L'ancien chef du protocole à la Présidence, Mokhtar Reguieg placé en détention provisoire    Inauguration d'une nouvelle station de compression et de réinjection de gaz à Hassi Massaoud    Les réserves hydriques "suffisantes" pour satisfaire les besoins des citoyens en 2020    La chaîne El Hayat estée en justice pour diffamation    TRIBUNAL SIDI M'HAMED : Le procès de Karim Tabbou fixé pour le 04 mars    ANNIVERSAIRE DE LA NATIONALISATION DES HYDROCARBURES : Le Président réitère son engagement pour une République forte    Nomination d'un nouveau DG à la tête de la Douane    RENTREE PROFESSIONNELLE : Lancement de quatre nouvelles spécialités    TRAFIC DE PSYCHOTROPES : Saisie de plus 162 000 comprimés à Alger    CONGESTION ROUTIERE A ALGER : Plus de 100 points noirs recensés    Apac: le renouveau du cinéma algérien passe par la libération de l'expression artistique    Belhimer: le plan d'action du Gouvernement repose sur divers ateliers englobant différents secteurs    Des détenus d'opinion quittent la prison, d'autres condamnés à des amendes    Real : Hazard face à un choix compliqué    Pourquoi un Parlement en Iran ?    Enfin le derby de la capitale !    Farès rejoue six mois plus tard    Zelfani : "J'ai surtout aimé l'état d'esprit des joueurs"    Du monde unipolaire à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire (2e partie)    Fraude et irrégularités à la présidentielle au Togo    Libye : Haftar avance ses pions dans l'ouest amazigh    Bernie Sanders favori pour affronter Donald Trump    Hasna El Becharia en concert à Alger    ...Sortir ...Sortir ...Sortir ...    «Un solfège thématique»    Participation du film Synapse au Festival de Louxor    L'ANFC interpelle le chef de l'Etat et le ministre de la Justice    Tibane rend hommage à Rachid Talbi    Un représentant du FMI souligne une "vraie volonté de changement" de la situation économique    Afrique de l'Ouest : Les organisations terroristes «coordonnent» leurs opérations    Boxe/Tournoi pré-olympique (4e j): Abdelli en quarts de finale    Le coronavirus menance les prochains matchs de l'Inter Milan    MO Béjaïa : Les Crabes toujours menacés    Enamarbre de Skikda : Les travailleurs exigent le départ du Directeur    La révision de la Constitution intervient pour satisfaire les revendications du Hirak    Coronavirus : Onze villes en quarantaine en Italie    Journée nationale du patrimoine : La Casbah célébrée sous le signe du deuil    Du lundi au jeudi : Perturbations dans l'alimentation en eau potable    Constantine : 12 blessés dans un accident de la route près de l'aéroport    La réforme de l'administration au pas de charge ?    Handball - O. Maghnia: Les frontaliers qualifiés au play-off    Ooredoo confirme l'expulsion du PDG de sa filiale algérienne    Ras El Aïn: Des terrains désaffectés transformés en décharges de déchets inertes    Grève des PNC: Des poursuites disciplinaires contre 200 travailleurs d'Air Algérie    Benfreha: 1.000 bouteilles de boissons alcoolisées saisies    Tebboune préside un Conseil des ministres    Il a atteint 1,9 % en janvier    Une loi sur les religions ravive les tensions du passé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ali Haddad sera-t-il poussé à la présidence ?
AG élective du FCE le 27 novembre
Publié dans El Watan le 28 - 09 - 2014

Les procédures en vue de l'élection du nouveau président pour le Forum des chefs d'entreprises ont été lancées.
Un conseil exécutif a été réuni mercredi au siège du FCE sous la houlette du président par intérim, Ahmed Tibaoui, fin de lancer les préparatifs de l'assemblée générale élective fixée au 27 novembre prochain. Une réunion qui a d'ailleurs permis l'installation d'un comité adhoc de six membres : les trois plus âgés et les trois plus jeunes du FCE. Un comité qui aura d'ailleurs 30 jours pour recueillir et statuer sur les candidatures potentielles. Il faut noter dans ce sens que le règlement intérieur de l'organisation patronale stipule que tout candidat doit remplir un certain nombre de conditions, notamment justifier de la qualité de membre depuis 5 ans au minimum, être à jour de ses cotisations et recueillir les signatures d'un tiers des membres du FCE.
Bien que plusieurs noms aient été annoncés par les médias comme étant ceux de candidats potentiels au poste de président de l'organisation patronale la plus importante du pays, néanmoins, il s'avère aujourd'hui qu'il est trop tôt pour se prononcer sur les candidatures potentielles. Si Hassan Khelifati a formellement démenti les rumeurs concernant sa candidature. Diverses sources estiment que les annonces lancées ça et là à propos de candidatures supposées, que ce soit pour le cas de Salah Abdessemed ou de Karim Cherif, risquent de ne pas être effectives, les concernés étant échaudés par la charge que pourrait représenter la présidence du FCE.
Ces derniers se disent d'ailleurs bien trop pris par leurs affaires et leurs entreprises pour succéder à Réda Hamiani à la tête de l'organisation patronale. Des positions qui peuvent néanmoins changer, nous précise-t-on. La semaine qui s'ouvre aujourd'hui pourrait donc être décisive pour le FCE, car c'est dans les prochains jours que les candidats potentiels devraient se manifester. Nos sources affirment d'ailleurs que si le désintérêt pour le poste de président du FCE persiste, certains membres de l'organisation patronale devraient une nouvelle fois prendre l'initiative de pousser un patron vers la candidature.
Ceux-ci évoquent d'ailleurs le cas d'Ali Haddad, connu pour ses réseaux et les soutiens dont il bénéficie, notamment en haut lieu. Bien que celui-ci ait décliné les propositions du FCE à ce sujet une première fois, les «anciens du FCE», pourraient une nouvelle fois le solliciter, nous explique-t-on. Ces derniers s'appuieraient sur l'argument selon lequel l'organisation patronale aurait besoin «d'un patron poids lourd, ayant une influence certaine» pour jouer un rôle similaire à son corollaire en France, à savoir le Medef.
Il est vrai que, pour l'heure, Ali Haddad rejette l'idée de se porter candidat à la présidence de FCE car n'ayant pas le temps, explique-t-il, de gérer le FCE en plus de ses affaires, mais surtout souhaitant travaillant dans la discrétion.
En tout état de cause, l'assemblée générale devra trancher le 27 novembre via un vote à bulletins secrets au cas où plusieurs candidats se manifesteraient. Dans le cas où elle devrait élire un candidat unique, l'AG s'acheminerait vers un plébiscite à main levée d'un patron des patrons pour un mandat de deux années.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.