli, à la commémoration du 65e anniversaire de la bataille d'Issine    De la supercherie démocratique du 5 octobre 88 à l'imposture de « l'Algérie nouvelle » post-22 février 2019.    Les députés plaident pour l'amélioration du cadre de vie du citoyen    Timimoune: adapter les offres de formation aux exigences du secteur du tourisme    Tabi met en avant "le rôle important" du Conseil d'Etat dans la consolidation des fondements de l'Etat de droit    Versement des tranches relatives à 16 projets cinématographiques estimées à plus de 63 millions DA    Tebboune reçoit le ministre d'Etat ougandais chargé de la coopération régionale    Championnat arabe de gymnastique artistique: la sélection d'Egypte séniors messieurs sacrée en individuel général et par équipes    Rencontre régionale sur les catastrophes: la proposition algérienne pour un mécanisme régional inscrite en marge des travaux    Gymnastique/Championnat arabe: le staff technique satisfait des performances des algériens    Verdict confirmé pour Saïd Bouteflika    Vous pouvez retirer votre ordre de versement    Pluies sur plusieurs wilayas de l'intérieur du pays à partir de mardi    Accidents de la circulation: 28 décès et 1275 blessés en une semaine    Championnat arabe des clubs de judo «minimes»: Les jeunes du CSA Nour Bir El Djir s'illustrent    Un cas psychiatrique!    Défis africains de la COP 27    Hygiène, informel, constructions illicites, stationnement anarchique...: Le wali «sermonne» les élus de l'APC d'Oran    Dernière ligne droite avant la mise en service du téléphérique: Des essais sur tronçon de près de 1.900 mètres    Pour ramassage de déchets plastiques: Un véhicule saisi et trois personnes interpellées    Conseil des ministres: L'importation des tracteurs agricoles de moins de 5 ans autorisée    Ligue 1 (6ème journée): Première victoire de la JSK et du MCO    Valse des entraineurs: C'est l'esprit amateur qui prévaut    Est-ce le déclic?    Deux Palestiniens tués par les sionistes près de Ramallah    Les challenges de 2023    Bientôt le dénouement?    Les députés relèvent l'absence de chiffres    Washington dissipe les nuages    Les coupures d'eau exacerbent les habitants    La menace invisible    «Le bilan est positif, mais incomplet»    Une «pré-COP» en terre africaine se tient à Kinshasa    Belaïli met les points sur les «I»    Belatoui espère un véritable départ    «La colonisation n'a pas été un long fleuve tranquille»    Pourquoi Caritas n'exerce plus en Algérie    Une figure historique majeure    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Trabendisme mental !    Grazie Meloni !    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Salut les altistes !
Festival de musique symphonique d'Alger
Publié dans El Watan le 17 - 09 - 2014

Chaque soir au Festival international de musique symphonique d'Alger, se tenant du 12 au 19 septembre au Théâtre national algérien, les mélomanes ont droit à trois récitals de trois pays. Et ce, pour 200 DA.
L'insigne honneur d'étrenner la soirée de lundi est revenu à l'Italie. Le pays de la grande musique, l'opéra et le bel canto. A travers un trio d'enfer formé par Anna Caterina Cornacchini, soprano rompue aux rôles charismatiques comme Mimi dans La Bohème et la Comtesse d'Almaviva dans Le Nozze di Figaro, Maria Teresa Strappati, clarinettiste de renom et Marco Flumeri, pianiste. Un «triptyque» d'une grande mélomanie jurant avec les représentations statiques. Car les trois musiciens évoluent dans une bonne intelligence instrumentale pas du tout rigide. Et de surcroît, Maria Teresa Strappati joue de la clarinette d'une manière décalée. Comme un jazzman.
Exubérante et souriante, donnant le «la», elle ne tient guère sur place. Anna Caterina Cornacchini, lyriquement est gracieuse, exhibant des fulgurances opératiques mêlant allégresse, éloquence, émotion et dramaturgie. Le «pianoman» comme dirait Billy Joël, soulignera des extraits de La Traviata de Giuseppe Verdi, de Cavalleria Rusticana de Mascani, Sonnambula de Bellini ou encore Turandot de Puccini. Des haltes fleurant bon l'Italie. Des petits coins florentin, napolitain... Le public appréciant des artistes défendant la «squadra azzura» les congratulera avec un chaleureux «bravo !» En guise de remerciement, le trio lui offrira une reprise symphonique de O Sole Mio immortalisée par Elvis Presley avec It's Now or Never et récemment Rachid Taha l'a revisité en duo avec Jeanne Added.
La part de Lyon
La France a défendu ses couleurs musicales tricolores en alignant l'Orchestre à cordes du conservatoire de Lyon. Une formation de jeunes instrumentistes montrant et démontrant que la «french touch» n'est pas seulement l'electronica de Daft Punk, mais aussi la musique classique. Aussi, ces «altistes» en leur genre ont-ils sorti les violons, altos, violoncelles, contrebasses et autre harpes. Et ont conquis l'assistance avec La Petite musique de Wolfgang Amadeus Mozart, Simple Symphony de Britten, Adagio de la 5e Symphonie de Mahler, célèbre musique du film Mort à Venise de Visconti.
L'harpiste Anne-Sophie Pannetier fera fort de par une performance limpide, aquatique, ondoyante et poétique. Les notes, piquées et frottées, arrachées aux archets à l'unisson, prouvent que cet orchestre à cordes à du crédit… lyonnais. Du talent à revendre. Ovation à tout rompre du public. L'Orchestre symphonique tunsien, sous la direction du maestro Hafedh Makni, exécutera une partition où figure du Elgar, Grieg et des suites sous formes d'arabesques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.