Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P.-dg    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Russes et Saoudiens "très, très proches" d'un accord    Rezig: Radiation des commerçants coupables de contravention du registre de commerce    Le Pr Benbouzid n'exclut pas un confinement total    "Confinement total et masque pour tous"    Les officiers-généraux et les officiers supérieurs font don d'un mois de salaire    Décès de Kheddad: le PCF rend hommage à un "Homme d'honneur et de fidélité"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Man City : Mendy présente ses condoléances à Guardiola    Benbouzid prône le scanner thoracique pour le dépistage du Covid-19    Coronavirus : 103 nouveaux cas confirmés et 21 nouveaux décès en Algérie    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : Les professionnels de la presse concernés par le confinement    Tribunal de Koléa (Tipasa) : report du procès de Karim Tabou au 27 avril    Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    SUSPENDUE DEPUIS 22 MARS : Reprise de l'activité de contrôle technique des véhicules    Extension du confinement : nouveaux horaires de travail pour les agences de la BNA    Covid-19: Aboul el-Gheit avertit contre une propagation parmi les Palestiniens détenus    Extension du confinement : travail à mi-temps chez les assurances    BIR EL-DJIR (ORAN) : Arrestation de 9 personnes pour incitation à la violation du confinement    L'Athletico Madrid cible Mandi    L'Inter Milan rêve toujours de Messi    Abdelouaheb Fersaoui condamné à une année de prison    Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P-dg de l'ANEP    L'institut Cervantès d'Algérie lance un concours de photographie    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Qui veut saborder le projet de fabrication de respirateurs ?    Le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 8 mois de prison ferme    Assouplissement des obligations fiscales    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    Plusieurs pépites disponibles en un clic !    …CULTURE EN BREF …    Une fresque poétique sur un père et sa fille    Cisjordanie occupée : Les colons profitent du confinement pour annexer des terres palestiniennes    Impact du COVID-19 sur le marché pétrolier en Afrique : Des pertes colossales et des risques latents    Moyen-Orient : L'Iran exhorte l'UE à s'opposer aux sanctions américaines    Centre de regroupement des équipes nationales d'Aghribs : Le projet à l'arrêt depuis une année    CS Constantine : L'entraîneur égyptien Khaled Ghanim convoité    MO Constantine (DNA-Est) : Un parcours exemplaire    Acheminés par des avions de l'ANP: Une première commande d'équipements de protection réceptionnée    LA MUE HUMAINE    La couronne, la bavette et la muselière    Tlemcen: La culture se met au virtuel pendant le confinement    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Diversification des produits et amélioration du packaging
Salon national des produits dérivés du palmier-dattier de Biskra
Publié dans El Watan le 21 - 12 - 2014

L'enjeu est de taille. Séduire les clients potentiels car cette rencontre est aussi une occasion de faire connaitre et d'écouler les produits de l'artisanat
Du 20 au 26 décembre, les artisans, industriels et producteurs de produits issus du palmier-dattier sont à l'honneur à Biskra. Hier, le secrétaire général de la wilaya, M.Bouam a officiellement ouvert, dans une ambiance festive et un climat d'une douceur dont seule la ville de Biskra a le secret, la 4e édition du Salon national des produits dérivés du palmier-dattier se tenant à la Maison de l'artisanat de Biskra sur la route de Tolga.
Quatre-vingt (80) exposants venus de 15 wilayas du pays prennent part à cette manifestation axée cette année sur la diversification des produits et l'amélioration du packaging. Ainsi, transformateurs de dattes produisant des jus, de la farine, du café, du miel et de la confiture, des artistes créant des bibelots, des objets de décoration et des meubles, des biologistes faisant dans le créneau des cosmétiques, des industriels proposant des chaines de tri, nettoyage, malaxage et emballage de différents produits ainsi que des institutions de soutien et d'accompagnement à la création de micro-entreprises ont achalandé leurs stands afin d'attirer le plus de visiteurs possible.
C'est que l'enjeu est de taille. Séduire les clients potentiels car cette rencontre est aussi une occasion de faire connaitre et d'écouler les produits de l'artisanat, de contracter de nouveaux contrats avec les investisseurs et de tisser un réseau de connaissances ouvrant la voie à la commercialisation et à l'exportation, estiment les organisateurs de ce Salon.
«Comme le dit un célèbre slogan, l'artisanat est la première entreprise du pays car il est pourvoyeur d'emplois durables, de préservation du savoir-faire séculaire et inestimable des artisans et de la multitude de produits issus du palmier-dattier ne devant pas se perdre et il est, et ce n'est pas le plus négligeable des aspects, créateur de richesses.
Le fond national de promotion de l'artisanat est exploité en faveur de tous les artisans faisant preuve de sérieux et de longévité dans le créneau. Nous appelons les habitants de Biskra et de tous les environs, seuls ou en famille, à venir jeter un coup d'œil et profiter de cette fête de l'artisanat national» a confié, Youcef Si El Abdi, directeur de la chambre de l'artisanat et des métiers (CAM) de Biskra.
Le système de production locale… Une réussite
Satisfait de la pérennisation de ce salon démontrant, selon lui, la réussite du système de production locale (SPL) lancé il y quelques années à Biskra pour booster le secteur artisanal, Abdelhakim Yahia, directeur du tourisme et de l'artisanat, a annoncé, en marge de ce salon, le lancement imminent d'opérations ciblées afin de redorer le blason de la poterie à Biskra. «Biskra est un gisement d'argile alimentant plusieurs wilaya du pays.
Pour le moment, elle dispose de 3 unités de production de céramique et poterie, deux à El Kantara et une à M'Chouneche, nous œuvrons pour la réalisation d'une quatrième dans la daïra de Djemorah où les gisements d'argile sont inépuisables.», a-t-il déclaré. La quarantaine, d'un dynamisme remarquable, F. Bahia, une exposante au stand attractif, s'est lancée depuis quelques années dans l'aventure de la production artisanale de Rob (sirop de datte), de Rouina (farine de datte) et de sucre en liquide issu de cette baie miraculeuse des oasis, raconte-t-elle.
Avec l'aide de la pépinière des entreprises de Biskra mettant à sa disposition expertise et locaux, elle projette de réaliser une unité industrielle de production de produits dérivés des dattes à Lioua. Pour elle, les arcanes de l'administration ne sont pas un secret et elle en comprend les langueurs. Ce qui la préoccupe le plus est de récupérer chez les habitants des Ziban leur savoir-faire en matière de transformation des dattes en différents produits et d'en appliquer le processus à une dimension industrielle répondant aux normes internationales.
C'est qu'elle ambitionne d'exporter ses produits. Elle réfléchit à la création de barres énergisantes (Energidatte) et d'une pâte à tartiner (nutadatte) à base de dattes. Elle est persuadé, comme tous les participants à ce salon de bonne facture, que «le palmier-dattier est l'avenir de la région et aussi de l'Algérie disposant là d'un atout dont peu de pays peuvent se targuer d'en avoir l'équivalent,», soutient-t-elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.