Une conférence sur la transition énergétique durable et innovante lundi et mardi prochains    Barça : Iniesta cite les trois joueurs clés pour remporter le Clasico    Acquittement pour 32 activistes    Nouvelles révélations du parquet d'Alger    Chengriha réclame la décontamination des sites    L'option du rationnement écartée ?    1 600 plaintes déposées en 10 ans    Pas de retour à la retraite proportionnelle «pour le moment»    Instauration de taux de redevance réduits    Nouveau rendez-vous manqué    Pour qui sonne le glas ?    Décès du prince Philip    Duel entre gauche et droite pour le second tour    Le Hirak maintient la pression    Regroupement en tête    Charef Eddine Amara, candidat unique    Le devoir de réagir    Le Chabab en quarts    Halilhodzic n'aime pas les journalistes    Djabou, le retour    Une femme arrêtée à Tiaret    Du tabac à chiquer saisi par les douanes    Démantèlement d'un réseau de dealers et saisie de plus de 2 kg de kif traité    Le film Their Algeria de Lina Soualem en compétition au 11e Festival du film arabe de Malmö    Hommage à l'insurgé de la Soummam    Adel Djassas décroche le prix Mohamed-Khadda    Plus de 300 toiles exposées    .sortir ...sortir ...sortir ...    Assemblée élective de la Fédération algérienne de football : Belmadi réaffirme sa "neutralité"    Opéra d'Alger : Ouverture des inscriptions aux ateliers de danses et de musique    Statut de la magistrature et composition du CSM: Deux Comités de révision des lois installés    Les walis soumis à une évaluation périodique    LA MAUVAISE SACRALISATION DE L'ADMINISTRATION    Un organisme marin toxique et mortel: Présence de la méduse «la galère portugaise» sur les côtes oranaises    Tlemcen: Plaidoyer pour une «communauté d'entrepreneurs»    Allégations d'agression sexuelle sur un mineur: De graves accusations contre six individus     Grave escalade à nos frontières    «Le pire des cauchemars» dans les hôpitaux de Manille    Les marchés flambent    8700 logements sociaux distribués    «Elles sont profondes et particulières»    Il est reprogrammé pour octobre prochain!    Visions abstraites du monde    L'APLS poursuit ses attaques contre les forces d'occupation marocaines    Alimenter la mémoire collective pour empêcher sa paralysie !    Pourquoi voulait-on piéger Hanoune ?    La note de Ouadjaout    La thyroïde, apprendre à la connaître    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Une nouvelle méthode d'évaluation dès l'année prochaine
Pour rompre avec le «parcœurisme»
Publié dans El Watan le 15 - 01 - 2017

L'école passera à un nouveau système d'évaluation dès l'année scolaire prochaine, a annoncé hier Nouria Benghabrit, ministre de l'Education nationale, lors de son allocution à l'ouverture de la réunion avec les directeurs de l'éducation et des collèges inspectoraux.
Le système actuel d'évaluation, basé sur la notation de la compétence de la mémorisation, néglige d'autres facultés et compétences aussi importantes pour l'apprentissage que sont la synthèse et l'expression orale entre autres, complètement exclues du système d'évaluation actuel, explique la ministre. Une consultation sera lancée au mois de février prochain autour de cette mesure, a annoncé également la ministre. Classer les élèves selon les notes obtenues lors des examens doit céder la place à une méthode d'évaluation faisant que chacun est le meilleur dans ce qu'il sait faire avec l'élargissement de l'éventail des modes d'évaluation, a expliqué Mme Benghabrit en marge de cette rencontre qui s'est déroulée au siège du ministère.
Après l'évaluation de l'application de la réforme et la mise en œuvre de la deuxième génération de programmes et de manuels, «2017 sera une année pédagogique par excellence». Le secteur verra la poursuite du processus de renouvellement des programmes et manuels à d'autres paliers, conformément aux directives des conférences d'évaluation.
Aussi, l'opération d'actualisation et de formation continue se poursuivra au profit des enseignants et autres fonctionnaires du secteur, mais c'est sur le volet de l'évaluation pédagogique que le département de Nouria Benghabrit table le plus. «Il s'agit de mettre en place une stratégie d'évaluation et d'accompagnement sans laquelle les efforts de la réforme perdront de leur efficacité», explique-t-elle, estimant que le rôle de l'inspecteur prend toute son importance dans la formation des nouveaux enseignants mais aussi des enseignants qui montrent encore une certaine résistance aux nouveautés.
«Les collèges inspectoraux sont le moteur naturel de la remédiation, de l'évaluation et de la mise à niveau», a résumé Mme Benghabrit.
Le ministère de l'Education compte également procéder à la présentation de l'évaluation des résultats du premier trimestre de l'année scolaire en cours. Les résultats, jugés catastrophiques par les enseignants, notamment ceux du palier concerné par la deuxième génération des programmes de la réforme, sont plutôt «normaux», selon la ministre, qui annonce une rencontre le 28 janvier dédiée à l'évaluation des résultats, suivie d'une journée sur la pédagogie intégrée le 31 du même mois.
Le secteur engagera également une consultation sur les mathématiques en vue de «remettre sur rails» la méthode d'enseignement de cette matière qui connaît beaucoup de dysfonctionnements, de même que la réticence des enseignants au principe de la liberté d'initiative : selon la présentation faite par le ministère, 90% des professeurs se limitent au manuel comme unique référence.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.