Le Président Tebboune reçoit le Secrétaire général de l'UGTA    Industrie pharmaceutique: appel à organiser "El Djazaïr Healthcare" dans d'autres pays africains    Sahara occidental: l'activiste américaine McDonough déterminée à dénoncer les pratiques répressives du Maroc    JM-2022 : le complexe de tennis d'Oran aux normes internationales    Tizi Ouzou: 2e Salon du livre "Mouloud Mammeri" d'Ath Yanni du 24 au 28 mai    JM Oran-2022: cinq manifestations culturelles internationales prévues    Le prisonnier sahraoui Lamine Haddi soumis à des traitements "cruels et inhumains" dans les geôles marocaines    Petites et moyennes entreprises : une conférence nationale mardi sur la garantie financière    Lutte contre les feux de forêt : Henni appelle les services des forêts à redoubler de vigilance    Forte activité pluvio-orageuse, à partir de lundi, sur des wilayas du Sud    Création de la coordination mondiale des jeunes pour la solidarité avec le Sahara occidental    Lutte/championnat d'Afrique : l'Algérie termine avec 48 médailles dont 14 en or    Chafia Boudraâ, figure incontournable du cinéma algérien tire sa révérence    Oran - Omnisports: Emouvantes retrouvailles des sportifs    Karaté-do - Championnat national: La région du Centre se distingue à Tlemcen    Académie algérienne des sciences et des technologies: Des académiciens expatriés interpellent l'APN    Sahara occidental: Le Maroc détourne le thème de ses conférences pour quémander un soutien international    Nouvelle pandémie, nouvelle alerte    Variole du singe: L'Algérie n'est pas à l'abri    Canicule: La Protection civile en alerte    Industrie: Contacts avancés avec des constructeurs mondiaux de voitures    Raison politique ou économique ?    MC El-Bayadh: Un authentique exploit    Le RND affiche son total soutien    Mbappé : La Liga va déposer plainte    De Bruyne «player of the year»    Les Canaris ne lâchent pas la LDC    Paroles d'experts    Une famille italienne et un Togolais enlevés par des hommes armés    35 terroristes neutralisés dans le Nord L'armée burkinabè a neutralisé    Le déficit mondial risque d'être brutal    Combien au premier trimestre 2022?    L'exemple de Constantine    11 décès en 48 heures    Bouira déploie les grands moyens    Youcef Cherfa ausculte son secteur    Saïd Bouteflika jette un pavé dans la mare    L'armée s'engage    «sauvegarder un pan de la Mémoire de la nation»    Colloque national sur Anouar Benmalek    «Nassim Essabah» chauffe la salle Ibn Khaldoun    Le Président Tebboune reçoit le ministre congolais des Hydrocarbures    Chanegriha appelle les Algériens à adhérer "avec force" à l'initiative "Main tendue" annoncée par le président Tebboune    Ramtane Lamamra: Aucune médiation entre l'Algérie et le Maroc    Affaire du groupe Metidji: 10 ans de prison requis contre Sellal    Ministère de l'Intérieur: Le wali de Khenchela démis de ses fonctions    Le comédien Ahmed Benaissa n'est plus    Le nouveau baccalauréat et l'immense champ des arts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Economie : Comment réduire sa facture d'électricité
Economie : les autres articles
Publié dans El Watan le 22 - 01 - 2016

Si vous faites partie des Algériens qui consomment en moyenne 2500 kWh par an, vous pouvez commencer à vous faire du souci pour votre prochaine facture. Dorénavant, les ménages qui ont consommé de 250 jusqu'à 1000 kWh paieront 25% en plus et ceux qui ont consommé 1000 kWh, 30%. Laver son linge à basse température, débrancher son démo, investir dans des ampoules LED… Voici quelques idées lumineuses pour faire des économies.
- On investit dans un frigo «nofrost»
Le frigo est l'appareil le plus énergivore de la maison. Si vous devez le changer, regardez attentivement l'étiquette affichée obligatoirement sur le produit spécifiant dans quelle classe énergétique est classé le frigo (de A à G) et choisissez de préférence un A, plus performant. Optez aussi pour un modèle «nofrost» qui consomme moins d'énergie : si le vôtre fait couche de glace de 5 mm, sachez qu'il consomme trois fois plus d'électricité !
Et si vous n'êtes pas nombreux à la maison, prenez plutôt un réfrigérateur de 300 litres. Exemple : un réfrigérateur de 300 litres de classe A consomme 200 kWh de puissance contre 400 kWh pour celui classé en catégorie C. En matière de coûts, on passe de 1000 DA par an pour la classe A à 2000 DA pour la classe C.
- On éteint la clim' en sortant de la pièce
Alors que jusqu'à présent, il est possible de trouver sur le marché des climatiseurs de catégorie A à G – aucun producteur et aucun importateur n'est exclu pour le moment – le ministère du Commerce et celui de l'Industrie avec la collaboration de l'Aprue sont en train de revoir la classification pour limiter enfin le seuil minimum de performance énergétique.
En d'autres termes, au-delà d'un certain seuil, certains appareils seront interdits sur le marché algérien, ou au moins surtaxés. Cette nouvelle classification verra le jour avant la fin de l'année, selon Kamel Dali de l'Aprue. Si vous optez pour un climatiseur (12 000 btu) de classe A à raison de 8 heures d'utilisation par jour pendant 6 mois, dans une localité du Sud, il consommera 1058 kWh alors qu'au Nord pendant 3 mois, il consommera la moitié, soit 529 kWh.
En comparaison, le climatiseur de classe G consommera 1,6% de plus que celui de classe supérieure. En matière de coûts, au Sud, cela coûtera 6000 DA pour la catégorie A et 9000 DA pour la classe G. Au Nord, la facture sera de 3000 DA pour la classe A et de 4500 DA pour la classe G. La différence ? 35% d'écart entre les deux catégories. Pensez bien sûr à éteindre la clim' quand vous n'êtes pas dans la pièce.
- On achète des lampes basse consommation
C'est dès l'achat que se font les économies. Remplacez vos ampoules classiques par des lampes LED — la technologie LED permet de diminuer la consommation d'énergie, d'augmenter la durée de vie des éclairages — ou fluocompacte (lampe fluorescente à basse consommation). Ces dernières ont une durée de vie de 15 ans, soit 15 000 heures. Quant à une LED, elle peut servir 40 ans ! Une lampe classique de 75 W consomme 300 W à raison de quatre heures par jour. Cela se traduit sur votre facture par une dépense de 530 DA pour une lampe, 2700 DA si vous en utilisez cinq.
Si vous optez pour une fluocompacte, cela ne vous coûtera que 630 DA. Encore mieux : pour les lampes LED, disponibles à plus de 800 DA dans des magasins spécialisés ou les grandes surfaces, la facture sera seulement de 320 DA. Méfiez-vous des lampes halogènes, très énergivores. Pour éviter la contrefaçon, achetez de préférence les lampes dans un magasin spécialisé en électricité, où se trouvent des représentants officiels des grandes marques. Il faut aussi accepter de renoncer aux prix les plus bas. Enfin, faire des économies, c'est surtout éteindre la lumière quand on quitte une pièce.
- On choisit une télé LED
Si vous choisissez une télévision en fonction du prix et de la qualité de l'image, vous ne risquez pas de faire des économies ! Aujourd'hui, sur les trois catégories de téléviseurs disponibles (plasma, LCD et LED), c'est le LED qui vous reviendra moins cher. Si on utilise le plasma, par exemple, pendant quatre heures, la consommation sera de 520 W. Pour la même période, le LCD dépense 448 W alors que le LED est de 216 W seulement. Sur la facture, un plasma coûtera 330 DA/trimestre, le LCD 197 DA et le LED revient à 95 DA seulement. Pour le moment, le ministère du Commerce n'oblige pas les producteurs à afficher l'étiquette énergétique.
On lave à basse température
La consommation énergétique de la machine à laver double si vous choisissez une température élevée (et en plus, ce n'est pas bon pour le linge). L'astuce est de laver à 40°C ou en cycle court. Même chose pour le lave-vaisselle : la haute température de l'eau ne fait qu'augmenter la consommation d'énergie. Si votre matériel contient une option où vous pouvez régler la température de l'eau, choisissez la plus basse ou le mode rapide. L'eau chauffée dans le lave-vaisselle se fait par une résistance électrique de puissance de 1,5 kWh.
- On chauffe et surtout… on isole !
Si vous avez des radiateurs électriques, pensez à les régler à 25°C. Comme la résistance électrique consomme beaucoup (1,5 kWh de puissance pour quatre heures, 6 kWh /jour), essayez d'optimiser son utilisation. Eteignez quand vous le pouvez. Mais le plus important, c'est surtout d'isoler au maximum votre habitation : pensez aux double-vitrages, par exemple, qui peuvent réduire votre facture de 50% ! A savoir aussi : un degré en plus pour un bain d'huile demande 7% d'énergie de plus.
- On se méfie du mode veille
Tous les équipements consomment de l'énergie en mode veille, c'est-à-dire lorsqu'ils sont branchés mais pas forcément allumés. Certaines veilles consomment jusqu'à 2 w. Cela vous semble minime, mais multiplié en nombre d'heures et de jours, vous verrez le gaspillage ! Attention aussi, si vous avez encore un ancien téléviseur, la consommation est très importante quand il est en mode veille (15 % de consommation annuelle). Certains consomment même plus en mode veille que quand ils sont allumés. Pensez à tout débrancher dès que vous éteignez.
- On débranche le chargeur du téléphone
Pensez à débrancher votre wifi quand vous n'avez pas besoin de connexion, le soir avant d'aller vous coucher, par exemple, ou quand vous sortez. Un modem consomme 72 kWh par an (400 DA). Même chose pour le démo. Si vous avez un PC, sachez qu'il vous coûte 1200 DA/an à raison de 4 heures d'utilisation par jour, soit 4 fois plus qu'un laptop.
Ce dernier coûte 300 DA/an et consomme même en veille (1 w). Même chose pour les téléphones : un smartphone en train de se charger consomme 3,5 kWh par an. Sachez aussi que le chargeur de téléphone resté branché sans téléphone consomme de l'énergie ! 5 heures par jour, c'est 100 DA en moins dans votre portefeuille. Encore une fois, si ces dépenses ne vous paraissent pas assez lourdes, n'oubliez pas qu'elles sont parfois triplées ou plus si vous avez à la maison plusieurs appareils qui consomment de l'électricité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.