JS Kabylie : Yarichène récupère l'ordre d'expulsion de Cherif Mellal    Le dossier des hirakistes transféré à Sidi M'hamed    Sale temps pour les activistes politiques    Le Cnese se penche sur la question des brevets    Nouvelles attaques contre les sites de l'occupation marocaine    Guterres critique les divisions que connaît le monde    Aokas, ville morte    16 décès et 242 nouveaux cas    Garrido : "Le CRB est un club qui m'intéresse"    Nekkache et Raiah rejoignent le CS Sfax    Vers le retour de l'enseignement en présentiel    Lancement du ramassage du carton à Sétif    Les MAE arabes disent non    Nouvel appel à l'ONU pour une enquête internationale    7 ans de prison ferme requis contre Hamid Melzi    Les dessous d'une flambée    Pour une commission de suivi des projets    Lancement de l'opération de retrait des ordres de versement de la 1re tranche au profit de 6 000 souscripteurs    Les Mondiaux de cross d'Australie reportés à 2023    Le Tunisien Kais Yaakoubi à la barre technique    LDC : Les résultats des matchs de mercredi    Le Bayern surclasse encore le Barça, un an après le 8-2    Formation de haut niveau    Installation du président de la cour de Saïda...    27 nouveaux départs de feu en 24h    En attendant le mutant...    Le Snapap menace d'une grève générale    Réouverture aujourd'hui    Une caravane de loisirs pour les enfants    Une Amérique plus que jamais guerrière    Privatisation : réflexion sur une solution pour Air Algérie    LA VIE D'APRES    Sensibilisation à la vaccination contre la Covid-19: Sept associations retenues par PNUD Algérie    La mal-gouvernance : quel coût pour la collectivité nationale?    «Plan destination Algérie»: Les attentes des professionnels du tourisme    Le chanteur Renaud et la machine à fabriquer de l'argent    Quand les élections locales s'annoncent par des batailles rangées chez les indus occupants du parti fln, ce patrimoine national immatériel    ÊTRE ET NE PAS ÊTRE ?    Benabderrahmane répond aux députés    L'ONU retire les Casques bleus gabonais de Centrafrique    Le président Saïed dénonce «une mafia qui gouverne la Tunisie»    Des dizaines de colons prennent d'assaut la mosquée sainte Al-Aqsa    6000 Souscripteurs à l'appel    La plaie béante de la classe politique    Tebboune décrète la Journée nationale de l'imam    Djamel Allam, un artiste irremplaçable    Omar Sy, producteur et acteur principal    Plus de 12,6 quintaux de kif traité saisis en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les villageois d'Ath Kouffi élargissent la route
Parc National du Djurdjura
Publié dans El Watan le 22 - 02 - 2017

Près de huit milliards de centimes ont été collectés par le village d'Ath Kouffi pour élargir la route qui mène vers Tala Guilef, sur une distance de 8 km. Les travaux ont atteint un taux de 70% de réalisation.
Devant l'inertie et la lenteur des pouvoirs publics à répondre aux préoccupations des citoyens, notamment dans les régions rurales, les habitants d'Ath Kouffi, dans la commune de Boghni, à 50 kilomètres au sud de Tizi Ouzou, ont décidé de se prendre en charge en lançant des travaux d'amélioration du cadre de vie grâce à la grande mobilisation des villageois. Ces derniers ont ainsi pris la louable initiative de réaliser un projet d'intérêt général et qui rentre dans le cadre du développement de l'activité touristique dans cette région. Le projet en question consiste ainsi en l'élargissement d'un tronçon routier de plus de huit kilomètres, qui desservira le site touristique de Tala Guilef.
Le taux d'avancement des travaux a atteint 70%, comme nous l'a bien précisé Zouhir Mammeri, secrétaire général du comité du village précité. M. Mammeri ajoute que le coût de ce projet est estimé à 80 millions de dinars. Les fonds nécessaires à cette opération ont été collectés, sous forme de cotisations, auprès de la population locale et les contributions des émigrés du village établis en Europe, au Canada ainsi qu'aux USA.
Notre interlocuteur a également souligné que la route en question peut servir de voie de communication importante et susceptible de contribuer à créer une dynamique économique dans la région. «Nous voulons aussi que cette route soit, à la fin des travaux de son élargissement, proposée pour son classement comme route nationale numéro 30 bis, puisqu'il s'agit d'un tronçon important. Notre objectif est de développer le tourisme de montagne, surtout lorsqu'on sait que notre village est situé au cœur du parc national du Djurdjura et à quelques encablures seulement du magnifique site de Tala Guilef», a-t-il ajouté.
Le dynamisme des citoyens de cette région de haute montagne de Kabylie attire l'attention car ces derniers réussissent à sortir leur village de la torpeur et de l'isolement en comptant seulement sur leur volonté inflexible. «La solidarité est la seule et unique planche de salut pour sortir de l'enclavement et donner une image florissante à notre localité. Il s'agit, en effet, d'une initiative qui ressuscite amplement l'esprit d'entraide d'antan, pour faire des travaux via des volontariats», dira M. Mammeri.
Les ambitions du comité de village d'Ath Kouffi ne s'arrêtent aucunement à ce stade, puisque les habitants de cette contrée comptent aussi entamer, à la fin des travaux d'élargissement de la route vers Tala Guilef, le projet d'alimentation en eau de source. «Le deuxième projet inscrit dans notre agenda est celui de l'alimentation en eau potable.
D'ailleurs nous avons deux sources à restaurer. Il s'agit de celles de Tala Guilef et Tazmourt N'Bouamar», explique de son côté Rachid Mammeri, président du comité de village. Par ailleurs, il est utile de rappeler qu'Ath Kouffi, qui compte une population estimée à 9 000 habitants, est également un village martyr, surtout si l'on se réfère au nombre de chouhada (400) tombés au champ d'honneur durant la guerre de Libération nationale.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.