Zoukh, Karim Djoudi et Amar Tou devant le juge    La société civile dévoile son projet    Levée d'immunité pour Boudjema Talai    Un avion d'Air Algérie rebroussechemin !    La situation s'enlise    Abdelkader El Gouri élu    Affrontements meurtriers à Nzérékoré    Nouvelle escalade entre les Etats-uniset l'iran    Nouveau dérapage de Naïma Salhi    Le prix du chef de l'Etat Ali-Maâchi décerné à 24 jeunes talents    Andy Delort : «C'est une fierté d'être là»    Sénégal: Mauvaise nouvelle pour Sadio Mané    PLUS DE 600.000 CANDIDATS CONCERNES : Début aujourd'hui des épreuves du Bac    LE PARTI TOURNE LA PAGE D'OUYAHIA : Vers l'effondrement du RND ?    COUR SUPREME : Chakib Khelil, Djoudi et Tou convoqués    Le récent mouvement populaire que notre pays connait témoigne de la vitalité du peuple algérien    Le ministère tunisien rejette les pseudo-partis politiques nouvellements créés    Le gouvernement de Hong Kong essuie des critiques de son camp    L'UE insiste sur le traité négocié avec Londres    Bensalah et Bedoui sommés de partir    Pour le régime Bouteflika, la chute est brutale    «Le résultat du match CSC-USMA est douteux»    Helaïmia s'engage avec les Belges de Beerschot Anvers    Ali Ghediri écroué    Des citoyens bloquent le siège de l'APC de Bouti Sayeh    24 hectares de récoltes sur pied ravagés par le feu    Gendarmerie nationale : Saisie de 9,3 kg de kif traité, une arrestation    «Le certificat prénuptial est très important»    9 affaires de drogue traitées en mai    Le fils de Ould Abbès sous mandat de dépôt    Le bleu pour le Soudan sur les réseaux sociaux    Fidèle à la mémoire de Fouad Boughanem    Chef d'entreprise en Algérie, il est devenu vendeur de fripe aux «puces» de Montreuil    Le retour de La Dolce Vita    NAHD: Le CSA cible deux coaches    L'usine étatique d'eau minérale de Laghouat : L'APW dénonce un blocage intentionnel    Mercato d'été    Bouira: Trois morts et quatre blessés dans un accident de la route    11ème congrès international des gynécologues privés: 10 à 12% des couples présentent une infertilité    Constantine - CHU Constantine: Le DG, le chef de bureau des marchés et un fournisseur sous contrôle judiciaire    La protection de l'environnement en question    Dréan: Le marché hebdomadaire adjugé pour 1,7 milliard de cts     MC Oran: A quand le bout du tunnel ?    Volley-ball - Super division - Play down: Les prétendants de sortie    «J'ai couru vers le Nil»* de Alaa El Aswany: Comment la révolution égyptienne a été brisée ?    Mohamed Zerrouki (1902-1957): Un écrivain visionnaire précoce resté méconnu    LES AIGLES EN CARTON    Les Sénats européens et africains expriment leur volonté de promouvoir les valeurs communes    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ali Haddad sera-t-il poussé à la présidence ?
AG élective du FCE le 27 novembre
Publié dans El Watan le 28 - 09 - 2014

Les procédures en vue de l'élection du nouveau président pour le Forum des chefs d'entreprises ont été lancées.
Un conseil exécutif a été réuni mercredi au siège du FCE sous la houlette du président par intérim, Ahmed Tibaoui, fin de lancer les préparatifs de l'assemblée générale élective fixée au 27 novembre prochain. Une réunion qui a d'ailleurs permis l'installation d'un comité adhoc de six membres : les trois plus âgés et les trois plus jeunes du FCE. Un comité qui aura d'ailleurs 30 jours pour recueillir et statuer sur les candidatures potentielles. Il faut noter dans ce sens que le règlement intérieur de l'organisation patronale stipule que tout candidat doit remplir un certain nombre de conditions, notamment justifier de la qualité de membre depuis 5 ans au minimum, être à jour de ses cotisations et recueillir les signatures d'un tiers des membres du FCE.
Bien que plusieurs noms aient été annoncés par les médias comme étant ceux de candidats potentiels au poste de président de l'organisation patronale la plus importante du pays, néanmoins, il s'avère aujourd'hui qu'il est trop tôt pour se prononcer sur les candidatures potentielles. Si Hassan Khelifati a formellement démenti les rumeurs concernant sa candidature. Diverses sources estiment que les annonces lancées ça et là à propos de candidatures supposées, que ce soit pour le cas de Salah Abdessemed ou de Karim Cherif, risquent de ne pas être effectives, les concernés étant échaudés par la charge que pourrait représenter la présidence du FCE.
Ces derniers se disent d'ailleurs bien trop pris par leurs affaires et leurs entreprises pour succéder à Réda Hamiani à la tête de l'organisation patronale. Des positions qui peuvent néanmoins changer, nous précise-t-on. La semaine qui s'ouvre aujourd'hui pourrait donc être décisive pour le FCE, car c'est dans les prochains jours que les candidats potentiels devraient se manifester. Nos sources affirment d'ailleurs que si le désintérêt pour le poste de président du FCE persiste, certains membres de l'organisation patronale devraient une nouvelle fois prendre l'initiative de pousser un patron vers la candidature.
Ceux-ci évoquent d'ailleurs le cas d'Ali Haddad, connu pour ses réseaux et les soutiens dont il bénéficie, notamment en haut lieu. Bien que celui-ci ait décliné les propositions du FCE à ce sujet une première fois, les «anciens du FCE», pourraient une nouvelle fois le solliciter, nous explique-t-on. Ces derniers s'appuieraient sur l'argument selon lequel l'organisation patronale aurait besoin «d'un patron poids lourd, ayant une influence certaine» pour jouer un rôle similaire à son corollaire en France, à savoir le Medef.
Il est vrai que, pour l'heure, Ali Haddad rejette l'idée de se porter candidat à la présidence de FCE car n'ayant pas le temps, explique-t-il, de gérer le FCE en plus de ses affaires, mais surtout souhaitant travaillant dans la discrétion.
En tout état de cause, l'assemblée générale devra trancher le 27 novembre via un vote à bulletins secrets au cas où plusieurs candidats se manifesteraient. Dans le cas où elle devrait élire un candidat unique, l'AG s'acheminerait vers un plébiscite à main levée d'un patron des patrons pour un mandat de deux années.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.